Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
À Strasbourg, des associations écologistes appellent à se mobiliser dimanche pour une loi Climat « plus ambitieuse »
L'actu 

À Strasbourg, des associations écologistes appellent à se mobiliser dimanche pour une loi Climat « plus ambitieuse »

par Manuel Magrez.
Publié le 5 mai 2021.
Imprimé le 20 juin 2021 à 21:09
1 158 visites. 1 commentaire.

Plusieurs collectifs écologistes strasbourgeois appellent à la mobilisation dimanche 9 mai à 14h, place d’Austerlitz. Ils demandent aux parlementaires de revoir à la hausse les exigences de la loi Climat, pas assez ambitieuse selon eux.

Dimanche 9 mai à 14h, place d’Austerlitz. Le rendez-vous est donné par Alternatiba et 11 autres organisations écologistes et syndicales. À l’occasion de cette marche, elles appellent à revoir la loi « Climat et résilience », portée par le gouvernement et adoptée en première lecture par l’Assemblée nationale le 4 mai.

Une loi pas assez ambitieuse

Cette loi, elle est décevante selon les militants qui appellent au rassemblement. « Tous les sujets à prendre en compte sont traités, mais ça ne va pas assez loin » regrette Zoé Mary, porte-parole d’Alternatiba Strasbourg. Elle ajoute un exemple : « On plaidait pour un accès à l’aide à la rénovation énergétique généralisé, mais dans le projet adopté il y aura des conditions à remplir ».

Les militants avancent d’autres exemples de déception devant cette loi, qui devrait être examinée au Sénat au mois de juin. La Convention citoyenne pour le climat, composée de 150 citoyens tirés au sort, demandait l’interdiction pure et simple de la publicité des produits les plus émetteurs de gaz à effets de serre « comme les SUV » précise Zoé Mary. Proposition non retenue par les députés. La version actuelle interdit la publicité pour la « commercialisation et la promotion » des énergies fossiles, mais qui de fait « sont rares dans les publicités », relève le Réseau Action Climat.

Aller plus loin

Par Réseau Action Climat : Le climatomètre

La déception des résultats de la Convention citoyenne pour le climat

L’adoption de la loi « Climat et résilience » suit la clôture de la convention citoyenne pour le climat (CCC), dont une partie des participants est déçue par ce qu’en a fait le gouvernement. « Pour nous les propositions de la CCC vont assez loin et sont pertinentes », note Zoé Mary, qui aimerait que la loi les reprenne.

En 2019, les marches pour le Climat s’enchainaient sans masque et sans distanciation physque. (photo Rue89 Strasbourg / Flickr / cc)

Parmi ces 149 propositions, il y avait par exemple l’obligation de la rénovation thermique pour les propriétaires et bailleurs sociaux ou encore l’obligation de l’affichage de l’émission de gaz à effet de serre des produits dans les publicités ou les magasins. Ou encore l’interdiction des voyages en avion lorsqu’une alternative en train de quatre heures existe, seuil abaissé à 2h30 par la majorité présidentielle.

Même si le texte de loi a déjà été adopté en première lecture par l’Assemblée nationale, il peut encore être modifié par les sénateurs. L’objectif des organisateurs de la manifestation est en premier lieu de « montrer que nous sommes déterminés à ce qu’un texte plus ambitieux voit le jour ».

Y aller

Loi Climat, la marche d’après : dimanche 9 mai à 14h, place d’Austerlitz à Strasbourg-Krutenau.

L'AUTEUR
Manuel Magrez
Manuel Magrez
Etudie le journalisme dans les Côtes-d'Armor et de passage dans l'Est. Intéressé par les sujets de société, santé et politique.

En BREF

Elections régionales : « J’ai reçu un texto du RN. Comment ont-ils trouvé mon numéro ? »

par Lola Manecy. 1 834 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Au tribunal administratif, le rapporteur public demande de reprendre les « compensations » au GCO

par Jean-François Gérard. 1 340 visites. 4 commentaires.

Avec Médecin de nuit, Elie Wajeman prend le pouls d’un Paris noctambule, entre Subutex et solitude

par Manon Charbonnier. 359 visites. 1 commentaire.
×