Revoir la présentation des mesures de sécurité pour le Marché de Noël
L'actu 

Revoir la présentation des mesures de sécurité pour le Marché de Noël

De g. à d., Robert Herrmann, adjoint au maire en charge de la sécurité, Roland Ries, maire de Strasbourg, Jean-Luc Marx, préfet du Bas-Rhin et Jean Hayet, adjoint au directeur de la sûreté publique. (Images par Rue89 Strasbourg)

La préfecture du Bas-Rhin et la Ville de Strasbourg a détaillé lundi après-midi les mesures de sécurité appliquées au Marché de Noël, édition 2018. Cette présentation a été filmée en direct sur Rue89 Strasbourg.

Lundi à partir de 14h, le préfet du Bas-Rhin Jean-Luc Marx accueille le maire de Strasbourg, Roland Ries, pour détailler les mesures de sécurité qui accompagneront le Marché de Noël 2018. La manifestation accueille plus de 2 millions de touristes pendant plus de 4 semaines, du 23 novembre au 30 décembre.

Craignant des attentats, les autorités ont choisi depuis 2015 de replier l’ensemble des marchés et des événements au sein d’une Grande-Île, fortifiée comme au Moyen-Âge avec passages obligés devant des gardes.

Ces mesures font appel à de nombreuses forces de l’ordre, gendarmes et policiers mobilisés depuis d’autres casernes de France, et des centaines d’agents de sécurité, si bien que le coût pour la Ville seule de ces mesures revient à près d’un million d’euros. Mais elles sont justifiées selon les autorités par les touristes, qui apprécient de « se sentir en sécurité », entourés de policiers et de militaires lourdement armés. D’autres, notamment parmi les citoyens de Strasbourg, estiment que les mesures de sécurité sont ridicules, avec leurs horaires fixes et les barrages qui ne concernent pas les personnes empruntant les tramways…

Pour 2018, le Marché de Noël sera toujours confiné à la Grande-Île centrale. Les véhicules seront interdits à l’intérieur et des points de contrôle seront à nouveau installés à toutes les entrées autour du périmètre. Le reste des éléments seront détaillés lors d’une conférence de presse, que nous retransmettons en direct ci-dessus.

La police en patrouille, au Marché de Noël de Strasbourg en 2016 (Photo Pascal Bastien / Divergence)

La police en patrouille, au Marché de Noël de Strasbourg en 2016 (Photo Pascal Bastien / Divergence)

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

David, artiste de rue, témoin de l’attaque

par Pierre Pauma. 2 757 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Après l’attaque de mardi, le Marché de Noël reste fermé un jour de plus

par Pierre France et Jean-François. 10 092 visites. 24 commentaires.

Coups de feu dans le centre-ville de Strasbourg, trois morts et treize blessés

par Guillaume Krempp, Pierre Pauma, Jean-François Gérard et Pierre France. 9 251 visites. 6 commentaires.