Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Le puits de géothermie profonde de Vendenheim ne redémarrera pas
L'actu 

Le puits de géothermie profonde de Vendenheim ne redémarrera pas

par Jean-François Gérard.
Publié le 7 décembre 2020.
Imprimé le 22 octobre 2021 à 21:26
15 419 visites. 4 commentaires.

La préfecture du Bas-Rhin met fin à l’activité de la centrale géothermique portée par Fonroche au nord de Strasbourg, suite aux trop nombreux séismes ressentis.

La préfète du Bas-Rhin a signé lundi un arrêté « d’arrêt définitif » du puits de géothermie profonde à Vendenheim. Cette décision fait suite aux trois tremblements de terre au nord de Strasbourg vendredi 4 décembre, dont le plus fort d’une magnitude de 3,59 ressenti fortement jusqu’à plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde.

« Principe de précaution »

Par communiqué, Josiane Chevalier invoque le « principe de précaution et de protection des populations » :

« Ce projet, implanté dans une zone urbanisée, n’offre plus les garanties de sécurité indispensables et doit donc être stoppé. »

La représentante de l’État rejoint donc la demande de nombreux élus locaux à Strasbourg et autour, dont la présidente de l’Eurométropole Pia Imbs. Elle rappelle qu’une enquête administrative sur le fonctionnement de l’installation a été lancée.

Vendredi 4 décembre, la société Fonroche, qui a investi 90 millions d’euros dans ce projet d’exploitation de la chaleur du sous-sol, voulait se « donner un temps long », afin d’étudier les secousses et « revenir vers le territoire » avec « des options » techniques. Elle n’aura pas eu l’occasion de les présenter.

Les installations de Fonroche, sur l’ancien site de la raffinerie de Reichstett, à Vendenheim (Photo Pascal Bastien / Divergence)

D’autre projets près de Strasbourg

Trois autres puits de géothermie profonde sont en projet aux alentours de la capitale alsacienne : l’un à Illkirch-Grafenstaden, à l’arrêt mais dont les travaux ont été effectués par Électricité de Strasbourg, tandis que deux permis de forer sont déposés par Fonroche à Eckbolsheim et Hurtigheim.

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Reprise de l’usine Aptis : l’offre de Punch rejetée par Alstom

par Maud de Carpentier. 488 visites. 2 commentaires.

Stocamine : la justice annule le stockage illimité des déchets toxiques

par Jean-François Gérard. 1 071 visites. 3 commentaires.

Manifestation des salariés d’Alstom-Aptis : « Il vaut mieux un bon plan social qu’une mauvaise reprise »

par Maël Baudé. 576 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×