Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Mobilisation des écoles Reuss place de la cathédrale le 13 avril
L'actu 

Mobilisation des écoles Reuss place de la cathédrale le 13 avril

par Anne-Claire Gross.
Publié le 10 avril 2015.
Imprimé le 01 décembre 2021 à 00:27
1 581 visites. 1 commentaire.
Les élèves des écoles Reuss  au Neuhof ne bénéficieront plus du maximum de moyens financiers et humains dédiés à l'éducation prioritaire. (D. R.)

Les élèves des écoles Reuss au Neuhof ne bénéficieront plus du maximum de moyens financiers et humains dédiés à l’éducation prioritaire. (D. R.)

Les parents d’élèves et l’équipe enseignante des écoles Reuss au Neuhof organisent un pique-nique place de la cathédrale de 12h à 14h le lundi 13 avril afin de demander le reclassement de leurs établissements dans le réseau d’éducation prioritaire renforcé (REP+).

À la rentrée 2015, le groupe scolaire du Stockfeld (les écoles maternelle et élémentaire Reuss ainsi que le collège) ne figurera plus dans la liste des établissements prioritaires, du moins plus dans la catégorie la plus élevée, c’est-à-dire REP+. Les écoles restent classés en réseau d’éducation prioritaire (REP), ce qui leur assure des facilités financières, par exemple pour l’organisation de sorties culturelles et sportives. Mais le groupe scolaire considère que ce reclassement, annoncé en décembre 2014, ne tient pas compte des besoins des élèves.

Des actions se mettent en place depuis plusieurs mois pour demander la réévaluation du groupe scolaire au statut maximal REP+ donnant accès à davantage de soutiens financiers, mais aussi humains. En janvier, le maire de Strasbourg Roland Ries (PS) a fait parvenir une lettre à la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem afin de connaître les raisons du déclassement de ces écoles. Une lettre restée sans suite jusqu’à présent.

Mais le reclassement en REP+ n’est pas la seule revendication de l’équipe enseignante. Elle demande aussi la mise aux normes de sécurité des bâtiments du groupe scolaire, notamment celles de lutte contre les incendies qui ne seraient pas respectées.

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : Après la réforme, les oubliés de l’éducation prioritaire se rebiffent

L'AUTEUR
Anne-Claire Gross
Anne-Claire Gross
Etudiante au Centre universitaire d'enseignement du journalisme en stage à Rue89 Strasbourg.

En BREF

Un collectif de profs s’organise pour sortir leurs élèves et leurs familles de la rue

par Camille Balzinger. 3 134 visites. 12 commentaires.

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 747 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 635 visites. 1 commentaire.
×