Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
PAPS-PCPI : les réparations débutent en juin, financées par les collectivités
L'actu 

PAPS-PCPI : les réparations débutent en juin, financées par les collectivités

par Pierre France.
Publié le 3 mai 2017.
Imprimé le 25 octobre 2021 à 06:47
4 887 visites. 4 commentaires.
Dans un communiqué, l’Eurométropole de Strasbourg (EMS) a confirmé que les travaux des futurs Pôle d’Administration Publique de Strasbourg (PAPS) et Pôle de Compétence en Propriété Intellectuelle (PCPI) allaient reprendre en juin. Les cofinanceurs de ce bâtiment situé dans l’enceinte de l’hôpital civil se sont mis d’accord pour rallonger de 16,5 millions d’euros l’enveloppe initiale de 52,1 millions d’euros.


Un budget passé de 52,1 à 68,6 M€

L’Eurométropole de Strasbourg assure la maîtrise d’ouvrage du projet pour le compte de l’Etat, de l’Université de Strasbourg et de l’Institut national de la Propriété Industrielle (INPI). L’opération a démarré en mars 2013 avec un budget global fixé à 52,1 M€, financé par l’Etat (12,4 M€), la région Grand Est (10,8 M€), le département du Bas-Rhin (10,8 M€), l’Eurométropole de Strasbourg (16,8 M€) et l’INPI (1,3 M€).

Les surcoûts sont évalués à 16,5 M€, financés par l’EMS (5,105 M€), la région Grand Est (5,105 M€), l’État (3,944 M€) et l’INPI (414 k€). L’EMS avait voté dès septembre 2016 d’avancer les paiements de ces surcoûts, afin de sécuriser le gros oeuvre et ne pas retarder indéfiniment la livraison.

Le bâtiment doit s'insérer dans l'enceinte de l'hôpital civil (document Lipsky-Rollet)

Le bâtiment doit s’insérer dans l’enceinte de l’hôpital civil (document Lipsky-Rollet)

Une expertise « toujours en cours »

Cette facture supplémentaire découle des travaux de réparations qu’il a fallu effectuer dans le bâtiment suite à des anomalies structurelles détectées en septembre 2014 (voir nos précédents articles). La perspective de récupérer cet argent après la liquidation judiciaire du bureau d’études mis en cause, RFR, ou des assureurs, s’éloigne même si l’expertise judiciaire poursuit son cours.

Selon l’EMS, le projet, « actualisé par l’agence d’architecture lauréate Lipsky-Rollet en octobre 2016, en étroite collaboration avec le nouveau bureau d’études « structures », les bureaux d’études techniques et le contrôleur technique, correspond en tous points au projet retenu initialement, tout en apportant une réponse aux insuffisances structurelles identifiées lors de l’achèvement du gros œuvre. »

Le bâtiment est très attendu, notamment par l'IEP de Strasbourg à l'étroit dans ses locaux actuels (document Lipsky-Rollet)

Le bâtiment est très attendu, notamment par l’IEP de Strasbourg à l’étroit dans ses locaux actuels (document Lipsky-Rollet)

Si tout va bien, c’est à dire si aucune nouvelle surprise ne vient retarder le chantier, la mise en service du bâtiment est programmée dès septembre 2019.


Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur le chantier du PAPS – PCPI

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Fin de l’hébergement à l’hôtel F1 de Geispolsheim, une vingtaine de personnes à la rue

par Maël Baudé. 5 027 visites. 2 commentaires.

Reprise de l’usine Aptis : l’offre de Punch rejetée par Alstom

par Maud de Carpentier. 523 visites. 2 commentaires.

Stocamine : la justice annule le stockage illimité des déchets toxiques

par Jean-François Gérard. 1 119 visites. 3 commentaires.
×