Dimanche, la pétanque de Petit à Petit pour pointer au vert et aider le Burkina-Faso
L'actu 

Dimanche, la pétanque de Petit à Petit pour pointer au vert et aider le Burkina-Faso

« Une bière, une brique ; un picon, une maison ; un fût, une rue ; une bibine, des latrines. » C’est le concept de la pétanque festive de l’association Petit à Petit, prévue dimanche 18 juin à la Montagne Verte à Strasbourg. Les bénéfices collectés vont au profit d’écoles au Burkina Faso.

Un dimanche passé à taquiner le cochonnet dans un écrin de verdure du quartier de la Montagne verte à Strasbourg, où fleurent bon les grillades, le tout dans l’ambiance musicale survoltée de DJ Moldav. C’est la promesse de la pétanque festive de l’association Petit à Petit, au stade de l’Avenir, route de Schirmeck, dimanche 18 juin de 12h à 20h.

Quarante équipes pourront s’affronter, les inscriptions auront lieu sur place dès midi. Des jeux d’estaminets en bois seront également présents ainsi que des ateliers de « créations textiles décalées. » Comme lors des éditions précédentes, des stands de tartes flambées, grillades et salades ainsi qu’une buvette seront sur place toute la journée.

La pétanque de Petit à Petit 2016

La pétanque de Petit à Petit en 2016. (document transmis)

Un rendez-vous basé sur la solidarité, l’amitié et le systéme D.

C’est Muriel Mathieu, surnommée affectueusement « La Mu », accompagnée d’une bande d’amis qui ont décidé de créer l’association Petit à Petit en 2003, après plusieurs voyages au Burkina Faso. Quatorze ans plus tard, après avoir organisé des dizaines de concerts au Molodoï, de tournois de pétanque, des ventes d’artisanat local, Petit à Petit a envoyé plus de 110 000 euros au Burkina Faso pour l’amélioration des conditions éducatives et sanitaires des enfants du département de Karangasso-Vigué. Muriel explique :

« En Afrique, la population appelle le matériel d’occasion envoyé de France, “les France aurevoir”. Nous, on ne veut pas envoyer tout ce dont on ne veut plus chez nous , comme si l’Afrique était une poubelle. L’association du Burkina nous transmet chaque année la liste de ce dont ils ont besoin : matériel scolaire, construction de classes, cantines… Nous choisissons en assemblée générale le projet que nous voulons financer. Une fois l’argent envoyé, il y a un suivi sur place. Aussi, nous on finance mais ce sont les habitants locaux qui construisent. »

Des habitants au Burkina Faso devant une école construite grâce aux dons récoltés par l'association "Petit à Petit". (document transmis)

Des habitants au Burkina Faso devant une école construite grâce aux dons récoltés par l’association « Petit à Petit ». (document transmis)

L’association strasbourgeoise propose deux éditions de pétanque festive par an, une en juin, une seconde en septembre. Ces deux événements rapportent environ 3 300 euros de bénéfices. Pour Muriel, cette somme est possible grâce à des frais de fonctionnement minimes :

« À Strasbourg, on fonctionne grâce au système D, chacun aide à la hauteur de ses moyens, certains ne sont pas membres mais vont nous filer un coup de main en nous faisant les affiches gratuitement . Moldav vient mixer bénévolement à chaque édition. Des potes vont s’occuper des grillades, et ce sont des bars partenaires tels que le Kitsch’n Bar et le Chariot qui nous fournissent les lots pour les gagnants de la pétanque. Météor nous offre quelques fûts, du matériel, et chaque année de nouvelles personnes demandent à venir faire des ateliers bénévolement. »

Comme chaque année, Dj Moldav assure bénévolement l'ambiance musicale survoltée de la Pétanque de Petit à Petit. (document transmis)

Comme chaque année, Dj Moldav assure bénévolement l’ambiance musicale de la Pétanque de Petit à Petit. (document transmis)

Aller plus loin

Sur Blogspot : le site de l’association

Sur Facebook : la page de l’événement