Plus de 2 000 personnes toujours mobilisées contre la réforme des retraites
L'actu 

Plus de 2 000 personnes toujours mobilisées contre la réforme des retraites

À l’appel de l’intersyndicale, près de 2 000 manifestants se sont mobilisés jeudi contre la réforme des retraites. Deux mois après le début de la contestation, lycéens, étudiants, syndicats et associations ont prolongé une opposition qui dépasse le projet de loi du gouvernement.

Grand soleil et ronronnements de tronçonneuses. Le cortège entame ce jeudi, depuis la place de la Bourse, la dixième journée de mobilisation contre la réforme des retraites à Strasbourg à l’appel de l’intersyndicale (CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, MNL UNL).

Plus de deux mois après le début du mouvement, plus de 2 000 personnes ont répondu présent jeudi (Photos Kevin Gasser / Rue89 Strasbourg / cc)

Deux mois après le début du mouvement, environ 2 000 manifestants

« Nous demandons toujours le retrait pur et simple de la réforme », affirme Karim Hadi, secrétaire général de la CGT Eurométropole de Strasbourg. Interrompu par un bruit d’explosion, le représentant syndical ajoute : « Ce mouvement, on le tiendra aussi longtemps que ce projet sera sur la table. »

Au son du tambour, les lycéens animent la tête du cortège. (Photo KG / Rue89 Strasbourg)

Deux mois après le début de la mobilisation contre la réforme des retraites, l’hostilité au projet de loi est la même pour les quelque 2 000 manifestants présents selon les syndicats. Les « projections financières lacunaires » pointées par la Conseil d’Etat dans son avis du 24 janvier et les défauts de l’étude d’impact du gouvernement maintiennent l’espoir de Gauvain End, professeur d’histoire-géographie et co-secrétaire départemental de la FSU.

« Ce sont deux raisons d’être optimiste en plus du soutien de l’opinion qui maintenant se positionne sur un retrait complet de la réforme (ndlr : 51% des Français selon un sondage YouGov publié le 4 février). Nous souhaitons par exemple le retour de la retraite à 60 ans, la conservation des régimes spéciaux, et la prise en compte des interruptions de carrière pour les femmes. »

Gauvain End, co-secrétaire départemental de la FSU, optimiste pour la suite du mouvement. (Photo KG / Rue89 Strasbourg)

Arrêt au QG de campagne d’Alain Fontanel

Peu après 15h, quai des bateliers, le cortège s’arrête devant le local de campagne d’Alain Fontanel, candidat (LREM) à la mairie de Strasbourg. Comme lors des précédentes manifestations, les participants criblent les vitres de divers autocollants. En plus de concentrer les critiques du pouvoir en place ce jeudi, il est aussi directement ciblé.

Florian empoigne le micro et dénonce les violences subies lors de la cérémonie des vœux d’Alain Fontanel à la halle du marché de Neudorf le 30 janvier. Interpellé pour des faits de violence ce même jour comme deux autres militants anticapitalistes, il dénonce après son discours un gouvernement « qui ne contrôle plus rien ».

La Fabrique, local de campagne d’Alain Fontanel, recouvert d’autocollants. (Photo KG / Rue89 Strasbourg)

Derrière ses lunettes, Simon, en deuxième année de licence d’histoire pointe « la politique générale du gouvernement, déconnectée, des enjeux écologiques et sociaux » :

Ça fait deux mois que je manifeste, et deux mois que j’ai l’impression que ça ne sert à rien. Mais je suis toujours là ! Je suis également contre la réforme de la formation des futurs enseignants.

Alors que le cortège se disperse place Kléber, environ 200 personnes ont rejoint le commissariat pour demander la libération des trois personnes interpellées le matin même au lycée Marie-Curie.

À dix jours de l’examen du projet de loi par les députés, Gauvain End assure : « Idéologiquement, on a déjà gagné. »

L'AUTEUR
Kévin Gasser

En BREF

Pratiques mafieuses à Eyyub Sultan, la réponse d’Eyup Sahin et Lokman Arslan

par Rue89 Strasbourg. 1 078 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’Université fabrique à chômeurs ou tremplin social ? Mercredi soir au CSC du Marais

par Jean-François Gérard. 543 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

11e manifestation contre la réforme des retraites jeudi

par Pierre France. 1 270 visites. 6 commentaires.