Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Martine Wonner, une députée sous influence complotiste
Vigies 

Martine Wonner, une députée sous influence complotiste

par Pierre France.
Publié le 29 juillet 2021.
Imprimé le 05 octobre 2022 à 10:25
6 307 visites. 5 commentaires.

Suite à des propos incitant les citoyens à faire le siège des permanences des députés, Martine Wonner a été exclue du groupe qu’elle avait co-fondé à l’Assemblée Nationale. Le Monde lui consacre un long article, revenant sur l’itinéraire oblique de cette députée du Bas-Rhin, qui a débuté avec En Marche pour finir par défiler avec Florian Philippot contre les vaccins et le pass sanitaire.

À LIRE SUR LE MONDE.FR

Que s’est-il passé avec Martine Wonner ? C’est la question à laquelle tente de répondre Le Monde avec un long article sur la députée de la 4e circonscription du Bas-Rhin (Strasbourg ouest et Kochersberg). Le quotidien rappelle que la députée alsacienne de 57 ans, psychiatre de formation, a été élue en 2017 avec l’étiquette de la République en marche (LREM). Elle s’est désolidarisée de son groupe, au fur et à mesure que le mouvement présidentiel se droitisaitjusqu’à en être exclue en mai 2020 après avoir refusé de voter le plan de déconfinement du gouvernement.

Martine Wonner a vite été en décalage avec le gouvernement, elle s’est notamment opposée à la construction du GCO, l’autoroute privée de contournement de Strasbourg. Mais Le Monde note une bascule, lorsque Martine Wonner a, dès le début de la crise sanitaire, « accumulé les contre-vérités sur l’hydroxychloroquine, les vaccins à ARN messager, les masques ou la gravité de l’épidémie. Ces positions lui ont valu de devenir l’une des figures des sphères covidosceptiques et complotistes. »

France Soir, Sud Radio…

Les Décodeurs, la mini-rédaction en charge des vérifications factuelles du Monde, rappellent que Martine Wonner a pris position en faveur de l’hydroxychloroquine contre la Covid-19, avec son collectif Laissons les médecins prescrire sans qu’il ait été démontré l’efficacité du traitement. Une position qui, remarque le quotidien, séduit au sein de sphères covidosceptiques et complotistes.

Elle se tourne alors vers des médias qui vont dans son sens, à commencer par Sud Radio et FranceSoir : deux médias relais des covidosceptiques, voire des théories complotistes. Elle s’associe en parallèle au meilleur du pire sur Internet, comme lorsqu’elle s’entretient avec le Strasbourgeois Silvano Trotta, banni de YouTube, Twitter et Facebook pour ses propos conspirationnistes.

Le Monde

Martine Wonner récuse toutefois l’étiquette de complotiste, et notamment les théories du complot. Lorsqu’elle a été listée comme telle par l’Observatoire du complotisme, elle a tenté de faire supprimer les articles la concernant.

Article actualisé le 10/09/2021 à 11h30
L'AUTEUR
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Une manifestation en solidarité avec le peuple iranien mardi

par Pierre France. 529 visites. 1 commentaire.

Le Conseil d’État maintient la suspension du confinement de Stocamine

par Pierre France. 580 visites. 1 commentaire.

Sobriété : l’Eurométropole refroidit l’ambiance

par Jean-François Gérard. 8 872 visites. 11 commentaires.
×