Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Où boire des cocktails à Strasbourg ?
Vie pratique 

Où boire des cocktails à Strasbourg ?

par Jonathan Klur.
Publié le 8 septembre 2012.
Imprimé le 28 mai 2022 à 19:51
21 296 visites. 5 commentaires.
Cuba libre et Mojito

   Cuba libre et Mojito, deux célèbres cocktails cubains (photo JK)

Profitant de la vogue des cocktails, de nombreux bars strasbourgeois, spécialisés ou non, en proposent à leur carte. Voici un petit tour d’horizon des endroits les plus sympas où l’on peut boire des cocktails fait maison à Strasbourg. Une sélection en immersion.

Popularisés par le film Cocktail, sorti en 1988 avec Tom Cruise, les mélanges de boissons sont devenus tendance. Les cocktails les plus connus sont certainement ceux qui offrent un petit goût d’Amérique latine : le piña colada porto ricain (rhum blanc, jus d’ananas, lait ou crème de coco, crème fraîche), le margharita mexicain (tequila, triple sec, jus de citron), le mojito cubain (rhum blanc, jus de citron vert, sucre roux, feuille de menthe fraîche, eau gazeuse), etc. Mais on trouve des spécialités des quatre coins du monde, et certains bars proposent même des créations originales concoctées par les barmen maîtrisant l’art de la mixologie. Voici une petite sélection de bars strasbourgeois proposant des cocktails à leur carte.

Chez L’Alchimiste, les cocktails classiques sont minoritaires ! Le bar propose une cinquantaine de recettes originales présentées sous des noms pour le moins singuliers : Dracula, l’Antéchrist, le Fesse-bouc, etc. A noter que chaque cocktail est accompagné d’une amusante notice. Exemple avec « La poudre d’escampette » (vodka, gin, mangue, sirop de pêche) : « Pour vous volatiliser si vous vous réveillez avec un bon mal de tête à côté d’une personne inconnue qui vous dit : Tu as été génial(e) cette nuit. » Les amateurs de boissons sans alcool sont quant à eux invités à boire quelques cocktails aux noms de maladies : la malaria (pamplemousse, sirop de pêche, eau gazeuse), la mononucléose (multifruits, orange, sirop de framboise), etc. Le décor du bar correspond parfaitement aux noms des cocktails : une salle sombre où trône une figurine d’alchimiste et une tête de mort. Un arbre artificiel, dont les branches s’étendent sur tout le plafond, prend ses racines sur le comptoir. Ouvert sur 5 jours sur 7 : mardi-samedi à partir de 20h30.
L’Alchimiste, 3, rue des Sœurs, Strasbourg. 03 88 37 02 83. Page facebook

Le drapeau cubain flottant sur la péniche du Barco Latino annonce la couleur : ici la musique latino tourne en boucle et les cocktails à base de rhum font la loi. L’ouverture en milieu d’après-midi permet de déguster à l’apéritif un petit cocktail qui sent bon le soleil. Les tapas, aux prix compris entre 2,70€ et 7€, sont là pour les petites faims. Et ce n’est pas un mais cinq mojitos qui sont proposés sur la carte : le mojito classique, le fruta, le monster, le reserva et le royal. Le litre de mojito classique et fruta est à 20€, offre sympa pour les sorties entre amis (ou pour les boit-sans-soifs solitaires…). En soirée, les fans de Buena Vista Social Club et autres groupes latino pourront investir la piste de danse de la péniche un cocktail à la main, le bar se métamorphosant en club. Ouvert 7 jours sur 7 : lundi-mercredi de 17h à 1h30, jeudi-vendredi de 17h à 4h, samedi de 16h à 4h, dimanche de 16 à 1h30.
• Le Barco Latino, quai des Pêcheurs, Strasbourg. 03 88 23 59 06. Site web.

Situé à proximité du campus de médecine et ouvert en semaine à partir de 14h, Le Shaker permet aux clients de siroter un cocktail maison à la sortie du travail ou des cours. À la carte de ce bar au décor très sobre et à la musique latino ou jazzy, tous les classiques du cocktail sont proposés : mojito, cuba libre, piña colada, margharita, sex on the beach, etc. La plupart des cocktails sont au prix de 7€ pour 30cl. Le lundi, le patron propose des soirées poker sans argent, qui font souvent le plein. Le vendredi, c’est « soirée mojitos » : le célèbre cocktail cubain y est vendu 5€ au lieu de 8€. Ouvert 6 jours sur 7 : lundi-vendredi de 14h à 1h30, samedi de 16h à 4h.
Le Shaker, 10 rue des Glacières, Strasbourg. 03 88 16 28 92. Page facebook

À proximité des ponts couverts, le bar à tapas Coco Lobo propose les grands classiques des cocktails à sa carte. Seul le Havana « Coco lobo » (Havana club 3 ans, soho, orange, ananas, grenadine) est spécifique à ce bar. Située dans un coin de rue peu fréquenté, la terrasse de 80 places est très calme, avec une vue sur les Ponts Couverts. Le week-end, il est possible de danser sur de la musique latino dans la cave. Ouvert 5 jours sur 7 : mardi-jeudi de 19h à 1h30, vendredi-samedi de 18h à 3h30 (dans la cave).
• Coco Lobo, 2 rue des Glacières, Strasbourg. 03 88 36 12 93. Site web

