Rue du maire Kuss, les ratés du réaménagement
L'actu 

Rue du maire Kuss, les ratés du réaménagement

actualisé le 03/07/2014 à 16h57

La difficile cohabitation rue du maire Kuss (photo G. Grieshaber)

La difficile cohabitation rue du maire Kuss (photo G. Grieshaber)

La rue du Maire Kuss dans le quartier gare a bénéficié d’un réaménagement complet. Mais de nombreuses voitures continuent de franchir les barrières et encombrent cet axe très fréquenté puisqu’il relie directement la gare et le centre-ville. Du coup, piétons et cyclistes doivent toujours se serrer et les conflits d’usage n’ont pas disparu.

Est-il possible d’être un cycliste détendu lorsqu’on arpente la rue du Maire Kuss depuis sa transformation ? Hélas non. Malgré un important réaménagement dans le cadre de la magistrale piétonne (pdf), la rue du Maire Kuss reste dangereuse pour les cyclistes lorsqu’ils l’arpentent dans le sens ville-gare.

Car la chaussée centrale ne permet toujours pas la cohabitation entre les voitures, qui continuent de franchir le barrage pourtant installé à l’entrée de la rue côté gare,  et les cyclistes et ceux-ci sont bien obligés d’emprunter les trottoirs ! Ils ont bien été élargis mais l’invasion des cyclistes n’était pas l’objectif. Les piétons n’apprécient évidemment pas cette intrusion. Au final, les conflits d’usage de cette voirie qui accueille 60 000 passages par jour n’ont pas été résolus par le réaménagement.

Un conflit d'usages, photo G. Grieshaber

Trottoirs plus larges, mais usages plus nombreux (photo G. Grieshaber)

Paul Meyer n’est pas satisfait

Plus étonnant, Paul Meyer, le nouvel adjoint au maire en charge du quartier de la gare, n’apprécie non plus ce nouvel aménagement. Rencontré sur place, la constatation du stationnement sauvage sur la rue a provoqué chez lui un agacement visible. Cependant, il explique avoir eu peu de retours sur cet aménagement et regrette le peu d’investissement du Conseil de quartier.

Le Conseil de quartier a bien exprimé des réserves sur cet aménagement, faisant valoir les difficultés que poserait la cohabitation cyclistes-voitures… Mais cet avis n’a pas été suivi. Le Conseil avait d’ailleurs suggéré que cette partie de la rue du Maire Kuss n’accueille plus de voitures du tout. 

Pour Paul Meyer, le réaménagement redonne bien de la place aux piétons, mais pas suffisamment aux cyclistes. Il met en avant les améliorations du marquage au sol et promet des modifications de détails, comme pourquoi pas supprimer cette poubelle au début de la rue, qui complique encore plus le trajet des cyclistes.

Mais fondamentalement pour Paul Meyer, « cet axe n’a pas vocation à recevoir des automobiles ». Ainsi, piétonniser complètement cette rue lui semble une bonne direction à prendre. Une étude qu’il a commandée devrait indiquer, entre autres, dans quelle mesure supprimer les voitures rue du Maire Kuss aurait des impacts sur la circulation automobile dans le quartier.

Le vélo, rue du Maire Kuss (photo G. Grieshaber)

Le vélo, rue du Maire Kuss (photo G. Grieshaber)

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : Strasbourg punit les cyclistes pour rassurer les piétons 

Sur Rue89 Strasbourg : Comment se déplacer écolo à Strasbourg

L'AUTEUR
Anna Matteoli
Anna Matteoli
Habitante du quartier gare et membre de l'Association des Habitants du Quartier Gare

En BREF

Un camp pour la « justice climatique » en Alsace

par Hélène Janovec. 435 visites. 6 commentaires.

Les maternités de Thann et d’Altkirch fermées dès novembre

par Pierre France. 808 visites. 5 commentaires.

L’A35 sera fermée une partie de l’été entre la Vigie et l’Elsau

par Hélène Janovec. 4 873 visites. 6 commentaires.