Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Marylise Lebranchu, “ni déçue, ni surprise” par le référendum alsacien
Vigies 

Marylise Lebranchu, “ni déçue, ni surprise” par le référendum alsacien

par Pauline De Deus.
Publié le 9 avril 2013.
Imprimé le 28 novembre 2021 à 12:02
363 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
A LIRE SUR

LE TELEGRAMME

Marylise Lebranchu sereine. (Article Télégramme.

Marylise Lebranchu sereine. (Article Télégramme. Copie Ecran.)

Marylise Lebranchu, ministre de la Réforme de l’Etat, se dit “ni déçu, ni surprise” du résultat du référendum pour une fusion alsacienne. Pour elle, le discours n’était peut-être pas assez clair, ce qui a fait peur aux citoyens haut-rhinois.

La ministre ajoute également la fusion de collectivités ne fait pas partie de son projet de décentralisation. Ce qu’elle souhaite, c’est “une cohérence des politiques publiques à différents niveaux”. Le projet de loi de Marylise Lebranchu sera présenté demain au conseil des ministres, redécoupé en trois textes (métropole, région et clarification des compétences).

Lire l’article complet sur le site du Télégramme

L'AUTEUR
Pauline De Deus
Pauline De Deus
Après un an et demi de dur labeur à l'IUT de journalisme de Lannion me voilà arrivée à Strasbourg. Ici je réalise un stage de deux mois à la rédaction de Rue89 Strasbourg.

En BREF

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 673 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 353 visites. 1 commentaire.

Jeudi, une marche contre les violences sexistes et sexuelles

par Maud de Carpentier. 1 000 visites. 2 commentaires.
×