Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Rendez-vous de la Neustadt : Strasbourg a remballé son budget com’
Société 

Rendez-vous de la Neustadt : Strasbourg a remballé son budget com’

par Marie Marty.
Publié le 30 mai 2013.
Imprimé le 04 octobre 2022 à 17:43
2 374 visites. 3 commentaires.
Une réunion publique a lieu ce soir au Palais du Rhin, place de la République (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Une réunion publique a lieu ce soir au Palais du Rhin, place de la République, à 19h30 (Photo MM / Rue89 Strasbourg)

Objectif des Rendez-vous de la Neustadt : faire connaître le travail d’inventaire du patrimoine allemand de Strasbourg. L’opération se déroule à partir d’aujourd’hui jeudi, jusqu’à samedi 1er juin. La communication autour de l’événement devait être financée conjointement par la Ville de Strasbourg et la Région Alsace. Mais début mai, la Ville a claqué la porte.

Compliquées, les relations entre Ville de Strasbourg et Région Alsace, sur le dossier de la Neustadt, ce quartier allemand de Strasbourg que la municipalité voudrait intégrer à son secteur déjà labellisé patrimoine mondial de l’Unesco. Et pour cause, la Ville a besoin des compétences du service de l’Inventaire du patrimoine (SIP) pour mieux connaître ce territoire. Or, depuis quelques années, le SIP, auparavant rattaché à la Drac (direction régionale des affaires culturelles), a été décentralisé. Les agents sont donc désormais sous la coupe de la Région Alsace, qui finance et oriente les activités du service.

Une convention a donc été passée entre Ville et Région pour ce travail d’inventaire, mis en valeur depuis 2012 par les Rendez-vous de la Neustadt, un événement qui se déroule à partir d’aujourd’hui, jeudi 30 mai, et jusqu’à samedi 1er juin. La communication autour de l’événement faisait l’objet d’un « dispositif partenarial » entre les deux collectivités l’année dernière, dixit Christophe Kieffer, directeur de cabinet du président de Région Philippe Richert (UMP).

Les dir’ cab’ : « Une tempête dans un verre d’eau/dé à coudre »

Mais cette année, la Ville de Strasbourg a remballé son budget communication pour cette manifestation, au motif que la Région « tirait trop la couverture à elle », dixit cette fois Jean-François Lanneluc, directeur de cabinet du maire de Strasbourg Roland Ries (PS). Ce dernier explique :

« Il y a eu un dysfonctionnement assez sévère de notre point de vue qui a mené à la rupture il y a trois semaines. On considère que la Région a cannibalisé les Journées de la Neustadt alors que le travail d’inventaire qui y est mené est une commande de la Ville. Nous avons repris notre liberté en matière de communication sur le sujet, qu’on finançait à hauteur de 15 à 20 000€. »

Le directeur de cabinet (et de la communication) du maire de Strasbourg note néanmoins qu’il s’agit d’une « tempête dans un verre d’eau » qui ne remet pas en cause la collaboration Ville-Région sur l’inventaire. « Une tempête dans un dé à coudre », c’est l’expression utilisée par son alter ego à la Région, Christophe Kieffer, qui minimise par ailleurs les montants engagés :

« On devait être à 10 000€ chacun l’année dernière. [Cette rupture] occasionne un léger surcoût pour nous, mais pas énorme. Nous n’avons pas pris les « muppies » par exemple, ces fanions promotionnels en haut des mâts sur les quais de l’Ill. Mais l’important est de mettre en valeur le travail de notre service. »

Bisbille politique avec Pascal Mangin

En filigrane, ressort le bisbille politique entre la municipalité PS de Strasbourg et le directeur de la commission culture de la Région Alsace, le conseiller régional, municipal et communautaire Pascal Mangin (UMP), proche de Fabienne Keller. Ce dernier affirme ne pas « vouloir asphyxier l’événement avec une polémique inutile » mais pointe du doigt ses difficultés relationnelles avec le dir’cab’ de Roland Ries Jean-François Lanneluc, qui « prend les décisions à la place des élus ». Il ajoute :

« Ville et Région collaborent parfaitement sur d’autres sujets culturels, comme le soutien aux compagnies théâtrales à Avignon, celui à la production cinématographique à Cannes ou à l’art contemporain à travers St’art. Mais sur la Neustadt, la Ville a souhaité se retirer. Elle prend ses responsabilités. »

Dont acte.

Une réunion publique a lieu ce soir au Palais du Rhin, ouverte à tous, à partir de 19h30. Des conférences seront proposées demain vendredi, des ateliers, visites guidées et jeux de pistes samedi.

Le programme

L'AUTEUR
Marie Marty
Marie Marty
Journaliste indépendante, co-fondatrice de Rue89 Strasbourg. Membre de l'association des Journalistes - écrivains pour la nature et l'écologie.

En BREF

Le Conseil d’État maintient la suspension du confinement de Stocamine

par Pierre France. 571 visites. 1 commentaire.

Sobriété : l’Eurométropole refroidit l’ambiance

par Jean-François Gérard. 8 672 visites. 11 commentaires.

Suicide de Dinah : le parquet de Mulhouse classe sans suite la plainte des parents pour harcèlement

par Guillaume Krempp. 944 visites. 3 commentaires.
×