Où manger (vraiment) alsacien à Strasbourg
Vie pratique 

Où manger (vraiment) alsacien à Strasbourg

actualisé le 28/03/2016 à 20h43

Le biebeleskäs, assortiment de fromage blanc, de pommes de terres sautées et de diverses assaisonnements, peut être dégusté à 14€ au Tire-Bouchon (Photo Tire-Bouchon) 

Un biebeleskäs ou une choucroute de temps en temps, c’est un plaisant retour aux sources. Surtout quand on a de la visite de la France de l’intérieur. Or, difficile parfois de faire le tri entre les restaurants à touristes et les winstubs qui s’engagent à cuisiner maison. Rue89 Strasbourg vous a concocté une petite sélection.

Propriétaire du Tire-Bouchon depuis dix ans, Cédric Moulot a largement contribué à son expansion : 40 couverts en 2003, le restaurant en compte désormais 180, changement en partie dû à l’aménagement des étages supérieurs. Ici, tout est fait maison. Récemment, le restaurant s’est d’ailleurs vu décerner le titre de maître restaurateur qui garantit que rien n’est cuisiné sous-vide ainsi qu’un Bib Gourmand au Guide Michelin. On peut y goûter des entrées alsaciennes à partir de 5€ et du foie gras dont le prix avoisine les 17€. Au niveau des plats, le Tire-Bouchon sert quatre types de jambonneau, trois sortes de choucroute, deux baeckeoffes et bien sûr, des plats de grands-mères tels que le biebeleskäs, les quenelles de foie ou encore la tête de veau pour des prix compris entre 15€ et 21€. Même en dessert, on retrouve le goût de l’Alsace avec la fameuse tarte au fromage blanc à 6€. Un menu enfant est proposé à 10€ et deux menus, plus conséquents, sont accessibles à 23 et 28€. A midi, la formule entrée, plat et dessert coûte 13,50€. A noter que pour chaque menu, trois choix sont proposés à chaque fois.
Le Tire-Bouchon, 5 rue des Tailleurs-de-Pierre à Strasbourg. Tel : 03 88 22 16 32. Page Facebook. Ouvert tous les jours de 11h30 à 15h et de 18h à minuit.

Au Coin des Pucelles est une winstub de taille plus modeste puisqu’elle ne dispose que de six tables soit la capacité d’accueillir une trentaine de personnes. Résolument alsacien, le restaurant propose à ses clients plusieurs plats traditionnels, du presskopf à 10,20€, une choucroute garnie à 17,10€, des jarrets de porc salés (à 14,90€) ou confits (à 16,60€), des quenelles de foie à 13,50€ mais aussi des rognons de porc à 13,60€. Les desserts proposés sont des suggestions du chef qui changent tous les jours et leurs prix varient entre 5€ et 7€.
Au Coin des Pucelles, 12 rue des Pucelles à Strasbourg. Tel : 03 88 35 35 14. Ouvert du mardi au samedi de 18h30 à 1h. Fermé les dimanches, lundis, jours fériés et week-end de fête.

Outre les spécialités alsaciennes, la Petite Mairie est également connue pour ses rognons de veau et ses cordons bleus (Photo La Petite Mairie)

La Petite Mairie est un restaurant familial pouvant accueillir 70 personnes en salle et 30 personnes supplémentaires sur la terrasse en été. Marie, la propriétaire, n’a qu’un slogan : « Du frais et bien servi ». Non seulement, elle achète ses produits chez des fournisseurs locaux mais une fois par semaine, elle part également à la recherche de produits frais qu’elle trouve sur le marché de la place Broglie. Sur la carte, on trouve des entrées traditionnelles entre 10€ et 18€, huit sortes de flammekueche différentes – où la pâte est faite maison – servies à des prix réduits qui sont compris entre 6 et 10€, une choucroute traditionnelle coûtant 15€ (celle au poisson est à 18€), des rognons de veau émincés accompagnés de champignons, du biebeleskäs pour 14€ et le produit phare de l’établissement, le jambonneau servi avec une sauce au miel ou au munster pour 17€. Les cordons-bleus font également la réputation de la maison. Pas de menu spécifique mais Marie adapte ses plats à la demande des clients. Très demandées, les spaetzles accompagnent donc la plupart des plats.
La Petite Mairie, 8 rue Brûlée à Strasbourg. Tel : 03 88 32 83 06. Le service est effectué de 12 à 14h et de 18h30 à 22h. Fermé le samedi et dimanche.

