Une navette fluviale de Strasbourg à Saverne pour remplacer 5 800 camions ?
Vigies 

Une navette fluviale de Strasbourg à Saverne pour remplacer 5 800 camions ?

actualisé le 10/06/2015 à 10h17

À LIRE SUR

INFLUENCES RHÉNANES

Une navette pourrait bientôt transporter les conteneurs sur le canal entre Strasbourg et Saverne (Photo : Influences Rhénanes)

Une navette pourrait bientôt transporter les conteneurs sur le canal entre Strasbourg et Saverne (Photo : Influences Rhénanes)

Sur le canal de la Marne au Rhin, vogueront bientôt les conteneurs. C’est le projet porté par le Port autonome de Strasbourg (PAS), Voies navigables de France (VNF) et la Région Alsace selon le site d’informations économiques Influences Rhénanes. Une navette inédite, assez grande pour transporter 12 conteneurs (contre 2 dans le meilleur des cas avec les péniches actuelles) est en cours de développement.

Actuellement, au moins quatre entreprises font régulièrement transiter des marchandises entre Strasbourg et Saverne et ce projet permettrait d’éviter 5 800 trajets en camion chaque année.

« Plus écologique à la tonne transportée », comme le souligne le PAS, le transport par voie d’eau serait en plus assuré grâce à des propulseurs utilisant du gaz naturel liquéfié (GNL), moins émetteur de CO2, de SO2 (soufre) et NOx (oxyde d’azote). Des décisions sont attendues dans les semaines à venir sur le lancement du projet.

Lire l’article complet sur Influences-Rhenanes.eu

L'AUTEUR
Leïla Marchand
Leïla Marchand
Ex-journaliste à Ouest-France, je termine deux années de formation au journalisme web à Metz. Je suis à la rédaction de Rue89 Strasbourg pour le mois de juin.

En BREF

Vendredi 26 avril, une marche contre les violences conjugales et les féminicides

par Cassandre Leray. 502 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le Conseil des ministres a prononcé la dissolution du Bastion social

par Guillaume Krempp. 523 visites. 1 commentaire.

La CGT appelle les salariés de Sew-Usocome à se mobiliser lundi

par Cassandre Leray. 1 910 visites. 2 commentaires.