Municipales : Philippe Bies renonce, Mathieu Cahn candidat
L'actu 

Municipales : Philippe Bies renonce, Mathieu Cahn candidat

Adjoint au maire de Strasbourg, Philippe Bies ne se présentera pas comme tête de liste aux élections municipales. Mathieu Cahn reprend le flambeau des Socialistes à Strasbourg.

Dans un message publié sur son profil Facebook, Philippe Bies, adjoint au maire (PS) et ancien député, renonce à briguer l’investiture socialiste pour les élections municipales à Strasbourg.

Philippe Bies était pressenti pour conduire une liste à gauche, il avait notamment initié en mai une démarche appelée « Strasbourg demain » afin de réfléchir à un programme municipal.

Philippe Bies au conseil municipal du 24 juin 2019 (Photo Pascal Bastien / Divergence)

Mais, comme il l’indique dans son message, « Je n’ai pas réussi à réunir les conditions du rassemblement ». Les candidatures pour la tête de liste qui sera soutenue par le Parti socialiste du Bas-Rhin doivent être soumises ce lundi.

Mathieu Cahn prêt à conduire les Socialistes

Chez les Socialistes, il reste donc à présent aux autres élus et candidats à se positionner. Adjoint au maire également, Mathieu Cahn (PS) déposera une candidature en son nom :

« Mon objectif est de conduire une liste avec le plus large rassemblement possible, tout en respectant les obligations statutaires du Parti socialiste. Donc je me présente face aux militants socialistes dès ce lundi et je mène des consultations en parallèle, bien au-delà du PS, pour construire une liste ouverte qui soit en phase avec nos valeurs et les enjeux de notre ville. »

La formation, victorieuse en 2014, de la liste socialiste formée autour de Roland Ries a éclaté en quatre formations au cours du mandat (En Marche, La Coopérative et les écologistes).

Un vote des militants le 10 octobre

L’abandon de Philippe Bies est le second chez les principaux élus socialistes. À la fin de l’été, Robert Herrmann, président de l’Eurométropole, avait aussi indiqué qu’il ne parvenait pas à créer une dynamique suffisante autour de sa candidature.

De son côté, Anne-Pernelle Richardot, secrétaire fédérale du Parti socialiste, conseillère régionale et également adjointe au maire de Strasbourg, ne présentera pas de candidature à la tête de liste. Elle rappelle les règles du Parti :

« Chaque militant à jour de cotisation peut déposer sa candidature jusqu’à ce lundi soir. Je communiquerai la liste des candidats ensuite. Un vote des militants électeurs à Strasbourg aura lieu le 10 octobre, c’est une obligation et une tradition, même si le vote est symbolique en cas de candidature unique. »

S’il renonce à être tête de liste, Philippe Bies assure qu’il sera néanmoins « présent et actif » dans la campagne des élections municipales.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Plaintes déposées pour agressions sexuelles contre un chauffeur Uber à Strasbourg

par Pierre France. 12 717 visites. 20 commentaires.

Un séisme secoue Strasbourg, Fonroche dément en être à l’origine

par Pierre France. 9 548 visites. 33 commentaires.

Harcèlement : Le procès de l’ex-directeur de la Maison des associations reporté en mars

par Pierre France. 1 352 visites. Aucun commentaire pour l'instant.