Nouveaux tarifs Primo et Presto des trains régionaux : ce que ça change
Vie pratique 

Nouveaux tarifs Primo et Presto des trains régionaux : ce que ça change

Deux formules permettent d’économiser sur les tarifs des billets des trains régionaux (TER) du Grand Est : Primo pour les moins de 26 ans et Presto pour tous les autres. Ces cartes et abonnements permettent d’obtenir des réductions de 30 à 50% en semaine et jusqu’à 70% les week-ends.

Il aura fallu près de deux ans à la Région Grand Est pour harmoniser les tarifs des trains régionaux, qui concerne désormais des trains qui vont de Strasbourg à Reims. À la rentrée, la tarification des trains express régionaux (TER) Grand Est s’articule autour de deux classes d’âge : les moins de 26 ans et les autres. Terminés les tarifs liés au statut : étudiants, salariés…. Les voyageurs n’auront plus besoin d’attestations scolaires ou patronales pour bénéficier d’abonnements.

Primo : 50 à 70% de réduction pour les moins de 26 ans

Deux formules sont proposées pour les moins de 26 ans, la carte et l’abonnement Primo. La carte Primo correspond à l’évolution de la carte Tonus. Pour 20€ par an (10€ exceptionnellement tout le mois de septembre), elle permet d’acheter des billets à tarifs réduits pendant un an sur l’ensemble du réseau TER Grand Est. Les détenteurs de la carte Primo bénéficient de 50% de réduction en semaine, comme le permettait déjà la carte Tonus. Cependant, la nouvelle carte donne également droit à 70% de réduction le week-end par rapport au tarif normal.

Parallèlement à cette carte, la Région lance l’abonnement Primo, qui permet aux 12-26 ans de circuler à tarifs réduits sur un trajet TER Grand Est de leur choix. Le jeune usager peut choisir entre un abonnement hebdomadaire (valable sept jours consécutifs), mensuel (du premier au dernier jour du mois) ou annuel (les mensualités étant calculées sur la base de 10,5 mois payés pour 12 mois circulés, 1,5 mois d’abonnement est donc offert).

L’abonnement Primo peut également être associé à un ou deux abonnements aux services de transport en commun de certaines villes de la région, pour bénéficier d’une réduction. Des accords ont été conclus avec la CTS à Strasbourg, Trace à Colmar, Soléa à Mulhouse, Stan à Nancy, la Met’ à Metz et Imagine à Epinal.

Presto : 30 à 70% de réduction

Les personnes de plus 26 ans peuvent souscrire à l’abonnement et à la carte Presto, qui fonctionnent de la même manière. L’abonnement Presto se décline sous les mêmes formules hebdomadaire, mensuelle et annuelle. Il peut également se combiner avec un ou deux abonnements aux services de transport en commun dans les principales villes du Grand Est.

En fait, la carte Presto est l’évolution de la carte Réflexe, seul le nom change. Pour 30€ par an, elle donne droit à 30% de réduction en semaine et 70% de réduction le week-end sur le tarif du billet de train. Trois accompagnateurs peuvent voyager avec ce tarif réduit les samedis et les dimanches.

Les titulaires des actuelles cartes Tonus et Réflexe n’ont aucune démarche particulière à effectuer pour bénéficier des nouveaux tarifs à la rentrée. Les cartes Tonus et Reflexe restent valables jusqu’à la fin de leur validité.

Les abonnements Primo/Presto: combien ça coûte?

Les abonnements Primo et Presto sont définis selon un barème kilométrique propre à chaque abonnement. La nouvelle gamme tarifaire du Grand Est prévoit deux barèmes distincts :

  • Un barème pour les abonnés Primo. Le prix sera en moyenne 20% moins cher qu’actuellement, assure la Région, avec des variation en fonction des anciennes régions. En Lorraine, où les prix étaient déjà les moins chers dans la nouvelle grande région, les prix ne devraient pas varier.
  • Un barème pour les abonnés Presto, basé sur l’actuelle courbe d’abonnement de travail d’Alsace et de Lorraine. Le montant des abonnements est donc inchangé pour les salariés d’Alsace et de Lorraine. Pour la Champagne Ardenne, le montant de l’abonnement sera inchangé pour les courtes distances et sera moins cher pour les trajets longs.

