Nouveau Maillon-Wacken, son « esprit brut », ses travaux à 25M€
Culture  Politique 

Nouveau Maillon-Wacken, son « esprit brut », ses travaux à 25M€

Le théâtre du Maillon aura bientôt de nouveaux locaux, en face du parc des expositions où il est installé depuis presque 15 ans.

Le théâtre du Maillon aura bientôt de nouveaux locaux, en face du parc des expositions où il est installé depuis presque 15 ans (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

En 2017, le théâtre du Maillon s’installera dans un nouveau bâtiment, en face de son site actuel. Après avoir déménagé de ses locaux d’origine à Hautepierre en 1999, le Maillon s’est épanoui au parc des expositions du Wacken jusqu’à aujourd’hui. Tellement épanoui que l’équipe du théâtre a dans un premier temps été réticente à la construction du nouvel édifice.

Un quartier d’affaires va s’installer au Wacken. Le théâtre devra y trouver sa place. De nouveaux locaux vont ainsi être créés. Daniel Payot, adjoint au maire en charge de l’action culturelle, affirme que ce projet a vu le jour suite à plusieurs discussions avec le directeur du Maillon, Bernard Fleury, et son équipe :

« Ensemble, nous avons finalement pris la décision de maintenir le Maillon au Wacken. Mais il était clair que le bâtiment actuel n’était pas satisfaisant d’un point de vue fonctionnel. Il s’avère notamment insuffisant pour assumer l’ensemble des activités du théâtre : les services administratifs se trouvent aujourd’hui dans des préfabriqués. Il fallait donc construire un nouveau théâtre pour trouver une solution à cela. »

Robert Grossmann « sceptique » sur le quartier d’affaires

Pourtant pour Robert Grossmann, ancien président (UJP) de la CUS, créer de nouveaux locaux n’est pas nécessaire :

« Bernard Fleury et son équipe se sentent bien dans le parc des expositions qui accueillait au départ le théâtre provisoirement, mais où il a pris racine et muri pendant plusieurs années pour devenir un théâtre important de la ville. Or, Roland Ries a décidé de lancer un quartier d’affaires au Wacken. Sur ce projet, je suis d’ailleurs d’un scepticisme complet. Notamment parce qu’il déloge le théâtre. »

L’équipe du Maillon était bel et bien réticente à ce changement de locaux au départ. Daniel Payot le reconnait :

« L’équipe appréciait beaucoup le côté friche et brut du parc des expositions et se sentait à l’aise dans ce bâtiment un peu en friche qui collait bien avec l’esprit expérimental du théâtre. Le Maillon s’est épanoui dans cet espace pendant plusieurs années. L’équipe a donc demandé à rester dans ce style un peu béton et brut de décoffrage pour l’architecture du nouveau bâtiment, sans fioritures ni velours rouge. Ce que nous ferons. »

L’architecte sera choisi en 2015

Tout l’enjeu se trouve donc là : respecter l’esprit et la politique artistique expérimentale du Maillon. Pour cela, les espaces scéniques devront être facilement reconfigurables pour favoriser l’inventivité et l’interdisciplinarité que prône ce théâtre, qui ouvre ses portes autant à la musique, qu’au cirque ou encore à la danse.

L’architecte sélectionné devra donc faire preuve de créativité pour concevoir un bâtiment « non sophistiqué mais innovant ». Un concours de maîtrise d’œuvre sera lancé dès le 2ème trimestre 2013 afin de faire le choix de l’architecte du nouveau Maillon.

La nouvelle structure, qui se développera sur un terrain de 6 700 mètres carrés, devra répondre à plusieurs critères :

  •  elle comprendra deux salles, une de 700 places et une de 250 places,
  •  l’espace d’accueil du public (bar, billetterie, etc.) sera étendu sur 1265 m²,
  •  les locaux de logistique (loges, gestion des costumes, stockages, ateliers, etc.) s’étaleront sur 1590 m²,
  •  des locaux d’administration seront créés et occuperont 345 m²,
  •  un parvis extérieur sera également aménagé, ainsi que des espaces de stationnement et de livraison.

Un nouveau théâtre en 2017

Les travaux devraient durer un an, de la fin 2015 à la fin 2016, et coûteront 25 millions d’euros, comme le rappelle Daniel Payot à travers cette pique destinée notamment à Robert Grossmann :

« Où se plaint-on d’un théâtre à 25 millions d’euros ? Un nouveau label à Strasbourg: capitale de l’ingratitude ! »

La vice-présidente à la CUS en charge de la culture, Souad El Maysour, appuie l’adjoint au maire sur ce point : « Investir 25 millions d’euros dans la culture en période de crise, ça n’est pas rien ».

Il faudra attendre 2017 pour que le Maillon quitte les halls 1, 2 et 3 du parc des expositions et aille s’installer juste en face.

Les nouveaux locaux du théâtre du Maillon se situeront place Adrien Zeller. (Document remis)

Les nouveaux locaux du théâtre du Maillon se situeront place Adrien Zeller. (Document remis)

En attendant cette date, Daniel Payot tient à rassurer les spectateurs du Maillon :

« L’avantage de construire un nouveau bâtiment plutôt que de travailler sur l’existant c’est que pendant les travaux, il n’y aura pas d’interruption de la programmation du théâtre. Il n’y aura pas besoin de déplacer l’activité du théâtre pendant la durée des travaux. »

L'AUTEUR
Lucile Jeanniard
Tout droit sortie de deux années d'études en journalisme à Lyon, je suis venue à Strasbourg pour deux mois au sein de la rédaction de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Venu de l’Ouest, Actu.fr se lance à Strasbourg

par Jean-François Gérard. 1 176 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Trois syndicalistes de France Bleu assignés en justice par leur direction

par Pierre France. 3 377 visites. 5 commentaires.

À Kolbsheim, 10 jours pour envisager l’après-GCO

par Rue89 Strasbourg. 1 305 visites. Aucun commentaire pour l'instant.