Le maire de Phalsbourg prend un arrêté interdisant les lanceurs de balles de défense
L'actu 

Le maire de Phalsbourg prend un arrêté interdisant les lanceurs de balles de défense

La commune de Phalsbourg interdit l’usage des lanceurs de balles de défense lors de la manifestation des Gilets jaunes du samedi 9 mars, selon un arrêté pris par le maire. Mais il s’agit d’un texte d’une portée symbolique.

Le maire de Phalsbourg (Moselle), Dany Kocher, a publié vendredi 8 mars un arrêté interdisant l’usage des lanceurs de balles de défense (LBD) par les forces de l’ordre sur le territoire de sa commune, à l’occasion de l’acte XVII des Gilets jaunes, samedi 9 mars.

Le document a été publié par le journaliste David Dufresne, sur Twitter, qui a vérifié son authenticité.

L'arrêté anti-LBD de la commune de Phalsbourg (doc remis)

L’arrêté anti-LBD de la commune de Phalsbourg (doc remis)

Condamnations internationales

Dans le document, le maire fait référence aux demandes du commissariat des droits de l’Homme du Conseil de l’Europe d’interdire le LBD, ainsi qu’à la demande de l’ONU d’enquêter sur l’usage excessif de la force en France à l’occasion des manifestations des Gilets jaunes.

Selon Laurent Nuñez, secrétaire d’État français à l’Intérieur, les forces de l’ordre ont procédé à plus de 13 000 tirs de balles de défense depuis novembre 2017 et le début des manifestations des Gilets jaunes. Plus de 2 200 manifestants ont été blessés et 83 enquêtes concernant des tirs de LBD sont en cours.

Dans son deuxième article, le texte indique que l’arrêté est envoyé au commandant de la brigade de gendarmerie de Strasbourg. Mais le maire n’a pas autorité sur les gendarmes, même lorsqu’ils sont sur le ban de sa commune. En outre, l’organisation, le déploiement et l’équipement des forces de l’ordre sont des compétences de l’État, déléguées aux préfets dans les départements. Le présent arrêté n’a donc qu’une portée symbolique.

Dany Kocher, 56 ans, élu maire en octobre 1993 et réélu depuis par cette ville de 4 500 habitants à la frontière avec l’Alsace, n’en est pas à son premier coup d’éclat symbolique. En juin 2018, il avait entamé une grève de la faim pour empêcher la fermeture d’une classe de maternelle dans sa commune.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Des riverains obtiennent la fermeture temporaire du Local, bar à concerts de la Krutenau

par Tristan Kopp. 5 311 visites. 15 commentaires.

Venu de l’Ouest, Actu.fr se lance à Strasbourg

par Jean-François Gérard. 1 564 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Trois syndicalistes de France Bleu assignés en justice par leur direction

par Pierre France. 3 578 visites. 5 commentaires.