Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Marchés de Strasbourg : nos stands préférés
Vie pratique 

Marchés de Strasbourg : nos stands préférés

par Céline Herrmann.
Publié le 26 mai 2012.
Imprimé le 24 octobre 2021 à 20:54
19 355 visites. 11 commentaires.

Un maraîcher au marché de la place de Zurich (Photo CH)

Vous avez l’habitude, ou non, de fréquenter votre marché de quartier ou l’un des 20 petits ou grands marchés de la ville. Mais à quoi bon, si les produits que vous y achetez sont les mêmes qu’en grande surface ? Rue89 Strasbourg a déniché pour vous quelques-uns des producteurs et revendeurs incontournables.

Carottes, navets, salades, asperges… C’est souvent l’idée qu’on se fait d’un stand sur un marché. Et pour cause, les producteurs qui y sont les plus présents sont les maraîchers. Légumes de saison ou fruits transformés (jus, confitures…), ils sont nombreux à proposer des produits de qualité, mais de provenance diverses. La ferme fruitière Hufschmitt, installée à Westhoffen, propose des fruits et légumes de saison (actuellement des asperges et des poireaux), mais aussi des œufs et des jus de fruit. Cette ferme est présente le mardi et le samedi au marché de la Marne, le jeudi place de l’île-de-France à la Meinau et le vendredi rue du Faubourg-National.

Autre producteur, Philippe Goos est implanté à Blaesheim. Il vend de nombreux fruits – en ce moment, c’est la rhubarbe qui tient le haut de l’étalage. On le retrouve sur les marché de Neudorf le mardi et le samedi, rue du Faubourg-National le mercredi et le vendredi et place de Zurich le mercredi. La famille Belarte installe également un stand de maraîcher le mercredi à la Krutenau (en face du stand de volaille Elchinger) et le jeudi et le samedi à la Robertsau. Ce stand ne propose que des légumes de saison, donc uniquement sa production ou celle de producteurs qui, comme eux, récoltent à Hoerdt. Le petit plus : ce maraîcher prépare des pâtes fraiches depuis peu.

A savoir que la plupart des producteurs vendent leur propre production, ainsi que certains produits cultivés par d’autres producteurs régionaux. Pour être sûr de trouver des produits qui ne soient pas achetés en gros au Marché Gare (équivalent strasbourgeois de Rungis), le mieux reste de choisir des légumes de saison. Parmi les provenances des maraîchers cités ci-dessus : les villes et villages de Kienheim, Nordhouse, Sélestat, Hoerdt ou Hochstett.

Foies gras fermiers made in Alsace

Autre incontournable du marché : le boucher. Christian Scholtz est le seul boucher du Faubourg-National et son stand attire l’œil. Il propose un large choix de viande, préparée ou transformée (saucisses, pâtés…). La plupart des produits sont « maison », excepté quelques spécialités régionales qu’il ne fait pas lui-même, comme la saucisse de montagne (Alpes). La boucherie Christian Scholtz participe aux marchés de la Marne le mardi et le samedi, de la Krutenau le mercredi et du Faubourg-National le vendredi.

Certains stands de viande sont spécialisés dans la volaille, comme la ferme Schmitt. Cette ferme se veut spécialisée dans le foie gras d’Alsace, du canard, de l’oie et autres volailles. Installée à Bischoffsheim, cette ferme propose un service en plus, avec ses plats préparés maison. On trouve les produits de la ferme Schmitt le mardi et le samedi à Neudorf, le mercredi et le vendredi place Broglie, le jeudi à la Montagne Verte et le samedi à la Robertsau et aux Rohan (marché des producteurs).

le stand de volaille Elchinger au marché de la place de Zurich (Photo CH)

Le stand « Antoine Elchinger » est une institution à la Krutenau comme à la Marne, où il tient le même stand, « celui à côté des toilettes », depuis 1949. Spécialisé dans le foie gras (lui aussi), ce commerçant propose de la viande d’élevage de volaille ou de gibier ainsi que des produits transformés. La ferme est située à Drusenheim, mais certains produits proviennent d’autres fermes comme les cailles et les pigeons (Vosges). Elchinger vend du foie gras de canard toute l’année et du foie gras d’oie de septembre à janvier. Quant aux jambons et aux saucisses, ils sont, assure le producteur, tous originaires de l’Est de la France (Alsace-Moselle). Ce stand est présent le mercredi place de Zurich (Krutenau), le vendredi à Bischeim place de la République et au marché de la Marne.

