Ososphère annulé à la Coop, replié à la Laiterie
Culture 

Ososphère annulé à la Coop, replié à la Laiterie

actualisé le 10/05/2016 à 14h58

L'ancien siège social de Coop Alsace héberge le festival Ososphère au Port du Rhin depuis 2012. (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

L’ancien siège social de Coop Alsace héberge le festival Ososphère au Port du Rhin depuis 2012. (Photo PF / Rue89 Strasbourg / cc)

Coup de tonnerre pour Ososphère ! La commission de sécurité refuse de valider comme tous les ans le site de la Coop au Port du Rhin à Strasbourg. Du coup, le festival de septembre est replié en urgence à la Laiterie, ce qui divise par cinq l’affluence maximale. Presque tous les artistes restent, sauf Club Cheval et Maceo Plex. The Shoes est avancé d’une journée.

Il n’y aura pas d’Ososphère à la Coop cette année ! La commission de sécurité, pilotée par le service départemental d’incendie et de secours (SDIS), estime qu’elle n’a plus à valider les conditions de sécurité pour recevoir temporairement du public dans un site industriel désaffecté. L’ancien siège de Coop Alsace au Port du Rhin a en effet été cédé la semaine dernière à la SPL Deux-Rives, pour le compte de la Ville de Strasbourg.

Mais sans l’avis de cette commission de sécurité, la Ville ne peut autoriser l’association Quatre 4.0 à organiser l’Ososphère à la Coop les vendredi 25 et samedi 26 septembre comme prévu. Du coup, Quatre 4.0 a replié l’ensemble du festival, aux mêmes dates, à la Laiterie dans le quartier Gare. L’ensemble du budget du festival a été revue pour qu’une édition 2015 se tienne quand même. Les billets prévendus pour la Coop ne sont plus valables et seront remboursés.

Club Cheval et Maceo Plex annulent

Presque tous les artistes restent, sauf Club Cheval et Maceo Plex qui ont annulé. The Shoes est reprogrammé lors d’une soirée dédiée, le jeudi 24 septembre.

Vendredi, la Laiterie accueillera donc Acid Arab , Barnt , Boris Brejcha, Brodinski Presents Brava, Infected Mushroom, Siriusmodeselekotor Live et Vandal. Quant à Apollonia, Chris Liebing, Jacques, Max Cooper, Tale of Us, Torb et The Mekanism, ils sont au programme du samedi 26 septembre.

Les deux salles de la Laiterie seront mobilisées, mais elles ne peuvent accueillir qu’un millier de personnes, contre 5 000 pour le Sub et le Rev à la Coop. Le festival, qui occupait avant son déménagement au Port du Rhin tout le quartier de la Laiterie, s’apprête donc à vivre une édition 2015 avec une envergure cinq fois moindre.

Les festivaliers qui souhaitent néanmoins participer à l’Ososphère à la Laiterie devront acheter de nouveaux billets, la tarification et la programmation ont été modifiées et seront précisées prochainement. Il n’y a aucun changement en revanche pour la soirée du 19 septembre, déjà prévue à La Laiterie avec Efix, Joachim Pastor, N’to, Worakls. Les billets pris pour cette soirée restent valables.

Les bâtiments doivent être certifiés

C’est un changement de doctrine au sein du SDIS qui explique ce revirement. Désormais, tous les bâtiments qui sont appelés à recevoir du public doivent disposer d’un statut permanent « ERP » (établissement recevant du public). Le SDIS a notifié la Ville et Quatre 4.0 de ce changement il y a un mois.

Mais les études, notamment de tenue aux changements de températures, pour acquérir ce statut ERP prennent plus de six mois. Il était donc impossible de garder l’Ososphère à la Coop cette année, selon Alain Fontanel, adjoint au maire de Strasbourg en charge de la culture (PS) :

« Ce n’est pas lié à la Coop ou à l’Ososphère. C’est un changement qui affecte toutes les manifestations publiques. Contretemps a eu le même problème pour une soirée dans les anciennes usines Junckers. Dès que le SDIS nous a informé de ces nouvelles dispositions, et dès que la Coop a été acquise par la SPL Deux-Rives, nous avons lancé les études nécessaires. Mais elles ne pourront servir que pour Ososphère 2016. Durant cette année de transition, il faudra se contenter de la Laiterie. »

Une autorisation déjà accordée trois fois

Directeur de la Laiterie et organisateur d’Ososphère, Thierry Danet, avoue son impuissance :

« La commission de sécurité a validé la sécurité du festival aux entrepôts Seegmuller en 2011, et à la Coop en 2012, 2013 et 2014. Avec d’ailleurs les félicitations du jury sur nos efforts pour que tout se passe bien. Et tout s’est d’ailleurs bien passé depuis que le festival est délocalisé sur ces sites depuis toutes ces années… C’est vraiment dommage d’en arriver là, mais on n’a pas le choix. On doit malheureusement s’adapter à cette décision. On est déjà heureux d’avoir pu replier le festival à la Laiterie, et d’avoir conservé presque tous les artistes. »

Ososphère en 2014, c’était ça

Le festival Ososphère existe depuis Depuis 2013, la rédaction de Rue89 Strasbourg était délocalisée à la Coop. Voici les vidéos de l’édition 2014 :

 

Aller plus loin

Sur le site de l’Ososphère.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Les syndicats des agents de la Région Grand Est dénoncent une « méthode pour supprimer des postes » dans les lycées

par Lola Scandella. 349 visites. 2 commentaires.

Le plan d’un collectif de parents pour pallier le manque d’Atsem en maternelle

par Hélène Janovec. 1 239 visites. 4 commentaires.

Les jardins d’enfants obtiennent un délai de cinq ans pour se transformer

par Hélène Janovec. 464 visites. 2 commentaires.