Manifestation contre l’antisémitisme mardi soir
L'actu 

Manifestation contre l’antisémitisme mardi soir

actualisé le 19/02/2019 à 12h51 : Pour ajouter la profanation de tombes à Quatzenheim

Une série de mouvements politiques appellent à une mobilisation unitaire contre l’antisémitisme, c’est à dire la discrimination et l’hostilité manifestées à l’encontre des Juifs en tant que groupe ethnique, religieux ou racial. Cet appel fait suite à des faits antisémites contre des boutiques aux noms pouvant être perçus comme étant de consonance juive, à des profanations de cimetières juifs, à des tags racistes et injurieux sur la permanence du député LREM Bruno Studer… Samedi 16 février, le philosophe Alain Finkielkraut a été insulté à Paris, parce que juif, par un groupe d’individus participant à une manifestation des Gilets jaunes.

À cette liste, il faut désormais ajouter la profanation des tombes du cimetière juif de Quatzenheim dans le Kochersberg, vandalisée dans la nuit du lundi 18 ou mardi 19 février.

Les partis politiques cosignataires dans le Bas-Rhin

Agir 67, EELV Alsace, Génération.S – le mouvement, La France Insoumise 67, Les Républicains 67, La République En Marche 67, LIBRES ! 67, Modem Alsace, Parti Communiste Français 67, Parti de Gauche 67, Parti Socialiste 67, Parti Radical de Gauche 67, Place Publique 67, UDI 67.

Face à cette nouvelle expression d’antisémitisme, plusieurs partis politiques tentent d’apporter une réponse coordonnées de refus, avec le mouvement « Ça suffit ! » :

« Nous sommes tous concernés. L’antisémitisme n’est pas l’affaire des Juifs. Il est l’affaire de la Nation toute entière. Nous portons dans le débat public des orientations différentes, mais nous avons en commun la République. Et jamais nous n’accepterons la banalisation de la haine. C’est pourquoi nous appelons l’ensemble des Français à se réunir dans toutes les villes de France pour dire ensemble : Non, l’antisémitisme, ce n’est pas la France ! »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un rassemblement est prévu mardi 19 février à partir de 19h dans plusieurs villes de France, dont Strasbourg, place de la République. Les partis politiques cosignataires ont arrêté le dispositif suivant :

  • Ni drapeau, ni bannière, seule l’écharpe tricolore sera de mise pour les élu.e.s.
  • La seule expression publique sera portée par plusieurs jeunes de divers horizons, ils liront l’appel et un texte choisi par l’ensemble des signataires. Ce temps sera suivi d’une minute de silence puis de l’hymne national français.

Y aller

Manifestion d’union contre l’antisémitisme, mardi 19 février à partir de 19h, place de la République à Strasbourg.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Le tout premier urinoir féminin testé au festival Summer Vibration

par Hélène Janovec. 3 470 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Sécheresse dans le Bas-Rhin, l’usage de l’eau restreint

par Hélène Janovec. 5 052 visites. 3 commentaires.

À Gambsheim, un restaurateur sert un menu Affaires à la sauce Zemmour

par Jean-François Gérard. 14 175 visites. 24 commentaires.