SEW Usocome va construire une nouvelle usine à Brumath
Société 

SEW Usocome va construire une nouvelle usine à Brumath

actualisé le 05/04/2012 à 07h23

La plate-forme d'activités départementale telle qu'elle a été photographiée par Google Street View. (DR)

La plate-forme d'activités départementale telle qu'elle a été photographiée par Google Street View. (DR)

L’entreprise SEW Usocome basée à Haguenau va construire une nouvelle usine à Mommenheim près de Brumath. Douze hectares de terrain ont été achetés pour y transférer une chaîne de montage et d’assemblage d’éléments de motorisation et les 350 à 400 employés qui vont avec.

En ces temps de crise industrielle, la construction d’une nouvelle usine mérite d’être signalée. SEW Usocome est une entreprise industrielle d’assemblage de moteurs et de réducteurs. L’entreprise emploie 1351 personnes sur un site déjà impressionnant de 50 000 m² à Haguenau. Mais ce n’est pas assez ! Car la société veut se développer dans l’assemblage de moteurs et de réducteurs pour les véhicules électriques, un créneau qui connait une croissance exponentielle.

Pour faire de la place à Haguenau, SEW Usocome s’est porté acquéreur d’une parcelle de 12 hectares à Mommenheim, près de Brumath, sur la plate-forme départementale d’activité, afin d’y construire une nouvelle usine. L’investissement engagera plusieurs millions d’euros. L’endroit est bien placé, à moins de 20 kilomètres du site de Haguenau et à proximité directe de la sortie 47 de l’autoroute A4. La totalité de la parcelle ne sera pas occupée immédiatement par la nouvelle entité, qui va accueillir des chaînes de montage et d’assemblage, une partie de la logistique et une partie des expéditions. SEW Usocome se ménage quelques réserves foncières. Entre 350 et 400 salariés de l’usine de Haguenau seront transférés à Mommenheim lorsque l’usine débutera sa production, une date estimée à l’été 2014. La nouvelle usine sera juridiquement une nouvelle société, dont le directeur général sera Michel Muntzenhutter, le dirigeant de SEW Usocome.

Pas d’engagement sur l’emploi

Sylvain Werner, délégué syndical de la CGT chez SEW Usocome, se réjouit de ce développement :

« C’est une bonne nouvelle pour l’entreprise. On regrette que les dirigeants n’aient pas pris d’engagement sur l’emploi et se soient bornés à nous dire que des embauches suivraient la demande. On veillera aussi à ce que les transports qui sont actuellement à la disposition des salariés pour les amener à l’usine de Haguenau existent aussi pour la nouvelle unité à Mommenheim. »

Les dirigeants de l’entreprise ont confirmé aux salariés qu’une production de plaques à induction pour recharger les véhicules électriques allait être lancée à Mommenheim.

Le groupe SEW Eurodrive, dont dépend SEW Usocome, emploie 12 000 personnes dans le monde, pour un chiffre d’affaires de l’ordre de 1,8 milliards d’euros. La filiale de Haguenau date des années 1960.

L'AUTEUR
Pierre France
Pierre France
Fondateur et directeur de la publication de Rue89 Strasbourg.

En BREF

Chutes à République !

par piet. 3 951 visites. 3 commentaires.

Lahti supplante Strasbourg pour la « capitale verte européenne 2021 »

par Rue89 Strasbourg. 1 190 visites. 11 commentaires.

Ce week-end, la rue du Jeu-des-Enfants devient la rue Alain Bashung

par Hélène Janovec. 1 740 visites. 4 commentaires.