Télévision : haute-définition en avril, voici comment conserver ses chaînes
L'actu 

Télévision : haute-définition en avril, voici comment conserver ses chaînes

Pas de panique : votre écran ne diffusera pas soudainement de la neige (Photo NM / Rue89 Strasbourg /cc)

Pas de panique : votre écran ne diffusera pas soudainement de la neige (Photo NM / Rue89 Strasbourg /cc)

Nom de code : « Nuit Bleue ». Dans la nuit du 4 au 5 avril, les 25 chaînes de la télévision numérique terrestre (TNT) passeront en haute-définition (HD), et plus exactement du format MPEG-2 à MPEG-4. Jusqu’ici, 4 chaînes disposent d’une diffusion dans les deux formats : TF1, France 2, M6 et Arte. Quinze ne sont diffusées qu’en définition standard, et six déjà en MPEG-4 uniquement. Un changement « salutaire » pour Nicolas Curien, membre du CSA :

« La haute définition est d’une qualité 4 fois supérieur au standard : sur un grand écran, on peut reconnaître un collègue dans les tribunes de Roland Garros ! »

Un changement en faveur des services mobiles

La généralisation de la haute définition est due au transfert d’un tiers de la bande hertzienne des 700 MHz, actuellement utilisée pour la diffusion télévisuelle, aux services mobiles, toujours plus en demande pour étendre les réseaux 4G. À la suite d’enchères fin novembre, ces fréquences ont été cédées par l’État aux quatre opérateurs mobiles français pour 2,8 millions d’euros. L’utilisation de la norme MPEG-4 permettra de diffuser la TNT sur une bande de fréquences plus étroite.

Pour ne pas se retrouver, perplexe, devant un écran noir au matin du 5 avril, il convient de s’assurer que son téléviseur soit compatible avec la norme MPEG-4, et le cas échéant, de se munir d’un adaptateur au plus vite. Si vous avez arraché il y a bien longtemps le petit autocollant « TNT HD » de votre poste, pas de panique : il y a d’autres moyens de le savoir. Le premier test est simple : allumer sa télévision, et zapper sur Arte. Si le sigle « HD » n’apparaît ni sur la chaîne 7 ni sur la 57, il est temps d’agir.

Mieux vaut avoir un poste récent et une box

Les principaux concernés seront les foyers qui reçoivent la télévision par antenne râteau (45,9% en Alsace). Sans exception, les postes achetés il y a moins de trois ans ont un décodeur MPEG-4 intégré, de même pour les modèles un peu moins récents (2008) qui mesurent plus de 66 centimètres en diagonale. Au delà… le doute n’est plus permis. Mais que les afficionados des vieux tubes cathodiques se rassurent : pas besoin de jeter votre poste. Une charte a d’ailleurs été signée entre l’Agence nationale des fréquences (ANFR) et les grands distributeurs afin que les vendeurs ne tentent pas de refourguer un écran plat dernier cri à ceux qui viendront simplement acheter un adaptateur.

Les foyers qui reçoivent la TNT par le biais d’une box ou par l’ADSL pourront dormir sur leurs deux oreilles : ici aussi, le décodeur est intégré. En revanche, ceux qui utilisent le câble (22,5% en Alsace, au dessus des 9,4% nationaux) doivent contacter leur opérateur. Idem pour les abonnés au satellite… qui peuvent croiser les doigts : si un adaptateur pour les ondes hertziennes coûte entre 25 et 30 euros, la version satellite monte à 100 euros minimum.

1,2 million de foyers « à risque »

Une fois la question de comptabilité résolue et l’adaptateur acheté, le 5 avril, il vous suffira de relancer le programme de recherche et mémorisation des chaînes, et profiter à nouveau de la TNT en toute quiétude. Jean-Marc Salmon, directeur général adjoint de l’ANFR, est optimiste sur la propagation rapide de la HD dans les foyers français :

« Une grande campagne d’information a été lancée, des messages d’alertes apparaîtront sur les grandes chaînes… J’insiste sur l’importance d’agir rapidement : munissez-vous d’un décodeur avant que les magasins ne soient en rupture et qu’il ne reste plus que des modèles trop cher. On dénombre environ 1,2 millions de foyers à risque, c’est à dire des foyers qui n’ont qu’un poste, qui plus est incompatible. Il ne s’agit ni des plus jeunes, ni des plus aisés de nos concitoyens, alors des aides sont prévues par l’État. »

Sur demande, une aide d’un montant de 25 euros (le prix d’un adaptateur basique) peut être attribuée aux personnes exonérées de la redevance audiovisuelle. Quant aux foyers les plus vulnérables, personnes âgées ou handicapées, elles pourront bénéficier de l’intervention gratuite d’un facteur, qui installera leur décodeur.

Aller plus loin

Pour toute demande d’aides : www.recevoirlatnt.fr ou par téléphone au 0970 818 818.

L'AUTEUR
Nina Moreno
Nina Moreno
Journaliste en formation, de passage chez Rue89 Strasbourg pour se faire les griffes. Intéressée par la politique, la culture et les sujets de société.

En BREF

La Poste à pourvoir

par piet. 1 446 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Nouveau suicide d’un technicien aux Dernières Nouvelles d’Alsace

par Jean-François Gérard. 11 474 visites. 3 commentaires.

Marche aux flambeaux des Gilets jaunes mardi

par Pierre France. 1 357 visites. Aucun commentaire pour l'instant.