Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
La serre du Kaysersguet ne sera pas démolie, juste « démontée »
L'actu 

La serre du Kaysersguet ne sera pas démolie, juste « démontée »

par Pierre France.
Publié le 22 janvier 2014.
Imprimé le 27 novembre 2022 à 12:59
2 278 visites. 6 commentaires.
L'impressionnante serre du parc du Kaysersguet n'est plus aux normes de sécurité et doit être démontée (Photo EJ / Rue89 Strasbourg)

L’impressionnante serre du parc du Kaysersguet n’est plus aux normes de sécurité et doit être démontée (Photo EJ / Rue89 Strasbourg)

Toute la Robertsau s’indigne des travaux en cours dans l’ancienne villa du Kaysersguet, appelée à devenir le « lieu d’Europe » de Strasbourg. Cinq associations de quartier et de résidents ont déposé des recours gracieux auprès de la Ville pour faire cesser ces travaux, jugés peu respectueux du caractère patrimonial des lieux.

C’est pourquoi la Ville dit « stop ». Elle a mis les travaux en pause pour une durée de deux mois et indique qu’il n’a jamais été question de démolir la serre à proximité de la villa. Nawel Rafik Elmrini, adjointe au maire en charge des relations européennes, a été missionnée avec l’adjointe de quartier Nicole Dreyer, pour déminer le dossier. Lors d’une conférence de presse mardi après-midi, Nawel Rafik Elmrini a détaillé :

« Certes, la procédure part d’un “permis de démolir” mais c’est l’acte administratif qui s’appelle ainsi. Si on le consulte, on voit bien que la Ville a indiqué clairement qu’il s’agissait de démonter la serre en vue de son stockage et de son remontage, pas de la détruire. »

Extrait du permis de démolir  du 19 décembre 2013 (doc EJ / Rue89 Strasbourg)

Extrait du permis de démolir du 19 décembre 2013 (doc EJ / Rue89 Strasbourg)


Un « patrimoine jamais menacé »

Aaaaaah, voilà. Tout le monde avait donc mal compris et la situation de ce patrimoine en déshérence tout à coup sous les projecteurs n’a jamais été menacé par la municipalité. Et l’adjointe de continuer :

« Nous allons nous revoir avec les associations de quartier et les résidents, confirmer que nous sommes dans les mêmes dispositions quant à la sauvegarde du patrimoine autour de la ville Kaysersguet, puis les travaux pourront reprendre. Le remontage de la serre sera programmé dans une phase ultérieure des aménagements du lieu d’Europe. »

Les élues concèdent juste quelques erreurs sur la conservation des statues et déplorent que l’arche du puit ait été cassée pendant un déplacement. Mais indique-t-on aux service de la construction et du patrimoine, « ce sont des choses qui arrivent malheureusement, surtout avec des sculptures en grès ». Pour Nawel Rafik Elmrini et Nicole Dreyer, la polémique autour de ce dossier vient surtout de sa politisation, comme le précise la première :

« L’époque n’est pas neutre, nous ne sommes pas dupes. »

Voilà que même les petits oiseaux qui profitent du calme des lieux, et que les deux élues sont allées écouter à cinq heures du matin, sont à leur tour victimes de querelles politiciennes.

L'AUTEUR
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Lancement d’une association pour l’égalité de genre dans la culture samedi

par Pierre France. 386 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Une marche contre les violences sexistes et sexuelles samedi

par Maud de Carpentier. 270 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manifestation spontanée mercredi contre une conférence anti-avortement au Parlement européen

par Maud de Carpentier. 1 040 visites. 1 commentaire.
×