Herbes médicinales pour infusions

Les marchés comptent aussi quelques « herboristes » : fruits secs, épices, herbes. La ferme Kalblin transforme les fruits en sirops, vinaigres, confitures. Cette ferme de la vallée de Kaysersberg, dans le Haut-Rhin, propose aussi une large variété d’herbes médicinales pour préparer des infusions. La ferme Kalblin est présente le samedi matin au marché des producteurs (Rohan).

On peut aussi trouver des fruits plus exotiques, comme les dattes. Un petit commerçant – coincé entre un stand de fromages et de la fripe au marché du Faubourg-National – propose des fruits secs, des noix, des dattes sèches ou fraiches en provenance d’Iran, ainsi que du pain libanais. Ces produits sont achetés en Allemagne. A découvrir le mardi à l’Esplanade, le mercredi à Cronenbourg, le jeudi à la Meinau, le vendredi au Faubourg-National et le samedi à Hautepierre.

Yaourts, fromages, etc.

A la recherche de produits laitiers ? Ils sont nombreux aussi sur les marchés strasbourgeois, et produits en Alsace. La ferme Saint-Ulrich est célèbre pour ses yaourts et leurs goûts variés. Installée à Durningen (Kochersberg), cette ferme propose aussi des œufs, de la crème fraiche et des flans. La ferme Saint-Ulrich est le mercredi et le vendredi à Broglie, au marché des producteurs aux Rohan et à la Marne le samedi.

Le GAEC des 3 chênes est une ferme originaire de Wintersbourg (Moselle). Il propose à la fois de la viande, et des produits laitiers. On y trouve des fromages de chèvre et des fromages au lait de vache, des produits bios et de la viande de chèvre, de vache ou de porc (charcuterie, pâté, lard…). Le GAEC des 3 chênes est au marché des producteurs tous les samedis aux Rohan.

Il ne pousse pas dans les champs du Kochersberg, ne nage pas dans les eaux polluées du Rhin, mais le poisson frais est quand même présent sur les marchés de Strasbourg, souvent d’ailleurs à un prix très élevé. Plusieurs stands proposent des poissons préparés ou fumés. Pour ceux qui souhaitent un poisson élevé à proximité de Strasbourg, on peut compter sur le stand « Aux sources des Heimbach », du pisciculteur spécialisé dans l’élevage, le fumage et la transformation de truites. La préparation et la transformation des produits sont artisanales. Ce poissonnier est installé dans le village de Wingen et vend ses produits au marché des producteurs aux Rohan le samedi.

Plus original, vous pourrez trouver un stand spécialisé dans le chocolat au marché de la place de Zurich le mercredi matin. « Les confiottes de Dim » était d’abord un stand de confiture. Aujourd’hui, cette enseigne installée à Hengwiller torréfie, concasse, trie et broie des fèves de cacao venues du Pérou, du Vietnam ou de l’Equateur. Les fèves sont cultivées biologiquement et certifiées commerce équitable. Ce stand est également présent le samedi à la Marne et à Neudorf.

Le stand des Confiottes de Dim au marché place de Zurich (Photo CH)

ElloChampi est producteur et commerçant de champignons. Parmi ses produits, les pleurotes jaunes, gris et les shittake sont cultivés à Wahlenheim. Parfois, le stand propose d’autres variétés cultivées à Burgaentzlen (Colmar) et, selon les saisons, des champignons sauvages des Vosges qu’ElloChampi trouve chez des « récoltants ». Enfin, ce stand propose des plats cuisinés à base de champignons, comme de friands, des quiches, de tourtes ou des soupes. Le mardi matin à la Marne, le mercredi matin place de Zurich à Strasbourg et le samedi matin au marché des producteurs (Rohan) et à la Marne.

Tous les horaires et les adresses des marchés de Strasbourg.

Et vous ? Quels sont vos bons plans sur les marchés de Strasbourg ? Des stands fétiches ?

Article actualisé le 28/03/2016 à 20h33
L'AUTEUR
Céline Herrmann
Céline Herrmann
en deuxième année à l'ECS Strasbourg et actuellement stagiaire chez Rue89Strasbourg

En BREF

Reprise de l’usine Aptis : l’offre de Punch rejetée par Alstom

par Maud de Carpentier. 521 visites. 2 commentaires.

Stocamine : la justice annule le stockage illimité des déchets toxiques

par Jean-François Gérard. 1 113 visites. 3 commentaires.

Manifestation des salariés d’Alstom-Aptis : « Il vaut mieux un bon plan social qu’une mauvaise reprise »

par Maël Baudé. 605 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×