Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Annulation de la Marche contre les OGM et les pesticides Monsanto samedi
L'actu 

Annulation de la Marche contre les OGM et les pesticides Monsanto samedi

par Judith Durepaire.
Publié le 19 mai 2016.
Imprimé le 20 mai 2022 à 19:51
2 149 visites. 10 commentaires.

La quatrième marche mondiale contre les produits OGM et les désherbants qui utilisent des pesticides, comme les produits l’entreprise américaine Monsanto, devait se tenir samedi 21 mai à Strasbourg. Elle a été annulée par les organisateurs devant les risques de troubles à l’ordre public.

Mise à jour : les organisateurs de la « Marche contre Monsanto et Consorts » (Syngenta, Bayer, Dow, DuPont, Limagrain, …) qui était prévue à Strasbourg samedi 21 mai à 14h, devant le Palais des Droits de l’Homme, « regrettent amèrement de prendre la décision d’annuler cette manifestation en raison de réels risques de troubles à l’ordre public à l’intérieur ou à l’extérieur du cortège ».

Le communiqué précise en outre :

« Ces troubles émanent de partis politiques et autres très opposés entre eux voulant profiter de cette marche pour régler leurs comptes. Notre service de sécurité prend cette menace très au sérieux et refuse de faire courir des risques aux manifestants pacifistes dont des familles avec enfants. »

Le volet strasbourgeois de la manifestation est donc annulé. Ci-dessous l’article rédigé avant l’annulation.


Pour la quatrième année consécutive, la Marche mondiale contre Monsanto (MaM) & Consorts aura son cortège dans la capitale européenne, comme dans 30 villes en France. Programmée ce samedi 21 mai, elle démarrera devant le Palais des Droits de l’Homme, quai Jacoutot, pour rejoindre la place Broglie, où le collectif « Convergence des luttes en Alsace et ailleurs » tiendra un stand comme chaque mois.

Les amis de la Confédération Paysanne d’Alsace, organisateurs, souhaitent « la reconnaissance du droit à un environnement sain et une nourriture dépourvue de poisons chimiques » et la dénonciation des traités TAFTA/TIPP (accord transatlantique entre UE et États-Unis) et CETA (accord de libre-échange entre UE/Canada) en cours de négociation, car ils remettent en causes des acquis agricoles.

La France, premier consommateur de pesticide d’Europe

Dans leur communiqué, Les amis de la Confédération Paysanne d’Alsace ciblent les produits de la firme américaine Monsanto et de ses concurrents, comme les OGM les pesticides toxiques dont le désherbant « Roundup » est devenu un symbole :

« La MaM est l’occasion de dénoncer collectivement une agriculture intensive, usant de semences génétiquement modifiées (OGM) et dépendantes de pesticides toxiques, sous la coupe de multinationales s’appropriant le vivant, et dont Monsanto est le symbole planétaire, mais pas l’unique représentant (Dow Chemical, Syngenta, Bayer, BASF, DuPont, Limagrain,…). Les citoyens sont également concernés par les préoccupations sanitaires qui pèsent sur eux et leurs enfants, du fait de la dispersion incontrôlée de milliers de molécules synthétiques dans l’environnement. La situation est d’autant plus alarmante que la France est le premier consommateur européen de pesticides et le troisième au niveau mondial. »

En Alsace, la manifestation strasbourgeoise se veut non partisane, citoyenne, autonome, pacifiste et sans drapeau politique. L’an dernier, entre militants d’extrême-droite et du NPA, l’ambiance était quelque peu tendue. Des membres du Front national ont déjà annoncé leur venue pour cette année.

Affiche de la Marche mondiale contre Monsanto (Photo : Les amis de la Confédération Paysanne d'Alsace / doc remis)

Affiche de la Marche mondiale contre Monsanto (Photo : Les amis de la Confédération Paysanne d’Alsace / doc remis)

Aller plus loin

Le site combat-monsanto.org

Article actualisé le 20/05/2016 à 14h16
L'AUTEUR
Judith Durepaire
Judith Durepaire
En formation pour 8 semaines à Rue89 Strasbourg

En BREF

Électricité de Strasbourg protègera finalement ses clients contre la hausse des prix du gaz

par Laurence George. 1 023 visites. 2 commentaires.

Match Scherwiller contre Neudorf : le district Alsace ne retient pas les propos racistes

par Guillaume Krempp. 1 312 visites. 1 commentaire.

L’interprofession des fruits et légumes d’Alsace se débarrasse de Delphine Wespiser… car végane

par Guillaume Krempp. 6 857 visites. 1 commentaire.
×