Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Pour ses 10 ans, le Collectif Kim réinvestit le Hall des Chars samedi
Culture 

Pour ses 10 ans, le Collectif Kim réinvestit le Hall des Chars samedi

par Pierre France.
Publié le 7 mars 2017.
Imprimé le 28 octobre 2021 à 01:48
1 360 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le Collectif Kim, qui réunit plusieurs groupes de musique amateurs strasbourgeois, fête ses 10 ans, un âge vénérable dans le milieu. Pour l’occasion, ses membres fondateurs invitent tous leurs complices et amis samedi 11 mars au Hall des Chars, pour une série de concerts dans la tradition des bonnes soirées artisanales.

Le Collectif Kim doit son nom à Kim Gordon, pilier de Sonic Youth. C’est dire l’origine noise de ce regroupement de musiciens de la scène strasbourgeoise né en 2007, des accents post-rock, limite punk des membres fondateurs, grunge même pour utiliser un vocable démodé.

Dix ans et une vingtaine de disques plus tard, le Collectif Kim peut être fier de son parcours. Des musiciens aujourd’hui professionnels se sont fait les dents avec l’association, comme The Walk, Adam & The Madams, Hermetic Delight, Ventre, A Second Of June… Aujourd’hui, ces groupes tournent en permanence, sous d’autres labels, locaux ou non, en France et en Europe.

D’autres sont restés dans le giron, amateur, du Collectif Kim. Ils sont néanmoins connus des Strasbourgeois et des lecteurs de Rue89 Strasbourg en particulier : Joy & Glory, Petseleh, Secretive, Ballerine

Bande annonce des 10 ans du Collectif Kim (vidéo William Lamy / YouTube)

Vétérans de la scène et nouveaux venus, ils seront tous là samedi 11 mars pour fêter les dix ans du Collectif Kim, devenu plus sage (pop-rock, electro-pop) avec les années. L’une des co-fondatrices, Audrey Braun, détaille :

« Énormément de musiciens sont passés par le Collectif à leurs débuts, on a tout appris ensemble, réserver des salles, organiser des tournées… On a tous beaucoup changé, évolué vers des parcours différents mais ce qui nous motive tous, c’est la passion de la musique, c’est toute l’énergie de notre association. C’est pour ça que nos soirées sont toutes auto-produites et reposent sur l’aide de nombreux bénévoles. Et là encore, malgré nos dix ans d’expérience, il va falloir résoudre nombre d’énigmes posées par la salle des Colonnes du Hall des Chars. »

Joy & Glory (Photo Xavier Schneider)

Joy & Glory (Photo Xavier Schneider)


Ambiance « Do It Yourself »

Prises de courant qui manquent, frigos en surcapacité, sonorisation hétéroclite… Cette soirée aura donc les atours et la bonne ambiance que les multiples du même genre organisées par le collectif à leurs débuts, même si elle se déroulera dans l’atone salle des Colonnes du Hall des Chars et non au Molodoï.

La soirée doit débuter avec Secretive, un combo électro-folk très propre, abouti, parfait pour l’apéro :

What You Saw de Secretive (vidéo Le Bruit des Graviers / YouTube)

L’un des derniers musiciens à avoir rejoint le Collectif Kim poursuivra la soirée. Avec Petseleh, le Collectif Kim s’est ajouté un joyau folk à sa parure. La voix, posée, claire, de Mathieu Le Digabel, son inventivité, les accents poétiques de sa musique, tout se tient dans cette formation intimiste.


Petseleh accompagné, une première

Pour la première fois, Petseleh se présentera devant le public en formation « rock », avec une bassiste, un batteur et un accompagnement à la guitare électrique. Si le mariage de ses textes et de ses mélodies planantes avec la force d’une formation rock est réussi, le résultat sera explosif.

Juste après, pour rester dans la chanson intime, le public aura rendez-vous avec Ballerine, une jeune formation autour de Melody Meyer Di Rosa. Ballerine teste encore ses limites, c’est pour ça qu’à chaque concert, on découvre artiste à chaque fois plus écorchée, peut-être plus à fleur de peau que l’image qu’elle accepte de donner :

The Prayer de Joy & Glory, en concert en 2014 (vidéo Green Valley TV / YouTube)

Nouvel album de Joy & Glory

Quatrième groupe, pilier du Collectif Kim, Joy & Glory prendra la suite au micro. Installé dans la région depuis 10 ans, Joy & Glory est aujourd’hui une référence du folk grâce à la voix et aux compositions d’Audrey Braun, où s’exprime une tendresse pour la vie, même lorsqu’elle blesse, heurte ou marque. Samedi, Joy & Glory présentera son nouveau mini-album (EP), Past & Now, dont voici un extrait :

Le Collectif Kim a également deux invités pour cette soirée, le quatuor strasbourgeois « atypique et touchant » Hopedale, du nom d’une petite ville canadienne perdue et le DJ WillBe, qui mixe de l’électro hip-hop, pour terminer la soirée.

Article actualisé le 08/03/2017 à 01h32
L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Fin de l’hébergement à l’hôtel F1 de Geispolsheim, une vingtaine de personnes à la rue

par Maël Baudé. 5 266 visites. 2 commentaires.

Reprise de l’usine Aptis : l’offre de Punch rejetée par Alstom

par Maud de Carpentier. 565 visites. 2 commentaires.

Stocamine : la justice annule le stockage illimité des déchets toxiques

par Jean-François Gérard. 1 154 visites. 3 commentaires.
×