Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Soutiens la musique indépendante à la fête du disque samedi
Culture 

Soutiens la musique indépendante à la fête du disque samedi

par Morgane Milesi.
Publié le 4 juin 2017.
Imprimé le 28 mai 2022 à 18:24
1 774 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Samedi 10 juin, la Fédération des Labels d’Alsace (Fédélab) organise sa première fête du disque aux Kawati Studios à Strasbourg, en marge du festival Contre-temps. Concerts, bourse aux disques et foodtruck… L’occasion de valoriser la musique indépendante en associant l’utile à l’agréable.

La musique se divise en deux mondes parallèles : les majors, et les autres. Les indépendants. Ceux qui, actuellement, font vraiment le boulot. Ils découvrent, ils aident, ils accompagnent, ils développent, ils valorisent. Bref, ce sont eux qui garantissent aux amoureux de la musique, choix et diversité musicale. En Alsace, ces acteurs indépendants de la filière des musiques actuelles se sont regroupés en une fédération, la Fédélab. Depuis fin 2013, une dizaine de labels (Hell Prod, collectif KIM, #14 records, October Tone Records, AROS Prod, etc) partagent les savoirs, les savoirs-faire, les réseaux. Ils savent que c’est la clé de la survie de ces « petites mains » qui œuvrent sans relâche pour les artistes. Et organisent samedi 10 juin leur première Fête du Disque.

Allan Ros est en tournée après la livraison de son premier album (Photo Valéry K / Facebook)


Bourse aux disques des labels

Ces labels et les artistes défendus ne seraient rien sans public. Un public pour écouter les artistes, un public pour acheter des disques, un public pour soutenir et faire vivre toute la filière. C’est là donc qu’intervient la Fête du Disque, initiative de la Fédélab en parallèle de Contre-temps, pour provoquer la rencontre. Le lieu? Kawati studios. Sur le chemin des Deux-Rives, l’endroit étonne. Une cour au calme et des studios d’enregistrement pour les groupes du coin garantissent habituellement les meilleurs conditions pour les répétitions et les enregistrements des artistes.

Samedi, la cour sera investie, dès 15h, par une trentaine d’exposants pour une bourse aux disques. Labels, disquaires et distributeurs indépendants seront là pour vous présenter toutes les sorties de leurs artistes (et plus) disponibles à la vente. De quoi fouiner dans les bacs à disques avec plaisir, et dénicher quelques découvertes intéressantes. De quoi profiter aussi de la présence des mieux placés pour conseiller et orienter les choix selon les goûts.

Marathon concerts dans les studios

Du côté des studios, les concerts iront bon train, avec un planning dense et riche de sets totalement gratuits. 13 groupes représenteront 8 structures et se produiront de 15h30 à plus de 23h. Bien sûr, seront présents des groupes bien connus du circuit strasbourgeois, comme Joy & Glory et Petseleh pour le collectif KIM, ou Thomas Schoeffler Jr pour Hell Prod. Mais à leurs côtés, on conseille aussi d’aller écouter des artistes comme Martin Rahin, parisien à l’écriture ciselée pour des pépites en français. Ou encore Undervoid, qui clotûrera la soirée avec son rock dans la droite lignée de Noir Désir, en plus énervé.


Clip de La Paresse, réalisé par Daniel Everett Patrick

Et puisque le programme court sur une bonne partie de la journée, la Fédélab a aussi prévu la présence d’un foodtruck ainsi qu’un DJ set pour les temps creux. Un joli programme pour passer son week-end en musique et soutenir la musique indépendante en Alsace, dans toute sa richesse.

Plus d’infos

Sur Facebook : la page de l’événement

Le site de la Fédélab

Article actualisé le 06/06/2018 à 18h16
L'AUTEUR
Morgane Milesi
Morgane Milesi
Pigiste concerts ici. Rédactrice musique ailleurs. Gig trotter & music addict.

En BREF

Législatives : le Rassemblement national investit à nouveau la candidate pro-russe Tamara Volokhova

par Achraf El Barhrassi. 2 635 visites. 1 commentaire.

Le tribunal décide de l’expulsion sous 48 heures du squat quai Jacoutot

par Thibault Vetter. 1 165 visites. 2 commentaires.

Le salon Bio&Co va projeter un documentaire anti-vaccins réalisé par un complotiste

par Achraf El Barhrassi. 6 078 visites. 22 commentaires.
×