Samedi, une marche suivie d’un mini-festival pour le climat
L'actu 

Samedi, une marche suivie d’un mini-festival pour le climat

actualisé le 11/09/2020 à 18h59 : Suppression de la mention des stands de nourriture à l'issue, suite aux mesures sanitaires réclamées par la préfecture.

Il fera beau ce samedi 12 septembre, pour le retour d’événements militants autour du climat. La première marche pour le climat depuis le confinement partira à 14h, place de l’Université. Après la manifestation strasbourgeoise, de nombreuses animations seront proposées jusque dans la soirée.

Mobilisées par l’urgence climatique et l’inaction des pouvoirs publics en matière d’écologie, une trentaine d’associations locales se sont engagées à organiser une marche, suivie d’un « festival » pour le climat. L’événement ne répond pas à une journée de mobilisation nationale comme par le passé, mais vient d’une initiative de Citoyens pour le Climat (CPLC) et d’Alsace Nature.

Ce samedi 12 septembre, la marche doit se dérouler de 14h à 16h, pour revenir au point de départ place de l’Université, où d’autres animations sont prévues jusqu’à 20h. Les organisateurs tablent sur 500 participants pour la manifestation, la première de ce type depuis le confinement.

En septembre 2019, la Marche pour le climat a mobilisé plusieurs milliers de personnes à Strasbourg (Photo Elis Nappey / FlickR / cc)
En septembre 2019, la Marche pour le climat avait mobilisé plusieurs milliers de personnes à Strasbourg (Photo Elis Nappey / FlickR / cc)

Strasbourg, capitale verte de l’Alsace

Samedi 12 septembre, à 14h, au départ de la place de l’Université, le cortège de Strasbourgeois marchera en direction de la place de la République, puis de la place Kléber avant de retourner par le quai des Bateliers, devant le Palais universitaire. Avec cette marche, les organisateurs espèrent relancer l’attention de tous sur les enjeux climatiques actuels.

L’évènement sera exclusivement strasbourgeois et regroupera sur les stands place de l’Université de nombreuses associations locales comme GCO Non Merci, Destocamine, Alternatiba, Campus Vert, Vélorution, Greenpeace Strasbourg, le Chaudron des alternatives, Nous voulons des coquelicots.

La rentrée, le bon moment pour redynamiser les engagements locaux

A partir de 16h, place au « festival écolo », le premier sous cette forme à Strasbourg. Depuis leurs stands, les associations comme Extinction Rébellion, One Voice, distilleront de nombreux savoir-faire sur la cuisine végétale, la fabrique de savon maison ou la pratique du zéro déchet aux Strasbourgeois. Dans les ateliers, il sera également possible de fabriquer sa propre tawashi, une éponge venue du Japon, élaborée à partir d’anciens tissus, lavable et réutilisable.

Les plus jeunes pourront s’épanouir dans l’espace parents-enfants. Sur une fresque autour du thème « crée ta nouvelle planète », les enfants seront invités à exprimer leur créativité librement. Des plantations de semis et une plongée dans la lecture de contes seront proposées. Alsace Nature organise de son côté un atelier pour découvrir la faune et flore locale.

Programme détaillé ici.

Des ateliers pratiques, conférences et expos

Côté conférences, Marie Furlan, qui a lancé les cleanwalk cet été à Strasbourg, débutera à 16h pour revenir sur son expérience lors d’un atelier sur les initiatives citoyennes. Puis, le consultant Gilles Schacherer à 16h30 dissertera sur le « Système monétaire et crise écologique ». Enfin Michel Risser, docteur en Physique et ancien enseignant-chercheur à l’ECAM Strasbourg, s’exprimera de 17h à 18h sur le thème de l’énergie propre et les transitions écologiques.

« Les gens ont beaucoup de bonnes idées mais ne savent pas toujours les concrétiser », souligne Louise Morlot, la coordinatrice du mouvement Citoyens pour le Climat à Strasbourg.

Deux expositions seront présentées, celle de Christoph de Barry, photographe Strasbourgeois, avec sa série « mise au poing » pensée autour du climat et de l’environnement. Piet, dessinateur entre autres à Rue89 Strasbourg, présentera ses talents de caricaturiste dans une deuxième exposition.

Un événement d’initiative locale

Avant la première édition de cet événement local, Louise Morlot s’enthousiasme de la dynamique strasbourgeoise du moment :

« À Strasbourg, beaucoup de mouvements différents existent, la mairie est écolo, les Strasbourgeois et Strasbourgeoises sont sensibles aux questions environnementales. C’est en trouvant des solutions locales que nous ferons avancer les choses. »

Dans le cadre de cet événement, les gestes barrières devront s’appliquer. Le port du masque est désormais obligatoire dans toute la ville et le sera encore ce samedi. Pour favoriser la distanciation physique, les regroupements de plus de dix personnes autour des stands seront proscrits et du gel hydroalcoolique sera disponible sur le site.

Y aller

Marche pour le climat, samedi 12 septembre à partir de 14h, départ place de l’Université à Strasbourg.

L'AUTEUR
Manuel Avenel
Manuel Avenel
Étudiant en Histoire et Sciences Po, en stage de journalisme de juillet à septembre 2020.

En BREF

Enfants et professeurs éprouvés par une rentrée ratée à l’école maternelle Gutenberg

par Guillaume Krempp. 3 227 visites. 1 commentaire.

Un médecin de Brumath condamné à six mois de prison avec sursis pour harcèlement sexuel

par Guillaume Krempp. 3 064 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Les Vins d’Alsace à l’amende pour une entente et des consignes de prix pendant 38 ans

par Jean-François Gérard. 3 534 visites. 1 commentaire.