Nouveau festival sur le tracé du GCO à Vendenheim
Environnement 

Nouveau festival sur le tracé du GCO à Vendenheim

actualisé le 30/09/2016 à 20h50

À l’initiative d’habitants de Vendenheim concernés par le projet d’autoroute payante, les opposants au Grand Contournement Ouest (GCO) de Strasbourg organisent un nouveau week-end festif et politique. Rendez-vous en bordure de la forêt du Grittwald samedi 24 et dimanche 25 septembre.

Un deuxième week-end d’occupation sur le tracé du Grand Contournement Ouest (GCO) de Strasbourg se tiendra le 24 et 25 septembre. Comme en avril à Ernoslheim-Bruche, c’est une association créée en juin qui organise l’événement : « Les Fedinois contre le GCO ». Le rendez-vous est donné au club canin de Vendenheim, rue de la forêt, à proximité de la forêt du Grittwald et du stade de football.

Vendenheim doit accueillir l’extrémité nord de la future autoroute de 24 kilomètres. La commune sera traversée au nord par un viaduc et une tranchée couverte sur un axe est-ouest (voir carte ci-dessous)

Activités festives et politiques

Les organisateurs reprennent le format du week-end d’Ernolsheim-Bruche des « Bishnoï » (une tribu pacifique d’Inde à forte conscience écologique) qui avait attiré environ 2 000 personnes en avril, à savoir un mélange d’activités festives et politiques du samedi après-midi (16h-21h) au dimanche soir (11h-19h).

Au programme : animations musicales, interventions, stands divers (informations sur le GCO, protection de la nature et des animaux ….), visite guidée de la forêt, démonstration de sjoelback, dressage de chiens et petite restauration. Des ballons gonflés à l’hélium permettront de visualiser la montée du remblai prévue au niveau de la route de Brumath.

Le festival du Grittwlad et le tracé du GCO

Vendenheim doit accueillir un viaduc et une tranchée ouverte (carte Rue89 Strasbourg / Google Maps)

La commune est en lisière de l’actuel échangeur de l’A4 et l’A35, qui sera entièrement reconfiguré pour conduire les automobilistes « naturellement » vers l’autoroute payante. Les bretelles et la route retrancheront environ 10 hectares de la forêt du Grittwald (les orthographes Krittwald et Critwald existent aussi), un terrain qui appartient à l’État.

Pour Philippe Ployé, secrétaire général adjoint de l’association, plusieurs points cristallisent l’opposition locale :

« Dans la déclaration d’utilité publique de 2008, le viaduc devait être plus bas. Les promoteurs du projet disent que ce changement est à cause de la Ligne à grande vitesse (LGV) qui a été construite, mais ils ne pouvaient pas ignorer son existence. Ce projet remonte à 10 ou 15 ans. Aussi, le tracé passe à 150 mètres d’une annexe du collège de la Providence, alors qu’il a été démontré qu’à cette distance il y a des dangers pour la santé. Il faudrait être à 300 mètres. »

Affiche du festival (document organisateurs)

Affiche du festival (document organisateurs)

Avant que le GCO ne soit mis en oeuvre, l’association aimerait que d’autres solutions pour réduire le trafic sur l’A35 soient d’abord essayées, notamment :

  • un test de la taxe poids-lourds en région Grand Est « aujourd’hui mise en place au Luxembourg, en Allemagne, aux Pays Bas et en Belgique », souligne l’association,
  • l’utilisation de la 4ème voie ferrée entre Strasbourg et Vendenheim (prévue par le contrat de Plan Etat-Région 2015-2020),
  • mettre en place les « 10 mesures pour faire sauter les bouchons », qu’avaient élaborées Alsace Nature début 2015 (séparer les flux, davantage de transports en commun, ticket unique CTS/TER, relocaliser la production agricole, etc.).

Plan officiel de l’échangeur nord

L'entrée sur l'autoroute par le nord, sans gare de péage (document annexe du contrat de concession)

L’entrée sur l’autoroute par le nord, sans gare de péage (document annexe du contrat de concession)

Les aménagements prévus constituent l’un des points du recours d’Alsace Nature contre le contrat entre l’État et la société Arcos (Vinci), car l’association environnementale estime que le contrat final diffère trop du projet qui a autorisé les travaux en 2008. D’après ses membres, la tranchée a été déplacée à moins de 80 mètres des habitations et le viaduc serait envisagé à 16 mètres de hauteur contre 12 lors de l’enquête publique de 2006. La commune de Vendenheim s’est jointe au recours déposé en juillet au tribunal administratif de Strasbourg.

Les travaux de l’autoroute doivent débuter à l’automne 2017 pour une mise en service programmée le 30 septembre 2020. En attendant vous pouvez toujours revoir une partie de notre grand débat organisé à l’Odyssée.

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : Revoir le débat sur le GCO à L’Odyssée

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur le GCO

Y aller

Avec les Bishnois du Grittwald, Non au GCO
Lieu : Stade Waldeck
Date(s) : Sa.24 de 16h à 21h et Di.25 de 11h à 19h
Voir l'événement sur jds.fr

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

La Grenze ouvre enfin, victime de la difficulté d’installer des lieux éphémères en France

par Maxime Nauche. 1 507 visites. 8 commentaires.

François Bouchard quitte la direction générale de la CCI Grand Est

par Pierre France. 1 250 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À Strasbourg, 31 emplois menacés par un plan de licenciement après un rachat

par Hélène Janovec. 3 536 visites. 5 commentaires.