Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Pour sa première saison, le nouveau Django Reinhardt démarre en douceur
Culture 

Pour sa première saison, le nouveau Django Reinhardt démarre en douceur

par Pierre France.
Publié le 9 septembre 2016.
Imprimé le 17 juin 2021 à 07:15
2 331 visites. 1 commentaire.

Des concerts chaque samedi ou presque à Strasbourg, 15€ la place et avec une large part laissée aux artistes locaux. C’est à l’espace culturel Django Reinhardt, qui lancer sa première saison cet automne.

La nouvelle équipe du centre culturel Django Reinhardt à Strasbourg doit ancrer l’équipement culturel au quartier du Neuhof tout en s’assurant que les Strasbourgeois amateurs de musique, souvent des jeunes habitant le centre-ville, se déplacent. Un rude challenge mais pour y parvenir, le directeur de 33 ans, Pierre Chaput, prévoit une programmation resserrée, un concert par semaine, voire moins, étoffée par des événements plus divers, comme des projections, des rencontres et des expositions.

Pour chaque concert, Django Reinhardt cherche à associer une formation locale en première partie. Ainsi le rock brut de Vaudou Joséphine précédera une formation montante de la scène rock française, Radio Elvis, samedi 15 octobre.

Les moissons (vidéo Radio Elvis / YouTube)

Le samedi suivant (22 octobre), ce sera au rappeur ultra-local Kadaz d’assurer la première partie de Gang Starr Foundation, pour une soirée du festival Hip-hop won’t stop. Puis le 29 octobre, le centre culturel va mixer les genres, en laissant la scène successivement aux franchouillards Les Escrocs puis aux infatigables voyageurs de Karpatt. Un autre musicien bohème sera accueilli à Django Reinhardt le 18 novembre, l’israélien The Angelcy, une belle date pour un début.

The Angelcy (vidéos YouTube)

La première partie de cette soirée sera assurée par le groupe strasbourgeois Joy And Glory, mené par Audrey Braun et dont Rue89 Strasbourg vous a déjà présenté la sensualité pop.

Le 26 novembre, la soirée est confiée au label strasbourgeois Deaf Rock Records, qui en a profité pour inviter Alpes, une formation pop-rock houleuse et sensuelle qui vient de boucler son premier album et Holy Two, une formation intimiste, à l’electro-pop sombre.

Undercover Girls (vidéo Holy Two / YouTube)

Ces concerts seront proposés au tarif de 15€ la place, achetée en caisse du soir (10€ en tarif réduit). L’objectif de Django Reinhardt est de remplir la salle en gardant des tarifs modérés, les concerts en salle flirtant le plus souvent avec les 25-30€. La jauge de la salle peut varier de 160 places assises à 350 debout, en fonction de l’affluence attendue. Ainsi, The Angelcy est prévu « assis », tandis que Gang Star Foundation est évidemment prévu en « debout ». Pour d’autres, l’équipe de Django choisira au dernier moment, comme la soirée avec Karpatt, en fonction des réservations.

Avec des prix pareils, Django Reinhardt n’équilibre pas les budgets des soirées. Mais l’association gérant la structure, BeCoze, peut compter sur une subvention de fonctionnement octroyée par la Ville de Strasbourg de près de 400 000€. En outre, un bar a été installé dans le hall d’accueil, et ses ventes devraient abonder les recettes.

Des drapeaux et une tente doivent rendre le lieu plus accueillant les soirs de concerts (Photo Bartosh Salmanski)

Des drapeaux et une tente doivent rendre le lieu plus accueillant les soirs de concerts (Photo Bartosh Salmanski)

Soirées « libres », cinéma et expositions

Django Reinhardt prévoit en outre trois soirées cinéma, des conférences et des soirées « quartier libre », où l’espace est laissé à la disposition d’une association, d’un groupe ou d’un artiste local. L’objectif est de permettre à tous ceux qui ne vont jamais aux concerts d’avoir une bonne raison d’aller à Django Reinhardt, et d’apprivoiser le lieu.

En outre, Django Reinhardt va accompagner des artistes dans leur processus de création. La première formation en résidence pendant trois semaine n’est pas inconnue puisqu’il s’agit des Weepers Circus. Le groupe strasbourgeois aux multiples albums prépare un nouveau spectacle et peaufine un livre-disque. Lorsqu’ils seront à Django, ils seront sollicités par les écoles du quartier pour des ateliers d’éveil musical, ainsi que par l’école de musique pour des master-classes.


Aller plus loin

Sur JDS.fr : découvrir toute la programmation à Django Reinhardt

Y aller

Ouverture de saison
Lieu : Espace Django
Date(s) : Sa.1/10 à 20h30
Voir l'événement sur jds.fr

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Interpellés pour terrorisme puis relâchés, quatre nouveaux Tchétchènes stigmatisés

par Stéphanie Wenger. 1 899 visites. 8 commentaires.

La Maison des associations condamnée pour le licenciement d’une salariée victime de harcèlement sexuel

par Pierre France. 891 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Zoo de l’Orangerie : la Ville veut obtenir de l’association gestionnaire la libération des animaux sauvages

par Manuel Magrez. 3 335 visites. 12 commentaires.
×