Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Invasion de food trucks dans le quartier gare samedi 8 juillet
Vie pratique 

Invasion de food trucks dans le quartier gare samedi 8 juillet

par Mathilde Piaud.
Publié le 6 juillet 2017.
Imprimé le 04 octobre 2022 à 19:00
2 905 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Samedi 8 juillet, 40 camions-cuisines (food trucks) et une vingtaine de stands proposeront des spécialités culinaires du monde à l’occasion du Strasbourg Street Food Festival. Le festival a dû revoir son organisation après le succès inattendu de la première édition l’an dernier.

Samedi 8 juillet aura lieu la deuxième édition du Strasbourg Street Food Festival (SSFF). Pour l’occasion, quarante food trucks, des camionnettes qui emportent une cuisine, installés rue de la Course, Petite rue de la Course et rue Déserte dans le quartier gare proposeront des spécialités culinaires issues des quatre coins du monde. Les commerçants du quartier ne seront pas en reste et certains proposeront des plats exclusifs pour l’évènement. Au total, plus de 60 points de ventes seront présents sur le site ouvert au public de 10h à 22h30.

40 food trucks seront présent au Strasbourg Street Food Festival

De la cuisine, de la musique et de la solidarité

Le festival revendique son identité « éthique et ethnique ». Vicky Djama, gérante du restaurant La Ruche aux deux Reines et organisatrice de l’événement explique :

« Quand on dit « food truck », on pense aux burgers. Mais nous ce n’est pas notre concept. Il y a bien quelques burgers mais ils sont bio, vegan et viennent d’un circuit court. Ce qu’on veut privilégier, c’est les différentes cuisines du monde avec des produits de qualité. »

L’exotisme ne se limitera toutefois pas aux assiettes. Tout au long de la journée, des groupes de musique se relaieront pour animer les rues avec au programme de la musique des Balkans, de Colombie ou encore du Sahara.

L’organisation a également tenu à placer la solidarité au cœur du festival avec des stands tenus par des associations humanitaires. A titre d’exemple, un point de vente sera tenu par des réfugiés syriens qui proposeront leurs spécialités. L’association La Cantine social club sera elle aussi présente sur le festival.

Les spécialités culinaires d’une vingtaine de pays seront proposées aux visiteurs.

Des mesures de sécurité renforcées

Après le succès mal anticipé de l’édition précédente (30 000 visiteurs), le festival a dû revoir son organisation comme le détaille Vicky Djama :

« L’année dernière, on ne s’attendait pas à une telle affluence, on n’était pas préparé. A la fin du festival, il y avait des déchets partout ! Cette fois on va être vigilant, le tri des déchets se fera directement sur le site. Une vingtaine de bénévoles auront pour seule mission d’assurer la propreté des lieux et on fera appel à une société privée pour le nettoyage, même si c’est plus coûteux. »

Un coût amorti par le prix des emplacements payés par les propriétaires de food trucks, soit 250€ chacun.

Comme toute manifestation d’envergure, la sécurité sera renforcée sur le site qui sera délimité par des barrières. Les points d’accès seront contrôlés et les sacs fouillés. Les forces de l’ordre effectueront également des rondes parmi les visiteurs.

Pour les amateurs de nourriture cuisinée dans la rue, Strasbourg accueillera un autre festival, le Street Bouche Festival les 16 et 17 septembre, à la Coop et également centré sur la street food privilégiant les produits de saison, locaux et responsables.

L'AUTEUR
Mathilde Piaud
Mathilde Piaud
Journaliste qui garde un œil sur la société et la politique, avec un penchant pour la photographie.

En BREF

Le Conseil d’État maintient la suspension du confinement de Stocamine

par Pierre France. 572 visites. 1 commentaire.

Sobriété : l’Eurométropole refroidit l’ambiance

par Jean-François Gérard. 8 708 visites. 11 commentaires.

Suicide de Dinah : le parquet de Mulhouse classe sans suite la plainte des parents pour harcèlement

par Guillaume Krempp. 944 visites. 3 commentaires.
×