Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Marché de Noël : municipalité et exposants satisfaits malgré une fréquentation en baisse de plus de 20%
L'actu 

Marché de Noël : municipalité et exposants satisfaits malgré une fréquentation en baisse de plus de 20%

par David Weichert.
Publié le 6 janvier 2022.
Imprimé le 22 janvier 2022 à 12:22
960 visites. 4 commentaires.

Pour les élus et les exposants, l’heure est au bilan. Malgré une baisse de la fréquentation estimée entre 20 et 25 % par rapport à 2019, la municipalité compte approfondir sa transformation du marché de Noël strasbourgeois.

« Le pari était énorme et nous l’avons relevé collectivement », annonce d’emblée la maire de Strasbourg. Pour Jeanne Barseghian, l’édition 2021 du marché de Noël était celle de l’innovation. Après une année blanche en 2020, l’événement phare de l’hiver strasbourgeois a évité la fermeture anticipée. « Nous avons eu quelques incertitudes, mais on a joué le jeu du collectif et de la transparence pour y arriver », affirme la maire. 

Le marché de Noël de Strasbourg.
Les premiers retours de la Ville ainsi que des professionnels du tourisme estiment une baisse de fréquentation du marché de Noël 2021 entre 20 et 25 % par rapport à 2019. (Photo / Rue89 Strasbourg / cc)

Des marchands conquis par la nouvelle formule

Malgré le passe-sanitaire obligatoire aux places Kléber et Broglie, le port du masque et les Zones d’Alimentation Dédiées (ZAD), la nouvelle formule du marché de Noël initiée par la municipalité verte aura fait l’unanimité auprès des exposants locaux, pourtant craintifs au départ. « Le marché a ouvert des perspectives de manière totalement gratuite. On a qu’une envie, c’est continuer comme ça », salue André Scheidel, vice président du syndicat professionnel des exposants du Christkindelsmärik.

Pour offrir une expérience apaisée et conviviale, tout en limitant la promiscuité, la municipalité verte avait décidé d’espacer davantage les chalets et d’élargir les allées. Forains et commerçants ont également pu s’installer sur de nouvelles places, comme celles du Corbeau et du square Louise Weiss. La maire a annoncé que cet agencement serait reconduit pour les éditions à venir.

Un bilan économique et touristique en demi-teinte

Dans les chiffres, le marché de Noël n’aura pas connu les succès d’avant Covid. Alors que les élus peaufinent encore leurs méthodes de comptage pour obtenir un chiffre brut concernant le nombre total de visiteurs, les premiers retours de la Ville ainsi que des professionnels du tourisme estiment une baisse de fréquentation entre 20 et 25 % par rapport à 2019. L’absence des groupes de visiteurs internationaux en est une des principales raisons : « Nous avons pu observer l’effondrement du tourisme de groupe, en faveur d’un tourisme beaucoup plus individualisé. Il y avait moins d’Américains et d’Asiatiques en raison de la crise sanitaire, mais les habitants des régions autour ont pris le relais », observe Joël Steffen adjoint à la mairie de Strasbourg en charge du tourisme.

Grâce à des voyageurs français et d’autres pays voisins donc, les restaurateurs de l’hypercentre ont enregistré des résultats quasi-similaires à 2019. Pour les restaurants plus excentrés, la fréquentation en baisse s’explique en partie par des annulations de repas de fin d’année des entreprises et l’absence de grands groupes de voyageurs.

La première phase d’un chantier

Ce format totalement repensé n’est que le premier volet du projet de la municipalité verte : faire du marché de Noël un événement éco-responsable et solidaire. La municipalité écologiste vise, avant la fin de son mandat, une labellisation par l’association Éco-Manifestations Alsace (EMA) et le label ISO 20121, une norme internationale consacrée au développement durable dans l’événementiel. « Cela passera par plusieurs réflexions, comme remplacer les éco-cups en plastique par des tasses en céramique faites par des artisans », propose Guillaume Libsig, adjoint en charge de la politique événementielle.

Pour la solidarité, la ville entend approfondir la dynamique en associant directement les habitants à l’organisation de l’événement. Ce véritable défi pour les prochaines éditions débute au premier semestre de cette année, avec l’instauration d’une consultation citoyenne pour recueillir les avis et suggestions de 2500 personnes. 

L'AUTEUR
David Weichert
Journaliste stagiaire.

En BREF

Des Décrocheurs mazoutent des portraits d’Emmanuel Macron pour dénoncer son inaction climatique

par Anne Mellier. 624 visites. 9 commentaires.

Un immeuble insalubre de Joseph Benamran devant la justice administrative

par David Weichert. 3 793 visites. 3 commentaires.

Crises d’angoisses, malaises, tremblements : les témoignages du personnel éducatif à bout

par Thibault Vetter. 2 430 visites. 4 commentaires.
×