Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Municipales : trois candidats à la primaire socialiste
L'actu 

Municipales : trois candidats à la primaire socialiste

par Marie Marty.
Publié le 23 septembre 2013.
Imprimé le 04 octobre 2022 à 18:37
1 321 visites. 11 commentaires.
2e tour des élections municipales de 2008, gagné par Roland Ries (Photo Pascal Bastien)

2e tour des élections municipales de 2008, gagné par Roland Ries (Photo Pascal Bastien)

A moins d’un coup de théâtre, ils seront trois à briguer les suffrages des militants socialistes de Strasbourg les 10 et 17 octobre. Les candidats à la tête de liste aux élections municipales de mars 2014 avaient une semaine, du 16 au 23 septembre, pour déposer leur candidature auprès du premier secrétaire fédéral du PS du Bas-Rhin. Mathieu Cahn a d’ores et déjà enregistré celle du 1er adjoint au maire Robert Herrmann mercredi 18 septembre. Celle du maire Roland Ries lui est parvenue cet après-midi, tandis que celle de Jean-Michel Augé, leader du courant minoritaire « oser plus loin, oser plus vite », est en cours d’enregistrement.

700 votants et un bureau unique

Avec trois candidats, cette primaire, jugée « suicidaire » par le maire sortant et candidat à sa propre succession, aura donc bien lieu, même si Roland Ries et Robert Herrmann trouvent enfin un accord d’ici là. Dans les 15 prochains jours, les trois candidats devraient envoyer aux 700 adhérents socialistes (ancienneté de plus de 6 mois), résidant à Strasbourg et à jour de cotisation, une profession de foi. Dans ce document, ils feront valoir leurs différences et tenteront de convaincre de leur capacité à rassembler sur leur nom tous les socialistes. Une gageure tant les relations entre élus sont aujourd’hui tendues au sein de la majorité municipale.

Le vote interne aura lieu dans un bureau unique pour tout Strasbourg. On évoque la Maison des associations à la Krutenau, même si rien n’est encore fixé, assure le 1er secrétaire. Fin 2007, quelque 350 adhérents s’étaient déplacés pour désigner Roland Ries, derrière lequel les pointures du parti s’étaient unies pour la reprise de la ville en 2008. La situation apparaît plus confuse aujourd’hui, même si le maire sortant partirait favori, selon les pronostiqueurs en interne.

L'AUTEUR
Marie Marty
Marie Marty
Journaliste indépendante, co-fondatrice de Rue89 Strasbourg. Membre de l'association des Journalistes - écrivains pour la nature et l'écologie.

En BREF

Le Conseil d’État maintient la suspension du confinement de Stocamine

par Pierre France. 571 visites. 1 commentaire.

Sobriété : l’Eurométropole refroidit l’ambiance

par Jean-François Gérard. 8 696 visites. 11 commentaires.

Suicide de Dinah : le parquet de Mulhouse classe sans suite la plainte des parents pour harcèlement

par Guillaume Krempp. 944 visites. 3 commentaires.
×