Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Fin mai, quatre soirées de Pelpass festival pour réenchanter ses playlists
Culture 

Fin mai, quatre soirées de Pelpass festival pour réenchanter ses playlists

par Pierre France.
Publié le 4 mai 2022.
Imprimé le 29 septembre 2022 à 17:40
2 558 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le Pelpass festival, le meilleur rendez-vous concerts de l’année pour les Strasbourgeois, revient dans sa case printanière, du jeudi 26 au dimanche 29 mai au Jardin des Deux-Rives, en warmup parfait pour la saison des festivals. Pensé comme une suite de découvertes, le festival propose de donner leur chance à une cinquantaine de groupes, tous passés par les tamis de l’équipe Pelpass.

La programmation musicale des rendez-vous de Pelpass, c’est la résultante d’une espèce de magie qui s’opère entre les hémisphères du cerveau de Jérémie Fallecker, le directeur de l’association, les coups de cœur de l’équipe à partir de ce qui les a marqués lors de précédents concerts, et les réalités pratiques, comme les montants des cachets, les disponibilités, les tournées… Ce bouillonnement chaotique-neutre se concrétise par la présence d’une cinquantaine de formations sur les deux scènes et demi du Pelpass festival : pas de têtes d’affiches mais des talents émergents, qui seront sur les grandes scènes dans un an ou deux (s’ils ne splittent pas avant).

Ce positionnement, toujours compliqué pour l’équilibre économique d’un festival qui attend 3 000 personnes par soir, est de plus en plus assumé par Jérémie Fallecker :

« C’est vrai que les gens ne peuvent pas se motiver sur des noms connus pour prendre leur billet mais on leur demande de nous faire confiance, de venir voir et écouter les groupes qu’on a sélectionné qui sont tous très bons. Ce sont tous des choix, validés collectivement… Il y a des gens qu’on cherche à programmer depuis longtemps, d’autres qui nous ont mis des claques lors de leurs concerts, certains explorent des musiques de niche… »

Un festival indépendant

L’association Pelpass existe depuis plus de dix ans et intègre des valeurs de partage, de citoyenneté, de responsabilité environnementale et sociétale au cœur de leur projet. Dans un secteur économique où les coûts de fonctionnement et des cachets sont en hausse, et où la concentration règne pour y répondre, l’association revendique proposer une alternative aux « rassemblements guidés par une logique de profit, » pour des « festivals ouverts, soucieux de leur impact et appuyés par une économie, plus humaine, plus sociale et plus solidaire. »

Chaque soirée affiche une dizaine de groupes, qui jouent alternativement sous les deux chapiteaux installés au fond du Jardin des Deux-Rives, splendide écrin sur les rives du Rhin, suffisamment proche de la ville pour y aller en vélo, suffisamment éloigné pour envoyer des mégawatts. Une troisième scène, appelée la Militente, accueille des sets de DJs en continu toute la soirée, ce qui permet de s’échapper si vraiment une formation heurte ses goûts musicaux. Plusieurs collectifs de Strasbourg et du Grand Est ont été invités à prendre en charge la programmation de la Militante, façon cartes blanches.

Nouveauté 2022 : le festival s’étend sur quatre dates, ce qui en fait la plus importante manifestation organisée par l’association Pelpass à ce jour. Déjà très adapté aux familles, avec les entrées gratuites pour les enfants, des jeux et un espace sécurisé, le festival sanctuarise le dimanche comme sortie familiale, avec une programmation adaptée.

Le teaser du Pelpass festival en 2022 (vidéo Pelpass / Youtube)

Jeudi 26 mai

Jour férié, la soirée débute dès 17h avec notamment le Strasbourgeois La Sueur et son reggaeton éclaté. À l’affiche également les chants grecs de Johan Papaconstantino, le flow du rappeur suédois Prop Dylan mais surtout Sages comme des sauvages, une pépite de chanson et de sonorités du monde, découverte il y a trois ans par Pelpass et qui n’a cessé de se développer pour mûrir en une prestation enveloppante.

