Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Une prime panier et du matériel neuf, les éboueurs mettent fin à leur grève
L'actu 

Une prime panier et du matériel neuf, les éboueurs mettent fin à leur grève

par Millie Brigaud.
Publié le 5 mai 2022.
Imprimé le 29 novembre 2022 à 15:28
1 671 visites. 2 commentaires.

Suite à une grève spontanée des éboueurs de l’Eurométropole de Strasbourg, l’administration a répondu à une partie de leurs revendications. Les éboueurs ont accepté ces propositions par un vote en assemblée générale ce jeudi matin.

Jeudi 5 mai vers 5h15 du matin, les éboueurs de l’Eurométropole de Strasbourg ont accepté par un vote en assemblée générale les propositions de l’administration pour mettre fin au mouvement social qu’ils ont débuté mardi 19 avril. Après une grève de deux jours, ils avaient suspendu leur grève une dizaine de jours dans l’attente des propositions de l’administration communautaire. Selon David Normand, un des organisateurs de la grève, les éboueurs sont « assez satisfaits » par l’accord et le préavis de grève a été levé.

Deux agents du service de collecte des déchets, lors de la deuxième grève lundi 25 avril (Photo Danae Corte / FlickR / cc)

Contacté par Rue89 Strasbourg, Jonathan Bisot-Lefebvre, directeur général adjoint de l’Eurométropole, confirme que l’administration est prête à accorder aux agents une « prime panier », de 40€ nets par mois. Elle reconnait la pénibilité du travail des éboueurs, seuls agents de l’Eurométropole sans lieu pour se reposer ou se soulager pendant la journée.

Meilleures conditions de travail

La collectivité s’engage à améliorer les conditions de travail des éboueurs. Les douches nécessitent des rénovations qui seront faites, du matériel supplémentaire sera commandé pour que les éboueurs puissent laver les camions. L’Eurométropole va également remplacer les vêtements trop anciens et les gants notamment, par du matériel de meilleure qualité. L’administration entend fournir ces remplacements de matériel avant le mois de juin.

D’autres revendications acceptées, comme de nouveaux camions par exemple, ne pourront pas être effectives avant juin. Dans ces cas, l’Eurométropole a présenté aux éboueurs « un plan d’action pour les mettre en œuvre », selon Jonathan Bisot-Lefebvre.

Certains éboueurs auront droit à des primes supplémentaires cet été. Selon Jonathan Bisot-Lefebvre, ces primes entrent dans le cadre d’un accord global avec les syndicats de la collectivité, qui concerne tous les agents de l’Eurométropole. De son côté, David Normand a précisé que les éboueurs attendent une augmentation du point d’indice, qui détermine directement le montant de leur traitement, de la part du gouvernement en juillet.

L'AUTEUR
Millie Brigaud
Millie Brigaud

En BREF

Lancement d’une association pour l’égalité de genre dans la culture samedi

par Pierre France. 497 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Une marche contre les violences sexistes et sexuelles samedi

par Maud de Carpentier. 319 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manifestation spontanée mercredi contre une conférence anti-avortement au Parlement européen

par Maud de Carpentier. 1 080 visites. 1 commentaire.
×