Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Si la SIG se dote d’une nouvelle salle, ce sera un plus grand Rhénus
Sports 

Si la SIG se dote d’une nouvelle salle, ce sera un plus grand Rhénus

par Jean-François Gérard.
Publié le 30 janvier 2016.
Imprimé le 08 août 2022 à 04:11
4 954 visites. 17 commentaires.

De vraies loges VIP et plus de places. C’est le projet d’extension du Rhénus, la salle de SIG. Le club de basket de Strasbourg veut se doter d’une arena, qui serait un lieu de vie du Wacken même en dehors des jours de match. Reste à trouver un sponsor pour co-financer l’opération.

On en sait un peu plus sur le projet d’une nouvelle salle pour la SIG Basket. Lorsqu’en mai 2015, son président Martial Bellon affirmait pour la première fois l’ambition de se doter d’un nouvel équipement, l’idée portait soit sur un agrandissement de l’actuel Rhénus Sport, soit d’une nouvelle salle autre part à Strasbourg. Si les financeurs sont trouvés d’ici la fin de l’été, ce sera bel et bien un agrandissement du Rhénus au Wacken.


Strasbourg et Illkirch vendent leurs actions

La Ville de Strasbourg, l’Eurométropole de Strasbourg et la Ville d’Illkirch-Graffenstaden ont revendu leur parts dans le club de la SIG. Les actions, qui représentaient 51% du capital de l’entreprise, sont vendues à leur prix initial à Sig & Entreprises, un groupement d’une quarantaine d’entreprises qui possèdent chacune une action de 5 000€. La transaction représente très précisément un gain de 100 763 euros pour la Ville de Strasbourg, 82 394 euros pour l’Eurométropole et 20 732 euros pour Illkirch-Graffenstaden. Sig & Entreprises devient actionnaire majoritaire du club avec 87% des parts. Les supporters rassemblés dans Sig & Territoires détiennent 12% des actions restantes, tandis que 1% appartiennent aux propriétaires initiaux.

Avec des commerces, les alentours de la future « arena » de la SIG doit devenir un lieu de vie du futur quartier d’affaire du Wacken, où de nombreux logements seront construits. Mais la SIG n’en est pas encore là. Elle doit d’abord trouver un sponsor pour co-financer la structure, car elle a décidé de ne pas faire appel à la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg, aux finances contraintes.

D’après des études de faisabilité, deux options sont possibles. Une extension pour passer de 6 200 à 8 007 places, une autre pour atteindre environ 10 000 places. L’intérêt de ces agrandissements serait aussi d’augmenter la capacité en places VIP, notamment avec la construction de véritables loges, un équipement qui n’existe pas dans la salle actuelle.

Avec ces équipements, le club espère continuer à augmenter son budget d’environ 6,5 millions d’euros à 9 millions, sans que la participation des collectivités territoriales augmente.

Le coût de l’agrandissement à 8007 places s’évalue entre 21 et 22 millions d’euros (HT), tandis que celle à 10 000 places serait de l’ordre de 25 millions euros. Quelle que soit l’option retenue, il faudra aussi compter 3,5 à 4 millions d’euros pour les 3 000m² d’espaces commerciaux destinés à la location. Ils se situeraient sur l’actuel parking VIP le long du canal de la Marne au Rhin.

Un sponsor pour donner le nom à la salle

À l’arrière du Rhénus, un stade d’entrainement serait construit, puisque l’actuelle salle du Tivoli sera détruite pour faire place au nouveau théâtre du Maillon. Un parking serait ajouté sur une partie du Hall Rhénus. Pour continuer à jouer pendant les travaux, un deuxième toit serait d’abord construit pour ajouter un niveau au-dessus des gradins, avant d’enlever l’actuel plafond.

Comme évoqué l’année dernière, la SIG fera appel à sponsor qui donnera son nom à la future arena (ce que l’on appelle le naming ou parrainage) en prenant en charge une partie des coûts. Martial Bellon a cité l’exemple de Kinder pour le Palais des Sports de Rouen, qui verse 5 millions d’euros, étalés sur 10 ans. D’après nos informations, deux établissements bancaires ont fait part de leur intérêt. Martial Bellon n’a pas souhaité aborder les négociations commerciales, mais l’objectif est d’avoir un sponsor d’ici le mois de septembre.

Aller plus loin

Sur Rue89 Strasbourg : La SIG veut un sponsor pour une nouvelle salle
Sur Rue89 Strasbourg : Martial Bellon : « La SIG peut devenir un des 20 grands clubs européens » (grand entretien)

Article actualisé le 02/05/2017 à 15h39
L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Retour de la Grande braderie ce samedi : transports gratuits et sécurité renforcée

par Lucie Lefebvre. 1 477 visites. 7 commentaires.

L’association Deaf Rock veut continuer d’accueillir des services civiques

par Pierre France. 718 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Pollution du Rhin après l’incendie d’un centre de tri de déchets industriels

par Nicolas Cossic. 3 343 visites. 2 commentaires.
×