Pour « Strasbourg mon amour », la Cathédrale déplacée… à la Krutenau !
L'actu 

Pour « Strasbourg mon amour », la Cathédrale déplacée… à la Krutenau !

Insolite. Sur l’affiche de la cinquième édition de « Strasbourg mon Amour », la Cathédrale de Strasbourg se retrouve en plein cœur du quartier étudiant de la Krutenau, entre la Bourse et l’Esplanade.

Le mois de février est l’un des plus creux pour l’hôtellerie et la restauration à Strasbourg. Alors depuis 2013, l’autoproclamée capitale de Noël s’est aussi mise en tête de devenir la « capitale de l’amour », autour des dates de la fête commerciale de la Saint Valentin, le 14 février.

Selon l’office du tourisme, les différentes manifestations avaient attiré 55 000 personnes en 2016, même si l’organisateur regrettait qu’il s’agisse beaucoup de locaux et peu de touristes qui viennent à l’hôtel.

La cathédrale visible depuis le pont Saint-Martin

L’affiche de la 5e édition, qui se déroulera du 10 au 19 février 2017, a été dévoilée mi-décembre. Elle met en scène deux jeunes amoureux. Malgré les températures frisquettes de février, un costume et une robe courte suffit à les habiller. Portés par leur amour, ils s’envolent même dans la nuit claire strasbourgeoise. Autour d’eux, pas un passant ne vient perturber ce regard intense et romantique.

saint-valentin-bis

Une vue idyllique, un peu trop belle pour être vraie. (Photo Strasbourg Mon Amour / Agence VO)

Dans le fond, une magnifique vue depuis le pont Saint-Martin à la Petite-France. L’Ill coule paisiblement sous leurs pieds. L’école rouge style art déco Saint-Thomas, construite par l’architecte Fritz Beblo, comme les Bains municipaux, se tient fièrement sur la gauche. Trop beau pour être vrai ? Un peu. Dans le fond, la Cathédrale qui identifie Strasbourg se dresse mais elle est placée… en plein cœur du quartier de la Krutenau. Une nouvelle attraction cette année ?

Un collage

Pas tout à fait explique Benjamin Voituriez, co-directeur de l’agence de communication Vo, qui a réalisé l’affiche :

« C’est un collage avec plusieurs éléments de Strasbourg. On l’avait déjà fait par le passé. La partie droite est le quai de la petite France, près des ponts couverts. Et puis la Cathédrale est un incontournable chaque année. Ce ne sont que des vraies photos, les deux mannequins ont posé en studio. »

On est allé vérifier sur place un jour sans brouillard, pas de cathédrale à l’horizon. Au premier plan, un lampadaire occupe le milieu du pont.

pont-saint-martin

Pas de cathédrale dans le fond, mais la vue du pont Saint Martin avec les lumières d’hiver est quand même sympa (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Le programme complet sera connu début janvier. Et si le montage devait susciter des réactions moqueuses ou amusées, c’est qu’il aura au moins réussi à faire parler de lui, ce qui est souvent un bon point dans le monde de la pub.

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Les infirmières scolaires peuvent désormais soutenir le personnel des hôpitaux et des Ehpad

par Guillaume Krempp. 859 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

À Koenigshoffen, un jeune homme en possession de cannabis frappé par des policiers

par Florian Schotter. 6 594 visites. 8 commentaires.

Fred Ficus, DJ producteur : « Dans six mois, trois fois plus d’albums publiés »

par Florian Schotter. 588 visites. Aucun commentaire pour l'instant.