Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Pas de French Tech pour l’Alsace ?
L'actu 

Pas de French Tech pour l’Alsace ?

par Jean-François Gérard.
Publié le 24 juin 2015.
Imprimé le 28 janvier 2023 à 12:14
1 553 visites. 8 commentaires.
French tech : Pas de cocorico pour le monde numérique alsacien.

French tech : Pas de cocorico pour le monde numérique alsacien.

Inquiétude pour le monde numérique alsacien. L’Alsace ne serait pas retenue lors du deuxième et dernier tour d’attribution du label French Tech, d’après le site du magazine économique Challenges. Cinq villes labellisées sont Brest, Caen, Rouen, le Havre et Nice, ainsi que la candidature lorraine (Metz, Nancy, Thionville, Épinal). Curieusement, Angers ne figure pas dans la liste, alors que François Hollande l’avait promis lors d’une visite en juin. Quant à la candidature alsacienne, elle n’est pas dans cette liste car, toujours selon Challenges, la candidature de Strasbourg et Mulhouse n’a pas été mentionnée lors d’une communication de la mission French Tech à Los Angeles.

La date des résultats a été plusieurs fois repoussée durant le mois de juin et à ce jour, aucune annonce officielle n’est programmée. Des tergiversations peu appréciées de ceux qui ont travaillé des mois sur le dossier.

Lors de sa visite à Strasbourg en avril, la mission French Tech avait rappelé que seuls quatre territoires seraient labellisés. Le Havre, Caen et Rouen font partie d’une candidature normande commune. Mais avec Brest, Nice, la Lorraine voire Angers, le compte serait déjà dépassé.

Ce label récompense les éco-systèmes favorables aux entreprises numériques et vise à les mettre en réseau. Il donne aussi accès un fonds d’investissements de 200 millions d’euros auprès de la Banque publique d’investissement (BPI). L’État français investit également 15 millions d’euros pour promouvoir cette marque à l’international.

L’inauguration du Shadok en avril devait permettre à la candidature du pôle métropolitain Strasbourg-Mulhouse d’avoir « un lieu emblématique », qui manquait lors de la première vague d’attribution, qui avait consacré neuf métropoles en novembre 2014. Mulhouse compte le KM0. C’est donc sur les autres points que le dossier alsacien devait se démarquer : « des start-ups ayant réalisé des levées de fonds conséquentes, des entrepreneurs prêts à aider les jeunes entreprises » La visite de la secrétaire d’État au numérique Axelle Lemaire en avril était pourtant encourageante.

Contactée par Rue89 Strasbourg, la mission French Tech ne confirme pas l’information. Ses responsables sont en déplacement à New York, d’où seront énoncés officiellement les territoires labellisés dans la soirée.

Article mis à jour mercredi 24 juin à 11h15

Aller plus loin

Sur Challenges.fr : Cinq nouvelles métropoles labellisées FrenchTech

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur la French tech

Article actualisé le 24/06/2015 à 14h54
L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

À Hautepierre, concertation lancée pour un nouveau pont sur la M351

par Loris Rinaldi et Pierre France. 7 114 visites. 3 commentaires.

Maison d’arrêt de Strasbourg : un détenu succombe à ses brûlures après un feu survenu dans une cellule

par Loris Rinaldi. 650 visites. 3 commentaires.

Un festival de banalités pour transformer le Marché de Noël

par Eva Chibane. 3 773 visites. 4 commentaires.
×