Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Manifestation du spectacle vivant mardi
L'actu 

Manifestation du spectacle vivant mardi

par Pierre France.
Publié le 14 décembre 2020.
Imprimé le 27 novembre 2022 à 14:11
1 462 visites. 2 commentaires.

Comédiens et techniciens du spectacle vivant se donnent rendez-vous mardi en début d’après-midi place Kléber à Strasbourg, pour dénoncer la prolongation du confinement dans ce secteur culturel est victime. Cette action se déroule dans le cadre d’un appel intersyndical national.

L’intersyndicale des comédiens et techniciens du spectacle vivant appellent tous ses adhérents et sympathisants à manifester, mardi 15 décembre, partout en France. C’est à cette date qu’était attendue la reprise des spectacles et la réouverture des salles culturelles.

Mais jeudi 10 décembre, le gouvernement a estimé que les conditions sanitaires ne permettaient pas de réouvrir les lieux culturels et ce, quels que soient les efforts effectués pour respecter les gestes barrières. Cette annonce a été jugée « méprisante » et « incohérente » par ces syndicats. À Strasbourg, la manifestation est prévue mardi à 14h, place Kléber. L’intersyndicale appelle « comédiens, techniciens et public » à « se transformer en homme / femme sandwich avec les affiches de spectacle », à venir avec ses « instruments, accessoires et outils de travail et à faire du bruit.

Les comédiens et techniciens du spectacle vivant avaient déjà manifesté en juin (Photo Thomas Niess / doc remis)

« C’est quoi vivre ? »

Samedi 20 juin, un collectif de comédiens avait déjà réalisé une manifestation place Kléber contre le confinement de la culture, avec une pièce de rue semi-improvisée intitulée « C’est quoi vivre ? ». Une réponse au gouvernement qui juge la culture comme « non essentielle » voire carrément optionnelle. Pour l’intersyndicale, « la culture est un droit et un bien essentiel. L’art est public. Il n’est pas une variable d’ajustement. »

Le gouvernement a indiqué qu’une nouvelle date pourrait être envisagée, le 7 janvier. L’intersyndicale y voit une nouvelle manoeuvre dilatoire du gouvernement, alors que tout le secteur est à l’arrêt quasi-total depuis mars :

« Les spectacles « debout » comme les grandes jauges sont interdites. Les grands festivals n’ont pas eu lieu, annulés les uns après les autres. Les prestataires techniques pourvoyeurs d’emploi de techniciens ne peuvent plus travailler. L’autre partie, les salles de théâtre, les scènes publiques, ont souffert d’une activité dégradée par les périodes de confinement, mesures de couvre-feu et les jauges réduites imposées dans la période. La destruction du volume d’activité et d’emploi pour nos secteurs est donc sans précédent et appelle des réponses d’exception. »

L'AUTEUR
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Lancement d’une association pour l’égalité de genre dans la culture samedi

par Pierre France. 394 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Une marche contre les violences sexistes et sexuelles samedi

par Maud de Carpentier. 276 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manifestation spontanée mercredi contre une conférence anti-avortement au Parlement européen

par Maud de Carpentier. 1 040 visites. 1 commentaire.
×