L’origine de son nom est un mystère : le Saint-Sépulcre est un des restaurants traditionnels de Strasbourg (Photo DZ/Rue89 Strasbourg)

Situé non loin de la cathédrale, l’origine du Saint Sépulcre est sujet à de nombreuses légendes. Certains disent que c’est une table en forme de cercueil qui a donné son nom au restaurant tandis que d’autres racontent que les moines de la cathédrale venaient y boire un verre en passant par les souterrains de la ville. Depuis janvier, c’est Claude Fricker qui a repris le restaurant. Originalité, sur sa carte, les intitulés des plats sont écrits en français, en anglais et même en alsacien. On y retrouve des entrées du terroir (harengs, salades, presskopf, tarte à l’oignon) pour des prix variant entre 7,90€ pour la soupe à l’oignon et 19,50€ pour le foie gras de canard. Au niveau des spécialités, la carte est complète : du jambon en croûte aux bouchées à la reine en passant par les jarrets de porc et le biebeleskäse, tout y est pour des prix variant entre 13,50€ et 23€. Ici la choucroute garnie est à 19,90€, celle au poisson coûte 21€ et le pot-au-feu est à savourer pour 17,90€. Pour les enfants, une formule comprenant jambon en coûte, paire de knacks accompagnées de nouilles ou de pommes sautées et une glace en dessert est disponible pour 9,90€. Pour les desserts régionaux, vous avez le choix entre le mendiant, sorte de pain perdu accompagné de fruits de saison, et la meringue glacée.
Le Saint-Sépulcre, 15 rue des Orfèvres à Strasbourg. Tel : 03 88 75 18 45. Ouvert du lundi au vendredi de 11h45 à 14h et de 18h45 à 23h, le week-end de 11h45 à 14h30 et de 18h45 à 23h (fermeture à 22h le dimanche).

Le Coucou des Bois concocte 17 sortes de flammekueche différentes, salées et sucrées confondues (Photo Coucou des Bois)

A l’écart du centre-ville, le Coucou des Bois est un restaurant connu surtout pour ses flammekueches. Pas moins de 17 types de tartes sont proposées : 13 salées comprenant les classiques gratinées, aux champignons et au saumon mais aussi des tartes à l’ail-ciboulette et plus surprenant, 5 sucrées qui sont recouvertes de framboises, de myrtilles, de pommes, de bananes et de chocolat et enfin une tutti frutti. Pour ces tartes, les prix oscillent entre 8,60€ et 10,60€ côté salé et 8,80€ et 9,40€ côté sucré. En dehors de cette spécialité, l’établissement sert également d’autres plats traditionnels : presskopf, escargots et foie gras en entrée (entre 3€ et 14,50€) et choucroute (15,90€), bouchées à la reine (14,90€), biebelkäs (10,50€), waedele (14,90€) et grumberkiecheles (entre 9,60€ et 12,90€) en plat principal. Sur réservation, le restaurant propose une fondue alsacienne et un baeckeoffe pour 22€ par personne. Enfin pour les enfants jusqu’à huit ans, quatre menus – jambon garni, steak, knacks et nuggets – avec frites, boissons et glaces en desserts sont à la carte pour 8,70€.
• Coucou des Bois, 44 allée David-Goldschmidt à Strasbourg. Tel : 03 88 39 76 19. Ouvert de 11h à 14h15 et de 18h à 22h et jusqu’à 22h30 le week-end. Fermé le samedi midi.

L'AUTEUR
Déborah Zitt
Déborah Zitt
Etudiante en communication et publicité à l'ISCOM de Strasbourg, je suis stagiaire à la rédaction de Rue89 Strasbourg pour trois mois.

En BREF

Des riverains obtiennent la fermeture temporaire du Local, bar à concerts de la Krutenau

par Tristan Kopp. 5 373 visites. 15 commentaires.

Venu de l’Ouest, Actu.fr se lance à Strasbourg

par Jean-François Gérard. 1 582 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Trois syndicalistes de France Bleu assignés en justice par leur direction

par Pierre France. 3 589 visites. 5 commentaires.