Le port du masque toujours obligatoire à Strasbourg, sauf en forêt et au port
L'actu 

Le port du masque toujours obligatoire à Strasbourg, sauf en forêt et au port

actualisé le 17/09/2020 à 18h02 : ajout du communiqué des requérants en fin d'article

Suite à l’ordonnance du tribunal administratif de lundi, la préfecture du Bas-Rhin a publié un nouvel arrêté précisant les zones où le port du masque en extérieur est obligatoire : partout, sauf en forêt et au port.

La préfecture du Bas-Rhin n’entend pas relâcher la pression sur l’obligation du port du masque. Contrainte lundi par le tribunal administratif de prendre un arrêté plus précis, la préfète Josiane Chevalier a publié un arrêté modifiant les zones d’application à Strasbourg :

En résumé, le port du masque en extérieur est toujours obligatoire sur l’ensemble du ban communal de Strasbourg, à l’exclusion des forêts, de la zone portuaire et de la réserve naturelle du Rohrschollen…

Les parcs et les jardins de Strasbourg, même le parc des Deux-Rives, restent concernés par l’obligation du masque. Ce choix ne devrait pas plaire au juge administratif, il avait relevé lors de son audience lundi un souci de cohérence avec les mesures prises à Schiltigheim et d’autres villes voisines de Strasbourg, où le port du masque n’est pas obligatoire dans les parcs et jardins.

Cette obligation du port du masque en extérieur est en vigueur au moins jusqu’au 30 septembre.

Une question de densité

Lors de ses interventions précédentes, la préfète avait indiqué que la situation sanitaire à Strasbourg, notamment avec le retour des étudiants, nécessitait une grande vigilance sur les mesures barrières, afin d’éviter une propagation du coronavirus. Dans son nouvel arrêté, elle fait référence au retour des 52 000 étudiants comme une population jeune et majoritairement asymptomatique, susceptible de favoriser la circulation du virus.

En outre, la préfète note que les quartiers avec une densité supérieure à 8 000 habitants par km² sont « nombreux à Strasbourg et se déploient sur une large partie du ban communal. » et qu’il aurait été complexe, voire contre-productif, d’exclure certains quartiers de l’obligation et pas d’autres.

Autre motif invoqué qui ne manque pas de piquant : la vocation diplomatique de Strasbourg, « siège de nombreuses institutions européennes, » ce qui « accentue les flux et le brassage de population. » Strasbourg vient de perdre une session plénière du Parlement européen, resté à Bruxelles pour éviter de brasser les parlementaires et leurs virus.

Le port du masque reste obligatoire partout et tout le temps à Strasbourg (Photo GK / Rue89 Strasbourg)

Plutôt que quelques exclusions, les requérants s’attendaient plutôt à ce que la préfète restreigne l’obligation du port du masque aux zones les plus fréquentées de Strasbourg, à savoir le centre-ville et les quais. Dans un communiqué publié dans l’après-midi, les requérants et leur conseil, Me Marc Jantkowiak, avouent leur déception :

« Nous constatons encore une fois que l’administration refuse d’exécuter les décisions du tribunal administratif de Strasbourg et du Conseil d’Etat. Il était fait injonction au préfet d’identifier des zones précises où le port du masque serait indispensable. Avec mépris pour les décisions de justice et la population strasbourgeoise, le préfet n’autorise que certaines zones forestières. Dans ces conditions, nous considérons que l’ordonnance du tribunal n’a pas été exécutée de sorte que depuis ce jour, jeudi 18 septembre à 12 heures, aucune obligation de port du masque à l’extérieur n’est imposée en exécution de l’ordonnance du 14 septembre. »

Méfiance cependant : il semble périlleux de considérer que l’arrêté préfectoral est annulée, étant donné que la préfecture l’a bien modifié dans les délais. De leur côté, les requérants ne désarment pas et appellent aux soutiens de la maire de Strasbourg et des associations de défense des libertés pour « assurer la protection des libertés fondamentales. »

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Le squat Bugatti évacué dans le calme

par Rue89 Strasbourg. 985 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’évacuation du squat Bugatti a débuté

par Pierre France. 3 765 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Régionales : Les écologistes trouvent leur tête de liste, Éliane Romani

par Jean-François Gérard. 1 406 visites. Aucun commentaire pour l'instant.