Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Pelpass, feu-follet culturel strasbourgeois
Culture 

Pelpass, feu-follet culturel strasbourgeois

par Charly Ouate.
Publié le 21 décembre 2012.
Imprimé le 02 décembre 2021 à 02:28
2 852 visites. 4 commentaires.
Jeremie Fallecker

Jeremie Fallecker, le président de l'asso Pelpass (photo Ch. O)

L’orfèvre de la fin du monde à Strasbourg, c’est lui, le chevelu déjanté de l’asso Pelpass. Jérémie Fallecker, créateur-fondateur-animateur-programmateur et feu-follet de cette structure atypique qui a trouvé la dénomination idoine : association de troubadours.

Depuis mai 2006, Pelpass organise des événements festifs. C’est varié, c’est divers, très grand public et pluridisciplinaire. Jérémie Fallecker, l’ado de Cosswiller (près de Wasselonne, dans le Piémont des Vosges) monte, deux années de suite, un petit festival de musique dans le jardin de ses parents à l’occasion de ses 18 et 19 ans. Avec l’aide de ses potes du lycée de Saverne, il parvient à fédérer public et groupes du coin et la formule dépasse ses prévisions. Voilà donc l’acte de naissance de l’association de troubadours Pelpass, fanfaro’disco’hip’rock dont les objectifs se retrouvent dans le montage de spectacles d’art de rue, de cirque, de soirées hip-hop, journées de jeux, festival de fanfare, tournois de jeux vidéo, contests de skate, concerts de chanson française, de breakcore ou encore de jazz…

Au total, Pelpass a organisé en près de sept ans 140 événements et accueilli plus de 460 artistes grâce au dévouement et à la motivation de sa soixantaine de bénévoles et 26 membres hyperactifs. Dernier festival en date, celui qui se déroule depuis lundi à Strasbourg et dont le point culminant est prévu ce soir : Paye ta fin du Monde au Molodoï. Et le Molodoï justement, c’est quasiment le siège de Pelpass, sa maison d’adoption ou, puisque c’est de circonstance, son abri anti-atomique du soir. Le mouvement se poursuivra-t-il demain ? On l’espère, car la Soirée des survivants, c’est demain soir samedi et Paye ta raclette viendra clore dimanche cette folle semaine baptisée Paye ton Noël. De bon aloi avant le vrai Noël et les ripailles du réveillon !

Le Molodoï, une « super école »

L’organisation d’un tel événement – et de nombreux autres par le passé – demande évidemment une connaissance des arcanes de l’action culturelle et du milieu musical. Deux domaines dans lesquels Jérémie Fallecker baigne depuis bien longtemps, de par ses études en gestion culturelle, des stages et des missions chez Hiéro Colmar, au sein de l’équipe du festival Décibulles, le montage d’événements avec Artefact PRL ou encore le festival de musiques actuelles JDM, Le Jardin du Michel à Bulligny en Meurthe-et-Moselle. Avec Molodoï, via son association Pelpass, Jérémie Fallecker passe un pallier :

« C’est une super école car tu t’essaies à faire un maximum de choses, tu apprends tout sur le tas. On te confie les clés du lieu, tu ouvres, tu fermes, tu gères l’accueil des groupes, le son, les lumières, le bar, la régie. Bref, ce que j’aime bien là-bas, c’est le mélange des genres que permet le lieu ».

Voilà pourquoi l’association Pelpass mise sur l’éclectisme. On le constate cette semaine avec Paye ton Noël et, ce soir, avec Paye ta Fin du Monde. Mais, de manière plus générale, Pelpass veut développer des événements pour rendre la culture – notamment la musique – plus accessible avec des découvertes à la clé. Le pré carré de Jérémie Fallecker, c’est le rock indé, mais surtout le hip hop indépendant. Et sa programmation s’en ressent lors des soirées à Molodoï ou au Hall des Chars. Au hasard : Sole, Foreign Beggars, 1995, etc.

L’un des projets sur lesquels mise aujourd’hui Pelpass, c’est le développement d’une activité autour des soirées « Jeux », de société, en bois, de cartes, … Pour coller à la ligne de l’asso Pelpass mais correspondre, aussi, à la vocation de Molodoï. Voilà pourquoi Pelpass se refuse à fixer un prix d’entrée supérieur à 8 euros pour chacun des événements qu’elle organise dans la salle associative.

Aller plus loin

L’association Pelpass organise ce soir Paye ta Fin du Monde au Molodoï. Tarif : 6 euros avec un cadeau, 8 euros sans cadeau. Programme des événements Pelpass et infos sur l’association, ici.

Article actualisé le 22/12/2012 à 09h30
L'AUTEUR
Charly Ouate
Charly Ouate
Une mission : vous souffler des plans de concerts électrisants qui pulsent, à la mesure de mon pseudonyme.

En BREF

Un collectif de profs s’organise pour sortir leurs élèves et leurs familles de la rue

par Camille Balzinger. 3 293 visites. 14 commentaires.

À Reichshoffen, l’usine Alstom reprise par l’Espagnol CAF, préféré par les salariés

par Jean-François Gérard. 773 visites. 2 commentaires.

À Kilstett, des hooligans néonazis se battent en plein centre-ville

par Guillaume Krempp. 13 675 visites. 1 commentaire.
×