Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Pollution : le plan ozone reconduit à Strasbourg
L'actu 

Pollution : le plan ozone reconduit à Strasbourg

par Justine Monfefoul.
Publié le 21 juin 2017.
Imprimé le 28 mai 2022 à 07:27
2 203 visites. 4 commentaires.

La qualité de l’air s’est nettement dégradée depuis mardi en Alsace et les prévisions ne sont pas optimistes. La procédure d’alerte a été déclenchée jeudi et le « plan ozone » de l’Eurométropole a été activé. Il a été reconduit vendredi, suspendu samedi.

ATMO Grand Est, l’agence chargée de mesurer la qualité de l’air dans le Grand Est, indique que le taux de concentration d’ozone dans l’air a dépassé le « seuil d’information et de recommandation » pour le troisième jour consécutif jeudi, soit 180 mg/m³. En conséquence, les pouvoirs publics passent en « procédure d’alerte » (niveau 2), une mesure reconduite vendredi 23 juin puis suspendue samedi 24 juin.

Indice de qualité de l’air, prévisions du 21/06/17. (Image : ATMO Grand Est)


Un ticket « pollution » valable pour la journée

Cette situation contraint les entreprises les plus polluantes à réduire leurs émissions et les conducteurs à réduire leur vitesse. Les vitesses maximales autorisées sont abaissées de 20 km/h sans descendre en dessous de 70 km/h, sauf sur les tronçons où elle est de 130 km/h.

De son côté, l’Eurométropole de Strasbourg a activé jeudi son « plan ozone ». En résumé, des tickets de bus et tram « pollution » à 1,7€ et valables toute la journée quelque soit le nombre de trajets seront proposés, afin d’inciter les gens à préférer les transports en commun à leur voiture. Avec le même espoir, la location d’un Vélhop ne coûtera que 3€ au lieu de 6 pour la journée entière. Sur le réseau des bus CTBR (Réseau 67), tous les trajets seront proposés au prix forfaitaire de 2,5€.

C’est la combinaison des « activités humaines » (émissions de l’industrie et des transports) et des températures élevées qui provoque comme chaque année à la même époque un pic de pollution à l’ozone (l’hiver, ce sont des pics de pollution aux particules). Lors de ces épisodes, les pouvoirs publics conseillent de « réduire » les activités physiques et sportives, surtout pour les personnes les plus sensibles comme les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées ou asthmatiques… et de se déplacer en transports en commun ou en vélo.

Article actualisé le 23/06/2017 à 13h59 : suspension samedi
L'AUTEUR
Justine Monfefoul
Justine Monfefoul
Stagiaire à Rue89 Strasbourg et étudiante en prépa lettres à Paris.

En BREF

Le salon Bio&Co va projeter un documentaire anti-vaccins réalisé par un complotiste

par Achraf El Barhrassi. 6 048 visites. 22 commentaires.

Le port autonome lance une procédure d’urgence pour faire expulser le squat quai Jacoutot

par Thibault Vetter. 960 visites. 3 commentaires.

Électricité de Strasbourg protègera finalement ses clients contre la hausse des prix du gaz

par Laurence George. 1 296 visites. 2 commentaires.
×