Pas de gestion catastrophique selon l’audit sur le Racing club de Strasbourg
Sports 

Pas de gestion catastrophique selon l’audit sur le Racing club de Strasbourg

actualisé le 05/06/2012 à 10h44

Le stade de la Meinau (Photo Leralle / FlickR / CC)

Les conclusions de l’audit sur la situation financière du Racing ont enfin livré leurs secrets ce lundi soir. Cet audit a scruté les comptes de l’association et ne relève aucune malversation, ni détournement, mais préconise quelques améliorations de gestion.

L’audit du Racing aura coûté 20 000€ à la ville de Strasbourg mais au moins, la municipalité sait à présent à quoi s’en tenir. Les consultants de RSM CCI Conseil ont ausculté les comptes et n’ont rien trouvé d’anormal dans les pratiques de l’association: ni détournements de fonds, ni achats surfacturés, ni prestations gonflées, rien.

Tout au plus l’audit souligne-t-il une certaine instabilité du conseil d’administration, préjudiciable à la conduite sereine de l’association (merci les consultants) et un manque de formalisme dans les procédures internes et les rôles de chacun. Bref, quelques explications sont nécessaires, quelques réglages.

Pour autant, les comptes de l’association restent déficitaires. L’audit a relevé des dépenses chiffrées à 3,16 millions d’euros pour cette saison, dont 65% proviennent de l’équipe une. Les recettes ne s’élèvent qu’à 1,7 million d’euros. Il faudra donc combler ce déficit chronique et vite.

Le 30 juin, le dossier de reprise devra être bouclé

Car l’horloge tourne pour le Racing Club de Strasbourg ! Le 30 juin, la Direction nationale de contrôle de gestion (DNCG) doit décider si le Racing Club de Strasbourg a les moyens financiers de monter d’une division. La DNCG va vérifier deux choses : les besoins en fonds propres, estimés à 850 000€, et des garanties financières.

Pour Alain Fontanel, adjoint aux finances de la Ville mais également en charge du dossier, la reprise du RCS est en bonne voie :

« Il manque encore certains éléments, des documents confirmant les engagements des uns et des autres notamment. Mais nous pensons être en mesure de fournir très rapidement un dossier de reprise solide à la DNCG. Je ne peux rien dire sur les investisseurs qui se sont présentés, ils ont demandé à ce que leurs identités soient gardées confidentielles jusqu’à ce que le dossier soit entièrement bouclé. »

La DNCG a programmé une nouvelle réunion avec tous les partenaires, publics et privés, à la deuxième quinzaine de juin. La décision sur la progession du RCS a donc été également reportée.

Consulter l’audit du Racing Club de Strasbourg

Ci-dessous les conclusions intégrales de l’audit du RCS, par le cabinet RSM CCI Conseil.

Les annexes de l’audit

Pour aller plus loin

La lettre de Philippe Richert, président du Conseil régional, répond à Patrick Spielmann, président de l’association

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Strasbourg se mobilise pour Notre-Dame de Paris

par Rue89 Strasbourg. 1 364 visites. 1 commentaire.

La cathédrale Notre-Dame de Paris en partie détruite par un incendie

par Rue89 Strasbourg. Aucun commentaire pour l'instant.

Étudiants étrangers : un syndicat propose à Michel Deneken de mettre sa démission en jeu

par Rue89 Strasbourg. 907 visites. 2 commentaires.