Enquêtes et actualité à Strasbourg et Eurométropole

Comment Roland Ries et le ministre turc Bekir Bozdag se sont évités dimanche

À la pose de la première pierre de la mosquée Eyyûb Sultan dimanche, le maire de Strasbourg et le préfet ne voulaient pas croiser le ministre turc. Le déroulé de la cérémonie a été modifié pour qu’ils ne se trouvent pas sur la même photo.

Édition abonnés
Comment Roland Ries et le ministre turc Bekir Bozdag se sont évités dimanche

Dimanche 16 octobre, la Confédération islamique du Mîlli Görüs tenait à Strasbourg dans le quartier de la Meinau la cérémonie de pose de la première pierre de >

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89 Strasbourg. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

#mosquée Eyyub Sultan

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options