Premier conseil municipal de crise : état des services, primes aux mobilisés et déconfinement…
Politique 

Premier conseil municipal de crise : état des services, primes aux mobilisés et déconfinement…

Flux vidéo fourni par la Ville de Strasbourg / Commentaires par JFG / Rue89 Strasbourg

Le conseil municipal se réunit pour la première fois depuis les élections municipales et la crise du coronavirus. La majorité des élus seront au téléphone ou en visio-conférence. Comme à son habitude Rue89 Strasbourg vous fait vivre cet événement en direct-vidéo commenté à partir de 15h.

Posez vos questions à notre journaliste sur le tchat. Nous répondrons en direct.

Que les images de Roland Ries ému aux larmes pour son « dernier » conseil municipal le 10 février semblent loin.

Près de trois mois plus tard, le maire est toujours en fonction et doit présider un nouveau conseil municipal, lundi 4 mai. Roland Ries (divers gauche) a demandé aux élus et a fortiori aux quatre candidats qualifiés au second tour de « faire abstraction de la campagne électorale. » Plus facile à dire qu’à faire, même si personne ne sait quand aura lieu ce second tour ou même s’il aura lieu tout court… Certains évoquent les dimanches 27 septembre et 4 octobre pour refaire les deux tours (lire notre analyse sur les implications pour chacune des 11 anciennes listes).

Informer le public

Les délégations d’adjoints renouvelées

Roland Ries a redonné à ses adjoints toutes les délégations qu’ils avaient avant les élections. « Je ne suis pas un despote, même si je souhaite être éclairé », dit à ce sujet le premier magistrat de la ville.

Les deux premières délibérations sont plutôt d’ordre technique, pour permettre légalement qu’existe ce conseil municipal. Distanciation physique oblige, seuls 17 élus, adjoints concernés et présidents de groupes, seront présents dans l’hémicycle place de l’Étoile. Les 48 autres élus participeront à distance.

L’objectif de la séance est surtout d’informer manière publique élus et Strasbourgeois intéressés sur l’état de la municipalité. Roland Ries débutera par un propos introductif d’une dizaine de minutes. Chaque groupe pourra ensuite s’exprimer sur quatre « communications » :

  • l’action de la Ville pendant la crise sanitaire
  • la prime exceptionnelle versée aux agents mobilisés dans le cadre du plan de continuité de la Ville,
  • la situation financière de la collectivité et les mesures d’aides aux entreprises,
  • les perspectives et l’accompagnement de la fin du confinement.

L’impact du coronavirus sur les agents et les finances

La première communication visera à présenter comment l’activité de la Ville se poursuit, de manière réduite en cette période. Au total, 650 agents sont présents au quotidien et près de 3 200 télétravaillent (sur 7 000 collaborateurs environ). Une prime de 35 euros par jour est versée aux agents sur le terrain et sollicités au-delà de leurs fonctions habituelles, en particulier les informaticiens.

Côté finances, une évaluation fin avril estime que la crise représente un manque à gagner d’environ 8 millions d’euros pour la collectivité et des dépenses exceptionnelles de 1,2 million d’euros. Le budget total de la Ville est d’environ 500 millions d’euros, investissements compris.

Quel déconfinement à Strasbourg ?

La dernière communication concerne « les perspectives et l’accompagnement de la fin du confinement » et traitera, notamment, de la délicate question de la rentrée dans les écoles.

Il n’y aura pas d’interpellation. Néanmoins, le conseiller municipal d’opposition Andrea Didelot (ex-RN) souhaiterait qu’une motion soit votée. Il propose que les élus maintenus en place plus longtemps au regard de cette crise, amputent leurs indemnités de 16%, comme les Français en chômage partiel. La somme alimenterait « un fonds de solidarité vers les plus démunis ».

À suivre en direct et avec nos commentaires dès 15h.

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : tous nos articles sur la vie du conseil municipal

Sur strasbourg.eu : l’ordre du jour du lundi 4 mai (PDF)

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Rassemblement samedi pour la régularisation des sans-papiers

par Clara Depoers. 4 534 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Strasbourg va étendre les terrasses des bars et restaurants pour permettre leur réouverture

par Pierre France. 6 721 visites. 5 commentaires.

Action symbolique à la frontière samedi pour demander sa réouverture

par Clara Monnoyeur. 3 897 visites. 3 commentaires.