Une semaine pour bien manger aux bonnes tables à moindre frais
Vie pratique 

Une semaine pour bien manger aux bonnes tables à moindre frais

actualisé le 28/03/2016 à 20h15

Participent à l’opération quelques tables prestigieuses, comme le Buerehiesel d’Eric Westermann (à gauche) ou le Crocodile du groupe Bohrer (à droite). Au centre, Patrick Dalsace, co-fondateur de LaFourchette. (Photo MM)

 Jusqu’à – 50% sur quelques-unes des meilleures tables de Strasbourg, en passant par LaFourchette.com : c’est la promesse faite par ce site internet de réservation de tables, pour toute la durée de son « festival », du 26 mars au 1er avril.

Pour réserver une table à petit prix au Buerehiesel, restaurant étoilé niché dans le parc de l’Orangerie, on repassera. Les réservations à -40% sur l’addition sont déjà bouclées pour toute la durée du « festival », une opération promotionnelle organisée par un site internet de réservation de tables, LaFourchette.com. Valables sur une soixantaine de tables strasbourgeoises, dont certaines parmi les plus prestigieuses, ces rabais sont une façon pour le site, présent à Strasbourg depuis 2009, d’améliorer sa visibilité, et pour les restaurateurs de remplir la salle durant cette période creuse. Pour les consommateurs, l’idée est simple : « Tester à moindre frais un restaurant trop cher pour soi, où l’on a pas le réflexe d’aller habituellement », commente, en très bon commercial, Patrick Dalsace, co-fondateur de LaFourchette.

Premiers arrivés, premiers servis

Parmi les restaurants participants, on peut citer par exemple, à -40%, Le Crocodile, la Brasserie Flo ou La Table de Louise. A -50%, ce sont Le Tire-Bouchon, la Brasserie de la Bourse ou l’Ancienne Douane, ou encore La Chaîne d’or qui sortent du lot. A -30%, on peut citer le Chut, ce restaurant discret de La Petite-France. Attention, les places sont limités et les premiers inscrits seront les premiers servis…

Si ces promotions hivernales n’ont pas toutes vocation à durer au delà du 1er avril, en tout cas pas à ces niveaux de rabais, le site de LaFourchette compte néanmoins assurer aux Strasbourgeois une visibilité régulière sur les ristournes proposées par la plupart des 200 restaurateurs locaux référencés. « Avec notre site, vante encore Patrick Dalsace, le client sait tout de suite si le restaurant a des disponibilités et quand. Il peut réserver en ligne comme sur le site de la SNCF. »

Neuf millions d’euros de chiffre d’affaires

Eric Westermann, chef étoilé du Buerehiesel ajoute : « Avec leur système de gestion des réservations, on n’a plus rien à faire. Le client rentre toutes les données dans l’ordinateur, et nous voyons immédiatement si c’est l’anniversaire de madame, s’il est allergique aux poivrons, etc. C’est génial, j’aurais aimé l’inventer ! » Comme beaucoup : après 5 ans d’existence, le site a engrangé un chiffre d’affaires de 9 millions d’euros en 2011. A raison de 2€ par couvert réservé et honoré.

L'AUTEUR
Marie Marty
Marie Marty
Journaliste indépendante, co-fondatrice de Rue89 Strasbourg. Membre de l'association des Journalistes - écrivains pour la nature et l'écologie.

En BREF

Enseignants et parents du collège Twinger déçus par la réponse de l’académie

par Pierre France. 1 843 visites. 3 commentaires.

Menacé d’une expulsion, le squat Bugatti mobilise ses soutiens mardi

par Pierre France. 1 144 visites. 6 commentaires.

La place des Halles évacuée pendant cinq heures mercredi

par Rue89 Strasbourg. 10 815 visites. 7 commentaires.