Pour un même trajet, le prix varie aussi en fonction de la formule retenue (hebdomadaire, mensuelle ou annuelle). Ainsi, le coût d’une formule hebdomadaire est proportionnellement supérieur à celui d’une formule mensuelle ou annuelle. A titre d’exemple, pour un abonnement Presto en seconde classe reliant Colmar à Strasbourg, la formule hebdomadaire coûtera 35€, la formule mensuelle 125,80 € et la formule annuelle 110,10 € par mois. Par ailleurs, pour les salariés, 50% des abonnements Primo et Presto peuvent être pris en charge par leurs employeurs.

A compter du 1er septembre, les tarifs des trains régionaux seront harmonisés à l’échelle de la région Grand Est. (Photo Jérôme Bassin/ Flickr / cc)

Des tarifs solidaires légèrement modifiés

Les tarifs pour les demandeurs d’emploi, les personnes en formation et les personnes à faibles ressources évoluent également. Le billet Formation-Emploi Grand Est remplace les Pass Emploi et Pass Formation, et la Carte Solidaire succède au Pass Mobilité. Des justificatifs sont à fournir pour ces nouveaux tarifs solidaires.

Le billet Formation-Emploi Grand Est permet aux demandeurs d’emploi de profiter d’un tarif préférentiel. Grâce à un document délivré par Pôle Emploi ou les missions locales du Grand Est, les chômeurs peuvent bénéficier de 80% de réduction pour se déplacer pendant deux jours dans le cadre de leur parcours d’insertion professionnelle (entretiens d’embauches, participation aux concours, forum des métiers, formations etc.). Ce document doit être présenté avec le titre de transport à chaque contrôle.

Pour les personnes à faibles ressources, les conditions d’accès sont modifiées avec la création de la carte Solidaire TER Grand Est. Gratuite et valable un an, cette carte offre 80% de réduction, comme le faisait déjà l’ancienne offre, le Pass Aide Mobilité. Mais contrairement à l’ancien Pass, ce ne sont plus les revenus qui sont pris en compte. Pour avoir droit au nouveau tarif solidaire, il faut être bénéficiaire de la CMU-C (Couverture Maladie Universelle Complémentaire). Une attestation délivrée par la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) doit être envoyée par voie postale pour obtenir la carte Solidaire TER Grand Est. Toutefois, les Pass Aide Mobilité en cours de validité restent valables.

Des billets pour multiplier les trajets

Les carnets de billets, auparavant seulement valables dans les départements du Bas-Rhin, du Haut-Rhin, sont désormais applicables à toute la région Grand Est. Les réductions restent les mêmes (25% de réduction en 2ème classe pour le carnet de 10 billets et 40% d’économie en 1ère classe pour les carnets de 5 billets). Le tarif Mini-Groupe permet quant à lui de bénéficier de 50% de réduction par personne pour des groupes de 2 à 5 personnes, les week-ends et jours fériés, sur un trajet simple ou un aller-retour.

1 676 trains circulent quotidiennement sur le réseau Grand Est en 2017, transportant chaque jour 165 000 voyageurs. Avec ces nouveaux prix, la Région, principal financeur des trains régionaux, espère voir le nombre d’utilisateurs augmenter. La Région Grand Est n’est pas la seule à avoir défini une nouvelle gamme tarifaire. Un équivalent sera lancé en Bourgogne Franche-Comté à la fin de l’été.

L'AUTEUR
Louise Gerber
Louise Gerber
Stagiaire le temps d'un été à Rue89 Strasbourg. Franco-un-peu-allemande touche-à-tout, étudiante à Lille.

En BREF

Manifestation à vélo vendredi, pour que Schiltigheim devienne cyclable

par Cassandre Leray. 445 visites. 2 commentaires.

La loi sur l’Alsace devant l’Assemblée nationale fin juin

par Cassandre Leray. 636 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le Marché des créateurs revient place de Zurich dans une version augmentée

par Tristan Kopp. 1 125 visites. 1 commentaire.