Outres les cocktails classiques tels que le cosmopolitain, le mojito et le caïpirinha, le bar Les Aviateurs propose une petite dizaine de créations dont l’original « concombre fâché » (gin infusé au concombre, menthe fraîche, citron, sucre, jus de pomme, blanc d’œuf en option). Les « Short drink » (14cl) et les « Long drink » (20cl) sont à des prix compris entre 9€ et 11€, tandis que « Long Island Iced Tea » (32cl) est proposé à 15€. Les clients peuvent commander des cocktails sur mesure (à partir de 9€). Dans le décor très américain des Aviateurs, avec de nombreuses photos de stars fifties ornant les murs et des avions accrochés au plafond, les clients sont invités à danser plutôt que parler par le volume élevé de la musique. Ouvert 7 jours sur 7 : de 20h à 4h du matin.
• Les Aviateurs, 12 rue des Sœurs, Strasbourg. 03 88 36 52 69. Site web

Le Living Room, bar et club strasbourgeois sélectif, est connu pour les cocktails préparés par le barman André Monet dit « Dédé ». Près de dix créations sont proposées sur la carte du Living Room, dont l’Estrella (Havana 3 ans, amaretto, jus de citron, nectar de fraise, sirop de cerise) qu’André Monet avait présenté lors d’un concours de cocktails organisé à la Havane. Les « Short drink » sont tous au prix de 8€ tandis que ceux des « Long drink » sont compris entre 7€ et 14€. Chaque jeudi, lors de la soirée « party-time », quelques cocktails sont proposés à des prix réduits. Ouvert 5 jours sur 7 : mercredi-dimanche de 22h à 4h du matin.
Le Living Room, 11 rue des Balayeurs, Strasbourg. 03 88 24 10 10. Page facebook

Installé à quelques pas de la cathédrale, le Code-Bar est un petit bar cosy proposant une trentaine de créations aux prix compris entre 8€ et 13€. Ces dernières sont désignées par de simple code-barres tels que S#03 (grand marnier, orange fruit, augustora bitter) ou L#10 (vodka, jus de tomate, basilic, citron, tabasco, sauce anglaise, sel de céleri). Les cocktails proposés sur la carte sont disponibles selon « la qualité et l’arrivage des produits frais ». La salle exigüe, où la couleur orange domine, dispose d’une décoration très soignée. Ouvert 5 jours sur 7 : mardi-jeudi de 18h à 1h, vendredi-samedi de 18h à 4h.
Le Code-bar, 39 rue du Vieil-Hôpital, Strasbourg. 03 88 75 11 74. Site web

Les grands amateurs de cocktails se rendent également dans les bars d’hôtels. Ils peuvent notamment déguster une trentaine de créations dans une ambiance feutrée et chic, au Bar Link du Sofitel. Détail amusant : un même cocktail est proposé dans une variante masculine et féminine, l’ « Aromojito pour homme » (Havana club, jus de citron vert, cassonade, girofle & cannelle, menthe & gingembre frais, limonade) et l’ « Aromojito pour femme » (Havana club, vodka rose, jus de citron, cassonade). Petits prote-feuilles s’abstenir : les prix, compris entre 10€ et 16€, sont supérieurs à ceux pratiqués dans la plupart des autres bars strasbourgeois.
Le Bar Link du Sofitel, 4 place Saint-Pierre-Le-Jeune, Strasbourg. Ouvert 7 jours sur 7 : lundi-dimanche de 10h à 1h du matin.

Les prix sont comparables au H Bar & Lounge du Hilton. Le bar manager du Hilton Sébastien Pellegrini, qui a remporté plusieurs concours de cocktails, est très réputé dans le monde de la nuit strasbourgeoise. L’une des curiosités suggérées par les barmen du Hilton est un cocktail à base de Jack Daniel’s, ce qui est très rare selon eux : le « Samouraï Jack » (Jack Daniel’s, liqueur de Chambord, jus de citron frais, pulpe de litchi, ginger beer). Des cocktails à base d’alcools locaux sont également présents sur la carte, comme le « Hopla » (eau de vie de kirsch, expresso, crème fouettée) ou le « Strossburi » (marc de gewurztraminer, jus de citron vert, jus d’orange frais, essence de cannelle).
Le H Bar & Lounge, 1 avenue Herrenschmidt, Strasbourg. Ouvert 7 jours sur 7 : lundi-jeudi de 22h30 à minuit, vendredi-dimanche de 22h30 à 1h du matin.

Pour aller plus loin

1001 Cocktails

Article actualisé le 28/03/2016 à 20h52
L'AUTEUR
Jonathan Klur
Jonathan Klur
Etudiant à l'EHESS de Paris, colmarien, en stage à la rédaction de Rue89 Strasbourg cet été. Anciennement étudiant à Strasbourg, je retrouve cette ville avec grand plaisir.

En BREF

Législatives : le Rassemblement national investit à nouveau la candidate pro-russe Tamara Volokhova

par Achraf El Barhrassi. 2 643 visites. 1 commentaire.

Le tribunal décide de l’expulsion sous 48 heures du squat quai Jacoutot

par Thibault Vetter. 1 165 visites. 2 commentaires.

Le salon Bio&Co va projeter un documentaire anti-vaccins réalisé par un complotiste

par Achraf El Barhrassi. 6 080 visites. 22 commentaires.
×