L'actu 

Raffarin vient s’assurer du vote alsacien

actualisé le 30/01/2017 à 17h35

La stratégie est la même à droite et à gauche : à quelques jours du second tour, l’objectif n°1 est de mobiliser ses électeurs fidèles. Dans le cas de l’UMP, quoi de plus efficace qu’une petite virée en Alsace ! Et c’est Jean-Pierre Raffarin qui s’y colle :

« En clôture de la campagne présidentielle, l’UMP et la Majorité alsacienne donnent un ultime rendez‐vous aux Alsaciens le vendredi 4 mai 2012 à 19h30 aux Tanzmatten à Sélestat.

L’ancien premier ministre Jean-Pierre Raffarin y donnera un meeting de soutien à Nicolas Sarkozy, autour de Philippe Richert et de tous les élus de la Majorité alsacienne. »

Vendredi 20 avril, à la veille du premier tour, les parlementaires UMP (Fabienne Keller, Yves Bur, Jean-Philippe Maurer, André Schneider), le président de région Philippe Richert, le chef de l’UMP bas-rhinois André Reichardt et le conseiller de Nicolas Sarkozy Eric Schahl avaient animé ensemble une réunion publique à Souffelweyersheim, dans la même optique. « Discutez avec trois ou quatre amis et voisins, expliquez-leur qu’il ne s’agit pas d’élire quelqu’un avec qui on aimerait regarder la télé, mais un capitaine de bateau pour la France » avait-on pu entendre. Organisée à la dernière minute, dans le but clair de mobiliser la base, ce mini-meeting avait fait salle comble et rassembler quelque 250 personnes.

L'AUTEUR
Marie Marty
Marie Marty
Journaliste indépendante, co-fondatrice de Rue89 Strasbourg. Membre de l'association des Journalistes - écrivains pour la nature et l'écologie.

En BREF

Un séisme secoue Strasbourg, Fonroche dément en être à l’origine

par Pierre France. 8 791 visites. 32 commentaires.

Harcèlement : Le procès de l’ex-directeur de la Maison des associations reporté en mars

par Pierre France. 1 075 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Avec la Vélorution dimanche, le collectif compte peser sur les municipales

par Jean-François Gérard. 1 451 visites. 8 commentaires.