Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Pour retourner au stade de la Meinau, j’ai testé le « mur bleu connecté » du Racing
La Cave de Papy
  La Cave de Papy, c'est le rendez-vous qui debrief toutes les rencontres du Racing, pour les supporters et par les supporters.
blogs La Cave de Papy 

Pour retourner au stade de la Meinau, j’ai testé le « mur bleu connecté » du Racing

par Andrea Lamy.
Publié le 5 mai 2021.
Imprimé le 24 septembre 2021 à 05:21
1 513 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Dimanche 25 avril, à l’occasion de la rencontre entre le Racing Club de Strasbourg au FC Nantes, j’ai pu suivre l’avant-match de la rencontre à distance, en découvrant de nouvelles facettes du stade de la Meinau.

Le 18 octobre 2020, le Racing Club de Strasbourg (RCS) reçoit l’Olympique Lyonnais. Le stade de la Meinau accueille 5 000 spectateurs. C’est la jauge maximale autorisée par la préfecture, en raison de la situation sanitaire. Sans le savoir, nous assistons alors au dernier match de l’année en présence de supporters. Puis le second confinement en France a été décrété fin octobre 2020. Cela fait donc maintenant plus de six mois que nous ne voyons plus ce qu’il se passe de l’autre côté des grilles du stade.

Un moment privilégié au cœur de l’événement

Dimanche 25 avril, un événement m’a permis de retrouver le stade de la Meinau, depuis mon écran d’ordinateur. Me voilà connecté sur le logiciel Zoom avec 40 supporters, projetés dans cet endroit qui nous a tant manqué. Arnaud Szymanski, référent supporter au sein du club, anime cette visite inédite. Tous ensemble, nous attendons d’abord l’arrivée des joueurs en bus. Pour rompre l’attente, le président du club apparaît à l’écran pour échanger avec nous. Marc Keller rappelle à quel point les supporters lui manquent. Un sentiment partagé par le speaker Jean-Luc Filser, aussi venu saluer le « mur bleu connecté, » tel qu’il a été nommé par le club alsacien.

Puis c’est au tour des joueurs de débarquer au compte-gouttes devant l’écran en sortant du bus avec un geste ou un petit mot pour les supporters. L’arrivée des joueurs a été l’occasion pour nous de ressortir la panoplie du fan de foot (maillot et écharpes du Racing) et de chanter devant notre écran pour les encourager.

Une heure plus tard, je me reconnecte au « mur bleu » et j’ai alors le privilège de découvrir le fameux tunnel du stade, l’endroit qui relie les vestiaires des joueurs jusqu’à la pelouse. Arnaud Szymanski, qui nous accompagne toujours dans cette visite guidée des coulisses du stade de la Meinau, rappelle l’importance du tunnel pour les joueurs. C’est ici que les footballeurs se concentrent pour préparer au mieux le match. Un test PCR négatif est obligatoire pour y accéder et sa fréquentation a été considérablement réduite depuis la crise sanitaire.

Retrouver les émotions d’avant pendant un court instant

Pour finir en beauté, j’ai pu bénéficier d’une vue rare sur la pelouse et les joueurs. La caméra était placée tout au bord du terrain lors de l’échauffement des joueurs strasbourgeois. Une vision qui rappelle les frissons lorsque l’on arrive dans les tribunes les jours de match. J’ai pu suivre l’échauffement et la préparation du match au plus près des acteurs tout en chantant avec les autres supporters, rappelant les moments festifs d’avant match. Je me sentais dans la peau de l’entraîneur qui est au plus près des joueurs et de la pelouse lors des rencontres.

C’est une grande fierté d’avoir pu assister à l’échauffement des joueurs strasbourgeois au plus près de la pelouse ( Image : Andréa Lamy )

Le défenseur Frédéric Guilbert, suspendu pour ce Racing – Nantes, est venu répondre aux questions que les supporters ont pu écrire pendant que ses équipiers étaient à l’échauffement. Cette expérience du « mur bleu connecté » permet de vivre l’avant match d’une façon encore plus intense en étant impliqué au cœur de l’événement. Un moment inoubliable ! Même si le souhait de tous les supporters du Racing est de pouvoir retourner dans la « cathédrale du football alsacien ».

Tags
Voir tous les articles de ce blog
L'AUTEUR
Andrea Lamy

En BREF

Faible opposition contre MackNext à Plobsheim, commune rurale rattrapée par l’urbanisation

par Martin Lelievre. 1 392 visites. 16 commentaires.

Visites de quartier, ateliers et spectacles : Hautepierre fête ses 50 ans

par Martin Lelievre. 614 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Après l’évacuation du camp de la Montagne Verte, des personnes logées et des tentes subtilisées aux associations

par Thibaut Vetter. 4 324 visites. 8 commentaires.
×