Ah les angoisses de Sage comme des sauvages (vidéo YouTube)

Le duo franco-américain est aussi connu pour se mettre en scène lors de petites vidéos sur Instagram dont certaines renferment des messages politiques super bien cachés.

La soirée se poursuivra avec le rock anglais, nerveux, cuivré et très efficace, de Tankus The Henge puis changement d’ambiance avec La Tène, une musique planante à partir d’instruments traditionnels. Le festival met également ce soir Underground System à l’affiche, un groupe d’indie aux influences d’afro-beat en provenance de New York.

Just a place par Underground System (vidéo YouTube)

Autre groupe à noter toujours jeudi, l’ovni scénique de La Flopée. Cette formation de Strasbourg, composée par une dizaine de personnes d’October Tone dont Théo Cloux (T/O), Laura Sifi (collectif Noun), Delphine Padilla (Hermetic Delight), Adrien Morlen (Bang Bang Cock Cock) entre autres, ne se produit que sur scène puisque leurs morceaux sont accompagnés par d’autres performances artistiques…

La programmation détaillée (doc Pelpass)

Vendredi 27 mai

Jour de pont, les scènes du vendredi sont également bien fournies avec notamment le rock précis de The Psychotic Monks, rares en concert puisqu’ils se concentrent sur leur prochain album, ils seront secondés pour le rock de la soirée par The Guru Guru. Mais la claque du vendredi, c’est Annaël, du groove français plein d’énergie, à mi-chemin entre Stromae et Ben L’Oncle Soul. Il a été lauréat du Printemps de Bourges en 2021, typiquement le genre d’artiste qu’il sera compliqué de voir sur une petite scène ensuite…

Nous en duo avec Adèle Castillon (vidéo YouTube)

Le festival programme ce soir-là son premier « versus », une création maison mêlant deux artistes hip hop du Grand Est : la strasbourgeoise Kamisa Negra et la rémoise Leys.

Samedi 28 mai

La pop toute en douceur et en longueurs de November Ultra aura la charge d’ouvrir la soirée tandis qu’une autre artiste pop, plus légère et vitaminée, suivra avec Aloïse Sauvage, Pelpass profite de son retour sur scène pour programmer cette chanteuse nommée aux Victoires de la musique en 2020.

Open arms par November ultra (vidéo YouTube)

Espoir du rap, Makala promet un show de feu selon les retours qu’a reçu Pelpass de ses précédents passages. La soirée proposera le second « versus » avec le post-pop strasbourgeois T/O et le « rock kaléidoscopique » messin de Chester Remignton pour une création que seuls les spectateurs du Pelpass festival pourront voir… À noter également, Serpent, le nouveau groupe post-punk du chanteur de Mathieu Peudupin, alias Lescop.

Dimanche 29 mai

Pour cette ultime journée, l’équipe de Pelpass s’est gardé ses petites pépites, comme MPL, un groupe sous les radars, mais connu parmi ceux qui aiment faire la fête en rires et chansons. Le groupe parfait pour un dimanche en musique avec les gamins. Autre amour de longue date, Black Sea Dahu, un groupe de folk rock orchestral que Jérémie Fallecker essaie de programmer à Strasbourg depuis quatre ans.

In Case I Fall For You de Black Sea Dahu (vidéo YouTube)

La playlist du Pelpass festival 2022

Article actualisé le 09/05/2022 à 11h32
L'AUTEUR
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Les cars du Kochersberg plus rapides grâce à une voie dédiée presque jusqu’à Strasbourg

par Rue89 Strasbourg. 1 941 visites. 2 commentaires.

Oui, l’État a l’obligation légale de proposer aux étrangers un hébergement d’urgence, même sans titre de séjour

par Camille Balzinger. 34 249 visites. 2 commentaires.

Rassemblement pour l’énergie nucléaire samedi à Strasbourg

par Pierre France. 3 060 visites. 13 commentaires.
×