Enquêtes et informations locales
Enquêtes et informations locales
Thierry Sother élu à la tête du Parti socialiste bas-rhinois
L'actu 

Thierry Sother élu à la tête du Parti socialiste bas-rhinois

par Jean-François Gérard.
Publié le 1 octobre 2021.
Imprimé le 16 août 2022 à 01:07
1 293 visites. 1 commentaire.

Collaborateur auprès des élus strasbourgeois et membre de la direction sortante, Thierry Sother a remporté le suffrage interne auprès des militants.

Thierry Sother, 39 ans, est le nouveau premier secrétaire fédéral du Parti socialiste du Bas-Rhin (PS67). Candidat pour la première fois, il faisait partie de l’équipe de direction sortante et s’en réclamait. Les militants du département lui ont accordé 61,45% des voix. Il succède à Pernelle Richardot, à la tête du PS67 depuis 2015 et qui ne se représentait pas.

Thierry Sother est collaborateur de groupe auprès des élus et élues socialistes de la Ville et de l’Eurométropole de Strasbourg depuis 2015. Depuis les élections municipales, ces derniers sont désormais à mi-chemin entre la majorité et l’opposition aux écologistes, sur fond de tensions. Face à lui, la conseillère régionale Linda Ibiem a réuni 38,55% des suffrages. Elle critiquait une gestion trop centralisée, un manque de débats internes de fond, ainsi que de dialogue avec les autres formations à gauche, qui selon elle ont conduit au recul des socialistes dans les territoires ruraux comme à Strasbourg. (voir notre article sur cette élection)

Thierry Sother est le nouveau patron des socialistes bas-rhinois. (photo JFG / Rue89 Strasbourg)

Une des premières actions de Thierry Sother sera de lancer une campagne d’adhésion une fois le, ou sûrement la candidate, socialiste à l’élection présidentielle désignée par un vote des militants français le 14 octobre. Sauf spectaculaire retournement de situation, ce devrait être Anne Hidalgo. La fédération a besoin de forces vives, alors qu’elle ne compte plus que 336 adhérents à jour de cotisation pour ce vote qui a rassemblé 169 votants (50,3% de participation).

Les législatives en ligne de mire

Thierry Sother devra également constituer un secrétariat fédéral autour de lui pour gérer le fonctionnement du PS67 :

« L’objectif est désormais d’aller de l’avant et rassembler sur cette base. Je suis ouvert à travailler avec toute personne qui se retrouve dans mes engagements. Il faut aussi féliciter les secrétaires de section qui sont moins visibles, mais ont été élus hier soir. »

D’un point de vue stratégique, il aura à gérer l’épineuse question des accords et investitures aux élections législatives de juin 2022 dans les 9 circonscriptions du Bas-Rhin. Les investitures sont données par la direction nationale, mais après un vote consultatif des militants locaux. Thierry Sother et la nouvelle direction locale ne sont pas tout à fait sur la même ligne que la direction nationale, puisque le « texte d’orientation » présenté contre Olivier Faure l’a emporté dans le Bas-Rhin, soutenu entres autres par Thierry Sother. Le mandataire était Mathieu Cahn, également premier secrétaire (2005-2015) avant Pernelle Richardot et ancien élu strasbourgeois.

Traditionnellement, le Parti socialiste tient un congrès à l’issue des élections législatives, ce qui remet en jeu les fonctions de direction. Les socialistes d’aujourd’hui retrouveront-ils le plaisir de militer ensemble ou les élections mèneront-t-elles à une nouvelle « recomposition » du paysage politique local ?

Aller plus loin

L'AUTEUR
Jean-François Gérard
Jean-François Gérard
A rejoint la rédaction de Rue89 Strasbourg à l'été 2014. En charge notamment de la politique locale.

En BREF

Retour de la Grande braderie ce samedi : transports gratuits et sécurité renforcée

par Lucie Lefebvre. 1 587 visites. 7 commentaires.

L’association Deaf Rock veut continuer d’accueillir des services civiques

par Pierre France. 830 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Pollution du Rhin après l’incendie d’un centre de tri de déchets industriels

par Nicolas Cossic. 3 444 visites. 2 commentaires.
×