Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Fin du pic d’ozone samedi, la première des vignettes Crit’Air sera pour plus tard
L'actu 

Fin du pic d’ozone samedi, la première des vignettes Crit’Air sera pour plus tard

par Jean-François Gérard.
Publié le 25 juillet 2018.
Imprimé le 17 août 2022 à 18:00
4 628 visites. 10 commentaires.

Le pic de pollution à l’ozone débuté en Alsace mercredi 25 juillet prend fin samedi 28 juillet, le jour où les vignettes Crit’Air auraient été exigées pour la première fois à Strasbourg si cet épisode avait persisté.

Il revient chaque été en Alsace avec les fortes températures, c’est le pic de pollution à l’ozone (O3), une agrégation de plusieurs polluants et d’oxygène (O2).

Suite aux prévisions d’Atmo Grand Est (ex-Aspa), le seuil d’information a été déclenché à partir de ce mercredi 25 juillet en Alsace. Cela veut dire que les concentrations sont supérieures à 180µ/m³ dans l’air. Il a été transformé en seuil d’alerte « sur critère de persistance » jeudi 26 juillet en Alsace à partir du deuxième jour à ce niveau. Autrement, le seuil d’alerte est fixé à 240µ/m³. Désormais, à

Vendredi 27 juillet à la mi-journée, le seuil d’alerte a été levé pour la journée de samedi. Malgré la canicule persistante, Atmo Grand Est explique cette amélioration par des orages.

Dès jeudi, les stations d’Atmo Grand Est n’avaient relevé aucun dépassement en Alsace de la valeur cible (180µ/m³).

Relevé d'ozone dans le Bas-Rhin du 25 au 27 juillet 2018. Le seuil d'information, qui devient seuil d'alerte à partir de deux jours consécutifs est à 180µ/m³ (relevé sur le site d'Atmo Grand Est)

Relevé d’ozone dans le Bas-Rhin du 25 au 27 juillet 2018. Le seuil d’information, qui devient seuil d’alerte à partir de deux jours consécutifs est à 180µ/m³ (relevé sur le site d’Atmo Grand Est)

Si ce pic de pollution s’était étendu jusqu’à samedi et au-delà, les vignettes Crit’Air auraient été demandées dans les 33 communes de l’Eurométropole pour la première fois. Cette grande première sera pour une autre fois.

Transports moins chers

Certaines mesures sont encore valables pour vendredi 27 juillet dans le Bas-Rhin :

  • Il est possible de voyager en illimité sur les bus et tram de la CTS avec un ticket « Pic de pollution » à 1,80 euros (2€ si acheté à bord d’un bus). Il faut acheter un nouveau ticket cartonné, il impossible de charger un billet sur ses cartes Badgeo ou les nouveaux billets sans contact.
  • Sur les bus du Réseau 67 dans le Bas-Rhin l’aller-retour passe à 2,50€.
  • Par ailleurs la location de Velhop à la journée dans les 5 boutiques passe à 3 euros contre 6 d’ordinaire.
  • Sur les autoroutes et les routes à chaussée séparée, la vitesse maximale autorisée est abaissée de 20 km/h sans descendre en dessous de 70 km/h. Les autocars et poids lourds ne sont pas concernés sur les tronçons limités à 130 km/h.

Les pics d’Ozone, un classique à Strasbourg (Photo JFG / Rue89 Strasbourg)


Recommandations sanitaires

D’un point de vue sanitaire, il est conseillé de privilégier des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort. Pour les personnes sensibles (femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires et asthmatiques), il est recommandé de limiter les sorties et l’activité physique de manière générale.

Aller plus loin

Sur atmo-grandest.eu : Les mesures de pollution heure par heure => choisir un territoire => choisir un polluant. Les courbes mettent quelques secondes à se charger sous la carte.

Article actualisé le 27/07/2018 à 12h04 : Pour indiquer la fin du pic samedi
L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Retour de la Grande braderie ce samedi : transports gratuits et sécurité renforcée

par Lucie Lefebvre. 1 626 visites. 7 commentaires.

L’association Deaf Rock veut continuer d’accueillir des services civiques

par Pierre France. 864 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Pollution du Rhin après l’incendie d’un centre de tri de déchets industriels

par Nicolas Cossic. 3 472 visites. 2 commentaires.
×